RECONNAÎTRE LA SIGNATURE DAUM FRANCE (LE GUIDE)

Comment-reconnaitre-signature-Daum-france

Cet article va vous permettre d’authentifier la signature Daum France. Vous avez une pâte de cristal Daum, ou vous désirez en acquérir une ? Vous ne savez pas comment reconnaître un Daum et ainsi éviter les fausses signatures ? Pas de panique, il est relativement simple de reconnaître un Daum, à condition de respecter notre guide !

Vous souhaitez devenir un expert ? Découvrez dès maintenant notre guide sur la pâte de verre, on vous dit tout ! 

Qu’est ce qu’un Daum ?

Un Daum est une oeuvre en verre, pâte de verre ou pâte de cristal. Les collections actuelles utilisent le procédé unique de la cire perdue. La pâte de cristal à un grain particulier, chaque pièce étant unique. Créé en 1878 par jean Daum, sous le nom de verrerie de Nancy, l’entreprise est un des jalons essentiels de la prodigieuse aventure Art Nouveau. L’Exposition Universelle en 1900 va récompenser la verrerie d’un Grand Prix. En 1908, c’est près de trois cents ouvriers qui travaillent au sein de la manufacture.

Depuis, Daum rayonne à travers le monde, et perpétue une tradition artistique : plus de 350 signatures artistiques constituent un patrimoine hors du commun.

Mon cristal n’est pas un Daum ? Découvrez les différentes signatures des cristalleries.

Maintenant, c’est à vous de jouer.

VERRE, PÂTE DE VERRE, PÂTE DE CRISTAL

Au fils du temps, le processus de production s’est modernisé, perfectionné. Comment différencier les anciens Daum d’une production actuelle ? 

Regardez :

Le verre Daum, avant 1968 : 

Le processus de création s’avère assez proche chez Daum et Émile Gallé et devait l’être également dans les autres maisons de verrerie nancéiennes (comme les frères Vessiere). 

Au départ, une documentation est rassemblée afin de servir d’inspiration aux recherches de composition, de forme ou de décor. Ainsi, Antonin Daum possédait de nombreuses plaques photographiques reproduisant des végétaux ou des paysages.

À cette époque, la spécialité est le verre de couleur.

Mais il y a plus intéressant encore.

En 1903, Almaric Walter, formé à la manufacture de Sèvres, intègre la maison Daum. Il y apporte la technique de la pâte de verre qu’il avait mise au point avec Gabriel Lévy, son ancien professeur. 

Tout deux reprennent un procédé initialement élaboré par Henry Cros autour de 1884. Henri Bergé fournit alors les modèles qu’il a pour mission d’exécuter en pâte de verre. La liberté dont il bénéficie jusqu’à la fin de sa collaboration en 1914 lui permettre d’adapter la matière aux lignes de la production Daum, tout en améliorant sa technique. 

Après six années d’expérimentation, les premières pièces sont présentées à l’Exposition internationale de l’est de la France organisée à Nancy.

Le procédé de création d’une pièce en pâte de verre se rapproche davantage de la technique de la sculpture que de celle des verres traditionnels.

Immersion dans le passé, fabrication du verre Daum :

La fabrication des pièces commencent dans la halle où les ouvriers portant les cannes de soufflages s’affairent autour du four, assistés des gamins manipulant l’ouverture er la fermeture des moules.

Le travaille de la pâte de verre dès 1968 : 

C’est en 1968 (année de rencontre avec Dali) que Daum joue l’originalité du cristal en employant la technique de la pâte de verre

Cette technique, complexe, avait été redécouverte par Daum en 1900.

Mais son existence remonte bien avant, elle a été mise au point à l’âge de bronze par les Chinois, il y a plus de 5000 ans.

Une technique permettant toutes les audaces de couleurs et de formes.

Création récente Daum, la pâte de cristal :

Aujourd’hui, la cristallerie Daum France travaille la pâte de cristal. 

L’ajout de plomb à la matière va permettre cette appellation « Cristal ». Ce sujet est plus détaillé dans notre article pour reconnaître un vrai cristal.

DAUM ET L’ÉCOLE DE NANCY :

C’est à vous d’analyser le décor de votre pâte de verre Daum. 

Quel est le style de votre Daum ?

Suivant ce dernier, vous pourrez plus facilement situer la date de sa création.

L’Art Nouveau, prône le naturalisme, les formes et les courbes. Fondée le 13 février 1901, l’École de Nancy regroupe des industriels qui s’unissent pour protéger et accroître leur production en mutualisant certaines initiatives.

L’École de Nancy, présidé par Émile Gallé, était dominée par un groupe d’artiste travaillant dans le même sens et partageant un certains nombres d’idéaux, esthétiques notamment. 

Antonin Daum est alors maître de verreries.

Henri Bergé, après des études à l’École des beaux-arts de Nancy, fait son apparition dans la manufacture Daum dès 1895. Il est l’unique artiste décorateur de la manufacture. Le reflet d’un regard scrutateur et analytique porté sur la nature, objet d’une véritable étude scientifique. 

L’inspiration naturalisme se ressent dans les différentes verreries. Mais au delà, l’Art Nouveau voit naître cette volonté de modernité, avec le recours à l’industrie afin d’offrir l’Art pour tous. C’est ainsi qu’il est important de différencier la production industrielle en série de celle avant 1901.

