Porte-bonheur, 25 objets et talismans qui vous porteront chance !

liste des meilleurs porte bonheur et talismans

40% des français déclarent être superstitieux, cela se traduit par une multitude d’objets qui portent bonheur. Catherine de Médicis, Balzac ou encore Charlemagne ne se déplaçaient jamais sans leur porte-bonheur ….

Un talisman magique, auquel son porteur confère un certain nombre de pouvoirs.

De tout temps, l’être humain affronte les péripéties de la vie sous la protection de porte-bonheur, amulettes mystiques, reflétant sa croyance en une entité bien supérieure.

Découvrez ce guide complet qui vous présente les nombreux talismans qui ont peuplé et font encore partie de notre grande Histoire. Des pharaons aux porte-bonheur chrétiens, en passant par les amulettes chinoises aux plus célèbres porte-chance de notre quotidien. À vous d’en faire bon usage …

” Au début était la peur” André Ruffat dans son ouvrage “la superstition à travers les âges”.

PARTAGEZ POUR PORTER CHANCE !

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

1) Les talismans, le bijou porte-bonheur par excellence

Les talismans de notre Histoire reflètent une certaine fragilité de l’homme, une peur bien enfouie de ce qu’il peut advenir du futur. Le passage à l’âge adulte est pour certain une révélation, pas des plus agréables : rien n’est acquis, le monde est parfois hostile, rien ne nous est offert pour l’éternité.

Sur ce point, nous sommes tous égaux. Cette peur s’est même traduite chez les plus grands de ce monde, à l’instar des pharaons, des Rois et des Reines.

Le porte-bonheur est universel et reflète la partie visible de la superstition

Ce qui est fabuleux avec les talismans et porte-bonheur, c’est qu’ils sont communs à toutes les civilisations, ils sont universels !

Le porte-bonheur ne fait pas de distinction de classe, il fut adopté et chéri par les plus grands empereurs, tout comme par les individus les plus misérables et malheureux, ces derniers n’ayant parfois comme seule bouée de sauvetage un talisman, leur permettant de sortir la tête de l’eau d’un océan de détresse.

Il constitue, on peut le dire, la partie visible de la superstition.

La superstition n’a aucune frontière, aucune limite temporelle. On a longtemps pensé que la superstition était la preuve de notre ignorance. La culture devait en mettre un terme.

À la fin du XIXe siècle, l’école devient obligatoire. Dans la logique des plus grands esprits du siècle, la superstition devait alors s’éteindre tout naturellement.

Cependant, rien ne se passa comme prévu. Aujourd’hui, un grand nombre de croyances populaires perdurent avec leur lot de porte-bonheur. Le raisonnement était donc faux. 

Chacun de nous souhaite maitriser son destin, dominer la nature. Pour cela, l’homme dispose d’une grande palette de rites, incantations, amulettes et talismans fondés par notre seule croyance.

L’image, support de la représentation d’une idée

Déjà durant la préhistoire, les hommes représentaient des animaux sur les pierres dont ils désiraient acquérir et incarner les vertus. Cette représentation graphique des objets, animaux et personnages ont façonné nos croyances.

En effet, on constate que l’image est souvent le support et le substitut d’une idée. C’est ainsi que sa représentation figurée prend un sens magique. 

Savez-vous pourquoi les divinités égyptiennes sont pour le plus souvent représentées sous une forme animale ?

La réponse se trouve dans les croyances et pouvoirs que pouvaient conférer la stature de ces animaux à l’homme. C’est ainsi que le dieu Sobek, représenté sous la forme d’un crocodile, protégeait les habitants de dangereux crocodiles, qui pullulaient autour de l’oasis.

Autre exemple au Moyen Âge, avec l’apparition des premières gravures, qui étaient réalisées sur bois : la xylographie.

Ces dernières étaient créées par des monastères et vendues aux pèlerins. Elles n’étaient pas destinées à être vues, le secret de leur présence conférant tous ses pouvoirs.

Une chose est sûre. Ce qui fait vivre un porte-bonheur réside dans la pérennité et la foi sans failles de leurs détenteurs.

Si vous souhaitez acquérir un porte-bonheur, vous devez avoir la foi ! Il ne vous reste plus qu’à bien choisir ce dernier, c’est avant tout un ressenti très personnel …

Si vous ne souhaitez pas attendre et profiter immédiatement des bienfaits des talismans, je vous invite à découvrir nos collections de bracelets porte-bonheur pour petits et grands, des cristaux et perles de verre assemblés dans notre atelier en Lorraine.

A) Les porte-bonheur les plus célèbres du monde entier

Le précieux talisman de Catherine de Médicis

Pour ceux qui ne sont pas férus d’Histoire, Catherine de Médicis a grandi en Italie, c’est une figure majeure du XVIe siècle et des guerres de Religion qui ont ravagé le royaume de France.

Épouse d’Henri II, elle devient Dauphine et duchesse de Bretagne de 1536 à 1547, puis reine de France de 1547 à 1559.

