Tout savoir sur la croix de Saint André en 10 minutes

croix-de-saint-andre

Croix en forme de X, la croix de Saint-André représente le crucifiement sur une croix transverse du premier apôtre de Christ, appelé « André ». En effet, elle tire son nom de la forme de la croix sur laquelle ce disciple de Jean-Baptiste fut supplicié.

Après vous avoir partagé l’histoire de la croix de Lorraine, qui nous tenait à cœur au sein de notre enquête sur les croix et leurs symboliques, attardons-nous sur la croix de Saint André.

Riche en symboles, elle est présente partout. Plusieurs pays du monde entier l’utilisent comme emblème national.

La croix de Saint-André est, en effet, présente sur le drapeau de l’Ecosse, de l’Alabama ou encore de la Floride.

La croix de Saint-André apparaît également sur plusieurs drapeaux des armées et sur les armoiries des grandes personnalités comme ceux du roi d’Espagne, Juan Carlos 1er.

D’origine religieuse, elle est bien évidemment présente dans certaines Églises catholiques et orthodoxes.

De nos jours, la croix de Saint-André agrémente d’innombrables bijoux comme les bracelets, les colliers et même les bagues.

Elle n’a pas encore rejoint notre collection de bracelet symbolique, fabriquée en Lorraine.

Amoureux de nos traditions et de notre région, nous avons tout simplement décidé de mettre en avant le bracelet croix de Lorraine, symbole de résistance, de courage et de force !

Fabriqué par notre verrier à la flamme à Nancy, réglable sur tous poignets.

Retrouvez également notre collection de colliers croix dans cet article.

Tout savoir sur Saint-André

Croix symbolique, la croix de Saint-André est imbibée d’histoires, qui débutent par le supplice d’André, le premier apôtre de Jésus-Christ.

Elle apparaît pour la première fois au Xe siècle. Dans notre guide sur la croix et symbolique, vous découvrirez les essentiels à savoir sur cette croix.

La naissance de Saint-André

Aucune information exacte n’est divulguée sur l’année de naissance de Saint-André, mais l’on sait qu’il a vu le jour à Bethsaïde-Julia en Galilée, au nord du lac de Tibériade. Frère de Simon-Pierre, il fait partie des 12 apôtres de Jésus-Christ.

Assoiffé de Dieu, il était même le premier à le suivre pour ne plus jamais le quitter. Tout comme son Maître, André fut baptisé par Jean le Baptiste sur les bords du Jourdain.

Avec son frère Simon-Pierre, André vivait de la pêche. Tous les deux sont, en effet, des pêcheurs sur le lac de Tibériade.

Saint-André : le disciple intermédiaire

D’après les informations données par la Bible, Saint-André fut le disciple de Jésus qui servait souvent d’intermédiaire, en commençant par présenter son frère à son Maître. C’était lui qui amena le garçon portant les deux poissons et les cinq pains lors de la multiplication.

Lorsque des personnes souhaitaient rencontrer Jésus, c’était à André qu’ils s’adressaient en premier.

Désigné patron de l’église de Constantinople, Saint-André est particulièrement vénéré par les Catholiques et les Orthodoxes.

Ces derniers marquent cela en rendant hommage au concerné tous les 30 novembre.

Les archives ont confirmé que l’an 1000 après Jésus-Christ, l’Ecosse a également fait de Saint-André son Saint Patron.

Dans cette nation, le 30 novembre est également consacré à la célébration de Saint-André.

L’appel de Jésus à Saint-André

L’appel de Jésus s’adressa à André et Pierre lorsqu’il vit les deux frères pêcher dans le lac de Tibériade. Cet appel se concrétise par la phrase : « Suivez-moi, je vous ferai pêcheurs d’hommes ».

Depuis ces moments-là, il suivit Jésus et a continué de prêcher dans la Judée, la Galilée, Jérusalem et dans plusieurs villes. Il faisait des miracles, des actes de guérison, de résurrection, mais également d’exorcisme.

Classifié parmi les saints sauroctones, Saint-André débarrassa la ville d’Aix-en-Provence de son dragon.

Où est mort Saint-André ?

C’est vers l’an 62-70 que Saint-André a perdu la vie, à Patras en Grèce sous l’empereur Néron, après avoir été crucifié sur une croix en forme de X.

