5 ANECDOTES SUR LA CRISTALLERIE BACCARAT

5-anecdotes-sur-la-cristallerie-baccarat

Vous ne savez surement pas tout de la cristallerie Baccarat. En exclusivité, on vous présente cinq anecdotes sur la célèbre Manufacture Baccarat. L’histoire Baccarat réserve bien des surprises, procédés de fabrication, commandes royales, luminaires exceptionnels, récit d’événements marquants.

Baccarat est un des fleuron de l’artisanat français depuis 1764. Honoré d’une aristocratique appellation « cristal des Rois », la cristallerie Baccarat traverse les époques sans prendre une ride. 

Avec un savoir-faire ancestrale, aujourd’hui transmis de génération en génération, les artisans de la cristallerie Baccarat dont certains sont Meilleurs Ouvriers de France produisent des pièces d’exceptions qui se retrouvent sur les tables des quatre coins du monde. 

En passant de l’Élysée aux ambassades, de l’Empereur du Japon au Maharadjahs du Rajasthan, Baccarat rayonne depuis plus de 250 ans.

250 ans d’histoire à travers 5 anecdotes croustillantes !

CRISTALLISEZ UN MOMENT DE VIE
LE CADEAU TENDANCE POUR LUI ET ELLE

Sur les trois fours en service à la cristallerie Baccarat en 1900, l’un deux est spécialement dédié aux fameuses commandes russes.

On l’appelle encore aujourd’hui le « four russe ». 

Pour vous donner un ordre de grandeur, la cristallerie Baccarat emploi aujourd’hui environ 500 ouvriers. 

Le seul four russe en employait plus de 1000 ouvriers.

Parmi les commandes prestigieuses, le candélabre dit du Tsar. 

Une oeuvre exceptionnelle, de 79 lumières, reposant sur un triple socle constitué d’un support en bois de 22 kg, et d’une plaque en fonte de 100 kg.

Au total, c’est plus de 200 tiges de métal argenté et plus de 3300 pièces de cristal. 

La cour de Russie avait également son propre service de verre. Un service de verre richement taillés, encore au catalogue Baccarat aujourd’hui.

Le four russe tournait 24h/24, 7j/7 et pour cause :

Le Tsar Nicola II organisait de somptueuses réceptions. Durant ces événements, la présence des invités avaient beaucoup plus de valeur que le cristal en lui même. Ainsi, après avoir bu son verre, il le jetais par dessus son épaule. Une tradition très Business Full pour Baccarat ! 

Un verre entièrement taillé à la main, par 20 meules différentes. 

Vendu aujourd’hui entre 1200 et 2500 euros le verre suivant le modèle. Quand même ! 

service-du-tsar-Baccarat

1930 : LE PLAFOND DU MAHARADJAH DE GWALIOR S'ÉCROULE SOUS LE POIDS DU LUSTRE BACCARAT

Le maharadjah de Gwalior avait acquis un lustre appelé Hall oriental.

Lorsque le lustre fut suspendu, le plafond s’écroula, brisant alors le luminaire en mille morceaux.

Le prince fit reconstruire un palais et en testa la solidité en faisant hisser sur le toit le plus lourd de ses éléphants, avant de remplacer le lustre.

maharadjah-de-Gwalior-Baccarat

UN LUSTRE DE 250 LUMIÈRE EXPOSÉ À TOKYO

Comment ne pas évoquer ce véritable chef d’oeuvre.

Baccarat fut la première manufacture de cristal à présenter des éléments de lustrerie en 1827. 

5 mètres de haut, 250 lumières, cette master pièce a requis plus de 15 000 heures de travail, et 13 Meilleurs Ouvrier de France.

Ce lustre fut inspiré par le lustre Baccarat présenté à l’Exposition Universelle de 1855.

On vous laisse admirer : 

Lustre-250-lumiere-Baccarat

LE CRISTAL NOIR DE PHILIPPE STARCK

L’histoire entre Philippe Starck et la cristallerie baccarat commence en 2003, époque ou la maison s’installe place des États-Unis.

Starck, le designer que tout le monde s’arrache. Le designer français le plus connu au monde va alors imposer ses idées, malgré la difficulté de réalisation par les artisans verriers de la Manufacture Baccarat.

Le but ? Redonner une seconde vie au service de verre Harcourt. Harcourt, c’est l’ambassadeur du luxe à la française. Un verre dont le dessin reste inchangé depuis sa création.

L’idée vient alors. Le cristal noir. Harcourt a toujours habillé les tables des plus grands de ce monde, dans sa version classique, en cristal clair. Le noir, si énigmatique, en ferait une véritable oeuvre d’art.

Casser les codes, mais comment réaliser le cristal noir ? Starck se tourne alors vers les artisans de la manufacture.

Problème ?

Le cristal noir est très difficile à réaliser. Chez Baccarat, aucun défaut n’est accepté, c’est la perfection incarné. Lors des essais sur le verre Harcourt, la plupart des verres présentent un défaut, ils sont donc non commercialisables. 

Comment résoudre ce problème ? 

Idée de génie, Philippe Starck présente alors la série Darkside, nous invitant à explorer le versant le plus sombre de la nature d’où jaillit bien sur la lumière du cristal dans tout son éclat. Un verre parfait, cinq autres imparfaits. Tel est le concept du coffret Baccarat.

Darkside-Harcourt-Philippe-Starck-Baccarat

LES VERRIERS SONT LOGÉS DANS L'ENCEINTE DE LA MANUFACTURE

La Manufacture Baccarat était pionnière en matière de politique sociale.

En effet, dès 1835, Baccarat créé une caisse de prévoyance pour les ouvriers de la taillerie, qui sera complétée, en 1851, par un caisse de retraite pour les tailleurs, graveurs, doreurs.

Aujourd’hui encore, les verriers ainsi que leur famille sont logés gratuitement dans l’enceinte de la manufacture.

Habitations-verrier-Baccarat

PARTAGEZ NOTRE SAVOIR-FAIRE !

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

NOS BRACELETS 🔥 DU MOMENT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RECEVEZ

Pour devenir un véritable expert ! (et c’est gratuit)

JE VOUS DIS TOUT SUR LE CRISTAL !