Cette période, peu commune, profite à la prolifération des talismans. Le roi Henri II organise une grande chasse aux sorcières. On estime leur nombre à plus de 300 000, elles sont alors traquées et chassées par les tribunaux de l’Inquisition.

Les habitants, affolés, se munissent de toutes sortes de pierres et cristaux aux vertus magiques, ainsi que de nombreux grimoires magiques.

Catherine de Médicis avait elle aussi un talisman qu’elle ne quittait jamais. Oeuvre d’un célèbre astrologue, proche confident de la Reine (peut-être trop pour certains), Ruggieri a dédié ce talisman à Vénus.

Cette médaille représente Catherine de Médicis nue, où l’on peut lire l’inscription “Hagiel”, qui est le nom du génie de Vénus.

L’autre verso de la médaille représente Jupiter.

Talisman de Catherine de Médicis

Maurice le Coq, notre bracelet porte-bonheur

Le célèbre coq, qui se fait entendre au lever du jour, est un véritable symbole en France, mais pas seulement. Il est un symbole universel, qualifié de guérisseur, incarnant le courage et la résurrection.

Symbole de virilité par sa démarche et son harem de femme (les poules), symbole de bravoure par son courage lors des combats (il ne se laisse pas faire si on l’ennuie), le coq a façonné la culture française au point d’en devenir l’emblème, fièrement porté sur le maillot de notre équipe de France de football !

Nous l’aimons tant que nous avons créé le bracelet “Maurice le coq”, entièrement fait main au chalumeau. C’est un clin d’oeil à cette folle histoire de la ruralité française, remettant en cause le droit du coq de chanter !

Un cadeau idéal qui donnera le sourire à tous les coups :

bracelet porte bonheur Maurice le coq en verre pour homme femme et enfant
Découvrez l’histoire de Maurice le Coq !

Le fer à cheval

Le fer à cheval a la réputation d’attirer la chance. Ce porte-bonheur universel peut se placer à l’extérieur et à l’intérieur de votre maison.

On peut également le placer à l’intérieur d’un tiroir de son bureau, ou bien le porter en tant que pendentif.

Inventé par les Gaulois afin de soulager les sabots de leurs montures, ce sont les Romains qui vont lui attribuer ses pouvoirs. Puis, ce sera aux chrétiens de l’adopter, symbolisant la lettre C du Christ. Sa symbolique forte vient de ses caractéristiques : sa matière, le fer, censé repousser les mauvais esprits et sa forme, en croissant de lune, porte-bonheur romain appelé lunule.

Certaines règles sont à respecter quant à son usage. Il faut toujours placer le fer à cheval, l’éponge vers le haut. Il doit également compter un total de sept trous.

Le talisman alchimique et la pierre philosophale

L’alchimie se définit par un ensemble de pratiques cherchant à transmuter les métaux. Grâce à la création de la pierre philosophale (une pierre de l’esprit), les alchimistes pourraient alors transformer les métaux vils en métaux précieux comme l’or !

Mais pas seulement, elle pourrait guérir des maladies et prolonger la vie humaine. Elle doit donc synthétiser une multitude de miracles et de vertus …

C’est une pierre d’harmonie qui va permettre de réconcilier les antagonistes.

La chouette, annonciatrice d’un heureux événement

Saviez-vous que l’apparition d’une chouette est annonciatrice d’un heureux événement ?

La chouette, perçue comme un animal bénéfique, remonte à l’antiquité. Durant cette période, la chouette chevêche, était symbole de connaissance.

Elle est également l’attribut de la déesse grecque de la sagesse Athéna. Chacun de ses vols est alors interprété comme un présage favorable envoyé par la déesse.

On retrouve également ce symbole frappé sur la monnaie d’Héraclès. Ces pièces portent bonheur si l’on en trouve par pur hasard !

La connotation positive de la chouette va se retourner durant l’époque romaine. Elle va alors connaitre une époque des plus funestes.

Elle est alors perçue comme un infâme messager de l’enfer. Elle est accusée de boire le sang des petits enfants la nuit. Son caractère nocturne ne joue pas en sa faveur. Ainsi, au Moyen Âge, les habitants n’hésitaient pas à clouer une chouette sur leur porte d’entrée, afin de conjurer le mauvais sort.

La réputation de la chouette s’améliore à partir du XIXe siècle. Les plus grands joailliers parisiens vont faire d’elle une véritable star. Elle s’habille d’or et de pierres précieuses, de magnifiques breloques porte-bonheur, emblèmes de la sagesse.

Aujourd’hui, la chouette a retrouvé sa bénédiction. Elle est présente chez de nombreuses voyantes, bénéfique à la clairvoyance : trouver une plume de hibou aiderait à voir clair dans son destin.

Le chat porte-bonheur Japonais

Son nom de code : Maneki Neko. Vous vous demandez quelle est sa signification ? C’est très simple.

Meneki signifie “inviter” alors que Neko signifie “chat”.

Ce chat porte-bonheur est toujours représenté avec la patte droite levée, c’est un appel à une vie riche et prospère !