Tout au long de son calvaire, il a fait preuve de courage en calmant la foule de chrétiens ameutés, qui le soutenaient.

Menacé de la crucifixion, Saint-André ne montrait aucune résistance, et demanda aux fidèles de se résigner. Il faisait même part de son bonheur et de sa joie devant le juge, les bourreaux et les fidèles présents.

crucifiement-saint-andre-Charles-Le-Brun
Peinture de Charles Le Brun

Comment est mort l'apôtre André ?

Face à la croix, Saint-André prit soin d’enlever lui-même ses vêtements et de les distribuer à ses tortionnaires.

Convaincu de ne pas être digne de mourir dans la même position que son maître, Saint-André demandait à être crucifié sur une croix particulière en forme de X ou en diagonale, en pendant à la croix de son frère Pierre qui, lui, fut crucifié la tête en bas.

Toujours d’après les archives, le corps de Saint-André fut inondé de lumière divine qui disparut lorsqu’il rendit son âme.

Ayant été témoin du supplice du Saint-André, les prêtres de l’Achaïe ont pris soin d’envoyer les informations relatives à son martyre aux églises du monde entier. Depuis, la croix du martyre d'André est devenu son attribut iconographique.

Que représente la croix de Saint-André ?

Souvent associée à la religion, la croix dispose d’autres attributs pas forcément connus de tous. Dans les panneaux de signalisation, cette croix indique une intersection dangereuse, où la priorité à droite s'applique.

La croix de Saint-André est également présente dans la signalisation routière pour signaler le passage des voies ferrées.

Si la croix de la Lorraine est attachée au Général de Gaulle pendant la Seconde Guerre mondiale, la croix de Saint-André, elle, est utilisée par les ducs de Bourgogne pendant la guerre civile entre les Armagnacs et les Bourguignons.

La croix de Saint-André est également utilisée comme symbole identitaire par de nombreuses nations et monarchies.

De nos jours, la croix de Saint-André permet même d’assurer la pérennité d’une infrastructure.

La croix de Saint-André : emblématique des ducs de Bourgogne

Apparue vers le Xème siècle, la croix de Saint-André fut développée par l’art bourguignon pendant la guerre civile Armagnac-Bourgogne. C’est depuis cette époque qu’elle est devenue de plus en plus connue.

Au XVè siècle, les partisans du duc de Bourgogne ont utilisé la croix de Saint-André pour montrer leur obédience à la guerre Armagnac-Bourgogne. Ceci était l’initiative du duc Jean 1er de Bourgogne surnommé « Jean sans Peur ».

En plaçant son ordre de la toison en 1429, son fils, Philippe le Bon a adopté l’usage massif de cette croix, qui est dès lors devenue l’emblématique des ducs de Bourgogne.

Depuis ces temps-là, tous les ducs de la Franche-Comté et leurs successeurs se couvrent fièrement de la croix de Saint-André. Baptisée croix de Bourgogne et disposée sur un drapeau en fond blanc, celle-ci prenait la forme de X de couleur rouge, taillée de façon brute en dents de scie.

La croix de Saint-André et sa signification dans la religion

Dans l’art religieux, de nombreuses croix comme la croix orthodoxe, la croix grecque, la croix de Saint Antoine ou encore la croix de Saint-Pierre ont chacune son importance.

Croix du martyre du premier apôtre de Jésus-Christ, la croix de Saint-André est d’une importance capitale pour les Chrétiens. Également nommée « croix Décussée » ou « Sautoir », en héraldique, elle se présente comme le symbole de l’amour et de la sagesse pour ces derniers.

La croix de Saint-André dispose d’une forme assez particulière. A la différence de celle du Messie, celle-ci aurait la forme de X, puisque c’est ainsi que l’apôtre André préférait se faire crucifier.

De nos jours, la croix de Saint-André orne les murs de nombreuses églises partout dans le monde. Elle est principalement présente dans les églises orthodoxes et catholiques, généralement sur un vitrail.

Saint-André, élu Saint Patron par les ducs de Bourgogne

De nombreux princes et personnalités européennes comme les ducs de Bourgogne ont choisi Saint-André comme leur saint patron. Il devient ainsi le patron de tous les Etats bourguignons ainsi que de l’ordre de la Toison d’or.

