La Croix de Lorraine, le bijou symbolique Made in France

bijou-croix-de-lorraine-made-in-france-michael-vessiere

Quel bonheur de voir notre projet se concrétiser ! Depuis plusieurs mois, nous avions l'envie de créer le premier bracelet en verre affichant une Croix de Lorraine, façonné à Nancy. C'est chose faite ! L'occasion pour nous de revenir sur ce projet qui s'est construit avec vous.

Ce bijou Croix de Lorraine, nous l’avons confectionné en totale transparence.

Nous l’avons créé avec vous, pour vous.

C’est aussi ça, la puissance des réseaux sociaux. Pouvoir échanger avec notre audience, nos clients et ainsi créer un produit ensemble, qui répond à toutes vos envies et exigences.

Le processus de réflexion, les premiers modèles, les étapes de fabrication, on ne vous a rien caché.

PARTAGEZ SI VOUS AIMEZ !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Pourquoi la Croix de Lorraine ?

Débutons par la réflexion autour de ce projet.

Cette idée a vu le jour suite au succès du bracelet mirabelle.

Comment ça s’explique ?

Au-delà d’un simple bijou, d’un simple bracelet, nous nous sommes rendu compte que le message qu’il transmettait était tout aussi important que le design lui-même.

Acheter français, qui plus est un symbole lorrain, c’est affirmer ses racines, partager ses valeurs et montrer son amour de l’artisanat.

La Croix de Lorraine, c’est aussi une façon de ne pas oublier l’action de la résistance française …

Après plus de 1000 bracelets envoyés, nous avons constaté que la plupart était destinée à être offerts.

Lorsque l’on fait un cadeau, il doit avoir du sens et transmettre certaines valeurs qui nous sont chères.

Il fallait donc trouver un nouveau symbole qui nous rassemble …

fabrication-perle-plate-verre-michael-vessiere
Réalisation de la perle au chalumeau

Autant vous le dire, plus de la moitié de nos clients sont des lorrains …

Alors, que choisir ? Le chardon, le drapeau lorrain, la bergamote de Nancy ?

Nous avons reçu beaucoup de réponses sur Instagram et via le chat du site.

Vous avez choisi la Croix de Lorraine ! 

Ce symbole de résistance, ce symbole patriotique, ne devait pas sombrer dans l’oubli.

C’est ainsi que nous en avons parlé avec notre verrier nancéien, Théophile, avec qui nous travaillons pour nos bracelets français.

Il fut ravi de l’idée et a rendu possible le projet grâce à son imagination …

Vous pouvez découvrir son travail à travers son site web.

symbole-lorrain-sondage-michael-vessiere

La confection du bracelet par notre verrier Théophile

Lors de notre première réflexion, la conception de la croix posait problème. Il fallait un moule et cela complique grandement la tâche, mais surtout fait exploser le coût !

Autre solution, réaliser la croix à l’aide d’une technique verrière qui nous est plus familière : le verre au chalumeau.

Mais là aussi, sa forme à double traverse posait problème. Impossible d’avoir un résultat correct et uniforme.

Puis, lors d’un échange avec Théophile, il nous a proposé la méthode qui allait retenir notre attention : dessiner la croix sur une perle plate, façonnée au chalumeau.

perle-plate-verre-noir

Mais comment ?

Nous le verrons par la suite.

Quelle forme choisir ? Nous vous avons posé la question

Autre dilemme, celui de la forme.

Deux options s’offraient à nous :

  • La première, à droite sur la photo, garder la perle telle qu’elle
  • La deuxième option consistait à tailler les deux extrémités, afin d’avoir un rendu plus géométrique

Après quelques sondages sur nos réseaux, vous avez choisi la forme classique, non taillée.

Et nous avons bien fait de vous consulter. Personnellement, on préférait le modèle taillé, et nous allions dans la mauvaise direction.

sondage-bracelet-croix-de-lorraine

Le noir pour le deuil, le bleu pour la France

Tout comme la médaille de l’ordre de la libération, qui regroupe les Compagnons de la Libération, nous avons choisi le noir comme base pour le premier modèle.

Autre couleur, un bleu bien français, qui révèle à merveille les reflets dorés de la Croix de Lorraine.

À l’avenir, nous déclinerons peut-être cette croix dans d’autres couleurs, n’hésitez pas à nous faire vos propositions !

Pourquoi pas un beau vert pour l’espoir ?

Zoom sur la fabrication, réalisée à Nancy

Le travail du verre se décline sous deux ateliers :

Débutons par le travail à chaud

À l’aide d’un chalumeau, Théophile fait fondre progressivement des baguettes en verre noir/bleu autour de son mandrin, une petite tige métallique.

fabrication-perle-de-verre-lorraine

L’ensemble est ensuite placé dans un moule afin de créer la perle plate, comme sur cette photo ci-dessous.

La difficulté, ajouter la bonne quantité de matière !

moulage-perle-plate-croix-de-lorraine
Moulage de la perle

Une fois démoulée, il ne reste plus qu’à dessiner la croix de Lorraine.