Ci dessous, un vase signé Daum Nancy accompagné de la croix de lorraine.

DIFFÉRENCE ENTRE DAUM FRANCE ET DAUM NANCY ?

Vous souhaitez connaître la valeur de votre Daum Nancy, ou bien de votre pâte de verre signée Daum France.

Soyez attentif.

Aujourd’hui, les créations sortant de la manufacture Daum présente la signature Daum France et Daum Nancy.

Mais alors, quelle différence ?

La signature Daum France est apposé sur toutes les pièces de premier choix, sans aucun défaut.

La signature Daum Nancy, elle, est apposé sur les pièces de second choix, qui présentent un défaut.  On retrouve aussi des signatures comme “Nancy + l’année de fabrication de la pièce”. Non conforme au standard de qualité Daum France.

Attention, cela n’est valable que pour les Daum récents, avec la signature gravée.

=> Ces signatures sont réalisées par gravure à main levé, comme ci-dessous : 

Signature-Daum-France

SIGNATURES DES ÉDITIONS D'ART DAUM FRANCE :

Comme toute cristallerie, l’ADN de la cristallerie Daum s’est formée au fils du temps.

C’est assez simple.

La cristallerie Baccarat s’est forgé une réputation à la faveur des commandes royales de services de verre ainsi que ses incroyables luminaires, Lalique est célèbre pour ses bijoux en cristal qui ont marqué l’époque Art Nouveau Art Déco, et Daum pour ses nombreuses collaborations artistiques, comme avec Salvador Dalí (1968), ou plus récemment le célèbre artistique contemporain Richard Orlinski.

Ce sont plus de 350 collaborations artistes qui constituent un patrimoine d’une valeur inestimable.

Les pièces les plus recherchées sont donc celles qui sont numérotées, et limitées. 

Et aujourd’hui.

Un certificat d’authenticité est délivré avec l’oeuvre d’art. Le numéro de série est gravé sous la pièce, accompagné de la signature de l’artiste et de celle de Daum France.

Signature gravée à la pointe de diamant, à main levée. Comme vous pouvez le voir sur la panthère noir, limitée à 1000 ex.

Signature-Daum-france-numerote

Ici, cas exceptionnel, l’oeuvre « AMOUR » de Ben est signée d’un numéro épreuve d’artiste VII/VIII. 

RÉCAPITULATIF DES SIGNATURES DAUM :

Les signatures sont nombreuses, comme la signature Daum Nancy croix de lorraine vu plus haut.

Ces photos de signature Daum vont vous être utiles.

Gardez en tête que les anciennes signatures étaient le plus souvent moulées, c’est à dire qu’elles apparaissent en relief sur la pièce. 

Regardez cette signature, on aperçoit bien le relief :

Signature-Daum-Nancy-croix-de-lorraine
Signatures-Daum

ÉVITEZ LES FAUX DAUM

Les anciens Daum peuvent s’échanger à prix d’or, mais comment éviter les faux Daum ? 

Comment reconnaître une fausse signature ?

Regardez.

Vos yeux sont votre meilleur allié. Évitez d’acheter une ancienne pièce Daum sans pouvoir la voir de vos propres yeux

Beaucoup de faux Daum sont disponibles sur des marketplace comme Ebay.

Analyser la pâte de verre, et surtout le décor réalisé à l’acide. Celui-ci doit être d’une qualité exceptionnelle. 

Les faux Daum (souvent provenant de Chine) sont insipides. Regardez, les détails très poussés qui font la renommé de la cristallerie Daum (grâce à la cire perdue) ne sont pas visibles sur les imitations actuelles. 

Un exemple : 

Regardez ces deux pièces, en haut le cheval fougueux de la cristallerie Daum, en bas, une pièce très similaire venant de Chine.

Imitatation-fausse-signature-Daum

Une astuce pour vous : 

Les faux Daum présente souvent la bonne signature, avec un style naturalisme, typique de l’Art Nouveau. Mais la signature est rajoutée ! 

Elle est le plus souvent peinte, et non moulée ! 

Enfin, il faut savoir que les faux Daum comme les faux Lalique sont très présents sur le marché.

Au moment de l’achat d’une pièce, il importe donc de demander un certificat détaillé de celle-ci, pour pouvoir, le cas échéant, obtenir un remboursement.

=> Reconnaître la signature Baccarat.

=> Reconnaître la signature Saint-Louis.

=> Reconnaître la signature Lalique.

PARTAGEZ NOTRE SAVOIR-FAIRE !

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Aime si ça marche pour toi !

2 commentaires

  • Bonjour

    Existe t’il des services de verres anciens DAUM non signés ?
    Le mien semble être un DAUM en verre clair avec facettes dans sa forme, avec pied fumé sans tige. Il serait peut être des années 50. Mais je ne trouve aucune signature.
    Ce service appartenait à ma grande tante qui était née en 1898.
    Merci pour votre réponse.

    • Bonjour Madame Vautrin,

      Merci de votre commentaire. En effet, Daum produisait des services de verre en cristal clair.
      N’hésitez pas à nous envoyer une photo sur notre boite mail.

      Au plaisir,
      Michaël

Laisser un commentaire