Pour caractériser cela, les armées du duc de Bourgogne ont établi un étendard avec une croix de Saint-André, qu’elles ont ensuite nommée : « croix de Bourgogne ». Cela se déroulait pendant l’époque de Jean sans peur, entre l’année 1371 et 1419.

Dans une cathédrale de Bourges, au XIVe siècle, Saint-André est affecté d'une croix latine à branches droites.

La croix de Saint-André : symbolisme et identité

En Espagne

Le roi de Castille, Philippe 1er, de son nom Philippe de Habsbourg ou Philippe le Beau, introduisit la croix de Saint-André ou croix de Bourgogne en Espagne.

Ses héritiers, les rois de la maison de Habsbourg ainsi que les ducs de Bourgogne l’ont également adoptée.

Le drapeau avec la croix de Saint-André devint ainsi l’emblème des vice-royautés, de l’armée et de la monarchie espagnoles. La croix de Bourgogne est même présente sur les armoiries du roi Juan Carlos 1er.

La croix de Saint-André sur le drapeau Basque

L’on trouve dans le drapeau Basque, une croix de Saint-André en couleur verte. Par sa couleur, celle-ci représente les lois de la patrie et le chêne de Guernica.

Cette croix de Saint-André de couleur verte avait également pour signification la liberté multiséculaire du peuple autochtone du pays Basque.

La croix de Saint-André sur le drapeau de l’Ecosse

Le drapeau de l’Ecosse affiche une croix de Saint-André ou croix decussata de couleur blanche sur fond bleu. Pour ce pays, cette croix représente vraiment celle du martyr de l’apôtre André, élu saint patron de l’Ecosse et de l'ordre de la Toison d'or.

L’île espagnole Tenerife arbore un drapeau similaire à celui de l’Ecosse : un sautoir blanc sur fond bleu. Celui-ci a été adopté le 9 mai 1989, tandis que le drapeau de l’Ecosse fait partie des plus anciens puisqu’il était déjà utilisé au Moyen-Age.

La croix de Saint-André sur le drapeau de l’Alabama

Adoptée le 16 février 1895, le drapeau de l’Alabama arbore une croix de Saint-André ou « saltire (sautoir) », en héraldique, de couleur rouge sur un fond blanc.

De par sa couleur, sa forme et son fond, cette croix procure au drapeau de l’Alabama une ressemblance à la croix de Saint-Patrick. Celle-ci étant intégrée dans l’Union Flag du Royaume-Uni, symbolise l’union du Royaume d’Irlande et du Royaume de Grande-Bretagne.

La croix de Saint-André sur le drapeau de la Floride

A l’origine, le drapeau de la Floride affichait uniquement le sceau de l’Etat sur un fond blanc. C’est seulement en 1890 que le gouverneur Francis Philip Fleming décida d’y ajouter un sautoir rouge.

Depuis cette année-là, le drapeau de la Floride affiche à la fois le sceau de l’Etat et la croix de Saint-André. D’après le gouverneur, cela permettrait de ne pas confondre le drapeau avec un autre tout blanc pendant le hissage.

La croix de Saint-André, présente dans d’autres symboliques identitaires

Hormis tous ces pays, de nombreuses entités et villes symbolisent leur identité en mettant en exergue la croix de Saint-André sur leur enseigne, drapeau ou emblème.

C’est notamment le cas de la navale de la Russie qui affiche une enseigne avec une croix bleue sur fond blanc, le pavillon de la marine militaire belge qui arbore un sautoir tricolore en reprenant les trois couleurs de la nation, la ville de Rio de Janeiro ou encore de Fortaleza qui, tous deux, disposent d’un drapeau blanc avec un sautoir bleu, sur lequel est apposé l’écusson de la ville.

La croix de Saint-André dans la charpente

Dans le domaine de la construction, la croix de Saint-André est universellement connue sous le nom de « croix de contreventement ». Construite à partir de pièces de bois, elle est bénéfique pour la solidité et la pérennité d’une construction.

Comment fonctionne une croix de Saint-André dans le bâtiment ?

Présente partout, la croix de Bourgogne est également utilisée dans la construction d’un bâtiment d’une charpente ou d’une autre structure.