Théophile n’hésite pas à tester toutes sortes de nouvelles techniques sur le verre : il nous dévoila alors son petit secret : l’évaporation d’une feuille d’or …

La Croix de Lorraine dorée à l'or fin

Le dessin de la croix de Lorraine se divise en deux étapes.

Toujours à l’atelier à chaud, Théophile projète alors des vapeurs d’or à l’aide d’une baguette en quartz qui présente à son extrémité le métal tant recherché …

dorure-vapeur-or-bijou-croix-de-lorraine
Dorure à la vapeur d'or

Ces vapeurs se dépose sur la perle plate encore chaude. La surface n’est plus noire, mais dorée, comme sur cette photo.

La perle est ensuite recuite pendant +/-6 heures.

fabrication-bracelet-croix-de-lorraine
Perle avant sablage (travail à froid)

Dernière étape, l’atelier à froid

Il ne reste plus qu’à dessiner la croix grâce au sablage de la perle.

À l’aide d’un pochoir en négatif, Théophile projette du sable sur la pièce, permettant de “manger” la surface dorée, laissant apparaître le verre noir.

Le croix de Lorraine, protégée par le pochoir, apparaît !

Revenons sur l'histoire de la Croix de Lorraine

Revenons maintenant sur l’histoire de la croix de Lorraine.

Tout commence lors de l’appel du 18 juin 1940 fait sur Radio Londres de la BBC par le Général de Gaulle (1890-1970).

Ce jour-là, le Général De Gaulle en appelle à tous les officiers et soldats se trouvant sur le territoire britannique à le rejoindre pour mener la résistance !

C’est alors que le vice-amiral Émile Musolier, alors commandant des forces navales et aériennes françaises libres, décide de créer un pavillon de beaupré représentant les forces alliées à De Gaulle : il se compose d’un carré bleu présentant en son centre, une croix de Lorraine rouge.

archive general de Gaulle avec la croix de Lorraine

Revenons maintenant un peu plus en arrière …

C’est le Duc Louis 1er d’Anjou (1339-1384) qui ajouta le premier à ses armes la croix à deux traverses, originaire des croix des patriarches orientaux.

À cette époque, la croix d’Anjou n’était pas considérée comme la croix de Lorraine. Il faudra attendre 1477, et une bataille sanglante …

Nous sommes au mois de décembre, l’hiver est glacial. Depuis bientôt trois mois, Charles le Téméraire, alors duc de Bourgogne, assiège la ville de Nancy. La population est en péril, ils n’ont plus de vivres, mangent chevaux, chiens, chats et rats …

Pour sauver la ville, le jeune duc de Lorraine, René II, part à la recherche de renforts chez ses alliés Suisses et Alsaciens sans oublier un partenaire de taille, le roi Louis XI qui veut en terminer avec le duc de Bourgogne.

Les troupes de René II de Lorraine, environ 20 000 hommes, ont rendez-vous le 4 janvier 1477 à Saint-Nicolas-de-Port. Pour que ses soldats se distinguent des Bourguignons, il leur a fait distribuer de grandes croix d’Anjou en lin blanc qu’ils devront coudre sur leurs vêtements.

Le lendemain, le duc René II de Lorraine remporte la bataille. Cette victoire met fin à deux ans d’occupation de la Lorraine.

PARTAGEZ

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Un complément, une question, échangeons ensemble !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOS DERNIERS ARTICLES

11 spécialités Lorraines à faire frémir de plaisir
Découvrons 11 spécialités lorraines à déguster, mais également à offrir. Notre belle Lorraine est riche de tradition et savoir-faire. Entre artisanat et gastronomie, nous avons de quoi être fiers. Une soirée entre amis lorrains ?…

LES PLUS LUS

Artisanat local, 5 bonnes raisons d’acheter français
Finalement, acheter français, ça sert à quoi ? Artisanat local, savoir-faire français, sentiment d’appartenance, consommation éco-responsable… autant d’impacts positifs au rendez-vous. Chez nous, ces valeurs nous ressemblent et nous rassemblent. Fiers de participer au “made…
Vrai ou Faux vase Gallé ? Voici notre guide
Savez-vous comment reconnaître un vrai vase Gallé ? Notre guide traite de l’authentification d’un vase Gallé en vous expliquant les différences de prix sur le marché. Selon les experts, plus d’un million de vase Gallé…
Émile Gallé, 22 faits surprenants sur sa vie d’artiste
Émile Gallé évoque une époque créatrice foisonnante d’imagination et de bouillonnement intellectuel. L’envolée des prix autour des vases réalisés de ses mains nous conduit aux plus folles spéculations sur sa vie. Voici ce que vous…

LA ROUTE DU CRISTAL

C'EST MADE IN FRANCE

QUE RECHERCHEZ-VOUS

SUIVEZ-NOUS !

RECEVEZ L'HISTOIRE DES 22 PLUS GRANDS VERRIERS FRANÇAIS

Vos données personnelles ne seront jamais cédées ni revendues. En vous inscrivant, vous acceptez notre politique de confidentialité. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.
shares