Généralement faite de pièces de bois, elle permet de construire une infrastructure répondant aux conditions parasismiques.

En matière de construction, elle assure de nombreuses fonctions. Elle permet d’éviter la déformation du bâti en cas de vent violent, ainsi que la reprise de charge et le contreventement.

Quel est le rôle de la croix de contreventement dans une maison ?

A travers sa forme en X, la croix de Saint-André assure à la fois un rôle de traction et de compression. Le premier est assuré par l’une des pièces de bois, tandis que le second est garanti par l’autre pièce.

Permettant de rigidifier une structure, la croix de contreventement est particulièrement recommandée pour les bâtiments bâtis dans un endroit avec un risque sismique élevé.

Comment fabriquer une croix de Saint-André ? Comment se porte-t-elle ?

Symbolique, emblématique et Héraldique à la fin du Moyen-Age, la croix de Saint-André se fabrique d’une seule manière : assembler deux pièces pour obtenir une croix de 45°.

Elle se porte de différentes manières dont l’ornement de bijoux.

Comment fabriquer une croix de Saint-André en bois ?

Quelle que soit son utilité, la croix de Saint-André, croix de Saint-Patrick ou croix de Bourgogne se fabrique à partir de deux pièces. Elles s’assemblent de façon à obtenir une croix avec deux lignes tracées en diagonales.

Pour obtenir une structure semblable à celle de l’apôtre André, la longueur du croisillon doit être identique à celle de la hampe.

Comment se porte la croix de Saint-André ?

De nos jours, la croix de Saint-André se porte également comme ornement de bijoux. Cette croix emblématique et riche en histoire comme la croix de la Lorraine orne, en effet, les mains et les cous des adeptes de la mode.

Pour marquer l’histoire de toutes les croix (croix de Saint-André, croix orthodoxe, croix de la Lorraine, croix de Saint-Pierre…), notre enseigne a concocté des magnifiques bracelets « croix et symboliques » parmi lesquels vous pouvez choisir le bijou emblématique qui vous convient.

PARTAGEZ

Un complément, une question, échangeons ensemble !

LE CADEAU 100% LORRAIN

NOTRE ACTUALITÉ

NOS DERNIERS ARTICLES

10 cadeaux pour sa meilleure amie
Que ce soit à l’occasion de son anniversaire ou de Noël, offrez un cadeau original qui raconte votre histoire. Jouant double rôles, le cadeau sert à manifester ses sentiments et marquer votre lien d’amitié. Après…
10 cadeaux de Noël insolites pour femme
Le cadeau pour Noël puise son origine dans l’Antiquité. A l’ère du roi Tatius, il était de coutume d’offrir des cadeaux, notamment, des étrennes, à ses proches, le jour de l’an. Des présents sont posés…
Marché de Noël de Nancy, ce qu’il faut savoir
Depuis des dizaines d’années, les nombreuses villes de France nous proposent des festivités de Noël et de fin d’année des plus authentiques, mythiques et des plus magiques. Le marché de Nancy, la cité ducale, est…
Le top 5 des marchés de Noël en Lorraine
Noël, c’est pour très bientôt ! C’est le moment de choisir les meilleurs marchés de Noël pour parfaire les fêtes et vivre l’esprit de Noël. Noël, c’est avant tout la fête de la Nativité et de…

À NE PAS MANQUER

Émile Gallé, 22 faits surprenants sur sa vie d’artiste
Émile Gallé évoque une époque créatrice foisonnante d’imagination et de bouillonnement intellectuel. L’envolée des prix autour des vases réalisés de ses mains nous conduit aux plus folles spéculations sur sa vie. Voici ce que vous…
Vrai ou Faux vase Gallé ? Voici notre guide
Savez-vous comment reconnaître un vrai vase Gallé ? Notre guide traite de l’authentification d’un vase Gallé en vous expliquant les différences de prix sur le marché. Selon les experts, plus d’un million de vase Gallé…

LA ROUTE DU CRISTAL

NOS MEILLEURES VENTES

Les plus Beaux Monuments de Lorraine à visiter 🧡

=> Le meilleur moyen de découvrir la région et d'apprendre son Histoire 🤩