On retrouve le chat Maneki Neko dans de nombreux foyers japonais, mais également au sein des grandes entreprises, petits commerces et restaurants. Le folklore japonais prend un malin plaisir à habiller cet objet d’une multitude de manières, il n’existe aucune règle quant à son style et sa couleur.

Même la célèbre cristallerie de Baccarat a succombé à la tentation en réalisant ce petit félin en cristal clair souligné de détails dorés.

Chat Baccarat : Maneki Neko

Le trèfle à 4 feuilles

C’est un porte-bonheur universel, particulièrement populaire en Europe. Son histoire débute avec celle de l’humanité : selon la légende, Ève, chassée du Paradis terrestre, aurait emporté avec elle un trèfle à quatre feuilles.

Pour les Grecs, c’est une plante sacrée, les chevaux de Zeus se nourrissant exclusivement de ce trèfle.

Pourquoi le trèfle à 4 feuilles porte chance ?

Chacun des pétales possède une signification particulière :

  • La première apporte la renommée
  • La deuxième la richesse
  • La troisième l’amour sincère
  • La quatrième la santé

Pour qu’il porte chance, le trèfle à 4 feuilles doit être trouvé par pur hasard. Il faut le garder sur soi, on peut donc l’enfermer dans un médaillon …

Ce porte-bonheur fut grandement utilisé lors de la guerre 1914-1918, sous forme de cartes postales, envoyées au front …

B) Porte-bonheur égyptien

L’oeil divin, l’oeil d’Orus

Horus est la plus ancienne divinité d’Égypte. Les pharaons sont les successeurs d’Horus-faucon, fils d’Osiris et d’Isis, le premier roi mythique de l’Égypte.

Représenté par une tête de faucon, coiffé par le pschent (la double couronne), Seth, le démon du mal, lui aurait arraché l’oeil, avant qu’il ne le lui rende.

L’oeil d’Orus est donc un symbole de protection et de guérison.

Ces protections permettant d’éloigner la mauvaise influence sont souvent représentées sous forme d’oeil.

Nous nous sommes inspirés de ces légendes pour la création de notre bracelet porte-bonheur, Evil Eye. Notre oeil de verre, disponible en trois couleurs, est accompagné d’un rituel magique à réciter avant de le porter.

Evil Eye, notre bracelet porte-bonheur, le cadeau protecteur

Le scarabée

Ce coléoptère a une particularité des plus étonnantes, il roule des boulettes d’excréments pour y pondre, à l’intérieur, ses oeufs.

Cette spécificité lui a donné une importance considérable. Les Égyptiens sont ceux qui lui ont prêté le plus grand nombre de vertus.

Le hiéroglyphe du scarabée se traduit par “être, devenir, naître à l’existence”. On le retrouve sur les nombreuses fresques d’Égypte, mais aussi dans les tombeaux ainsi que sur les papyrus funéraires.

Symbole de renaissance, d’immortalité et de longévité, les Égyptiens pensaient que le soleil était né d’un scarabée géant. C’est pour cette raison qu’il est souvent représenté accompagné d’un disque solaire entre ses pattes qu’il élève vers le ciel.

Lors des rites funéraires et combats, les Égyptiens plaçaient du côté du coeur du défunt et guerrier une amulette en forme de scarabée favorisant la réincarnation et protégeant contre la mort.

C) Porte-bonheur chrétiens

Nous ne pouvions passer à côté des porte-bonheur chrétiens qui, depuis plus de 2000 ans, rythment la vie de nombreux croyants.

Le christianisme, religion dominante, avec plus de 2 milliards d’adeptes, repose sur la Bible qui enseigne que Dieu est prêt à sauver du péril, du malheur et même de l’enfer celui qui se confie en Lui.

Ces médaillons, amulettes et porte-bonheur sont la connexion qui relie les hommes au divin.

Cet héritage s’est enrichi au fil des années, pérennisé par une cohorte d’hommes de foi. Chacun de ces porte-bonheur raconte une histoire, prône un enseignement et des valeurs universelles.

La médaille de Saint Benoît, porte-bonheur en argent

Cette médaille offre une grande protection. Son secret se trouve dans la prolifération de signes et de lettres qui la compose. Pour en bénéficier, cette médaille doit impérativement être bénite par un prêtre de l’ordre de Saint-Benoît (ordre des Bénédictins).

Médaille de Saint Benoît – www.traditions-monastiques.com

La médaille miraculeuse

Selon la légende, cette médaille porte-bonheur est le résultat de la volonté de la Sainte Vierge, qui, le 27 novembre 1830, a fait une apparition à la chapelle de la rue du Bac, à Paris.

“Faites frapper une médaille sur ce modèle. Les personnes qui la porteront recevront de grandes grâces”

C’est ainsi que la première médaille miraculeuse est fabriquée en 1832. Suivra de nombreuses guérisons et miracles qui ne feront que renforcer son succès.

Médaille Miraculeuse – www.croix-chretiennes.com

Le chapelet bénit

Nous le connaissons tous, c’est l’une des dévotions les plus pratiquées par les chrétiens.

Sa protection est directement transmise par la Sainte Vierge Marie. Encore faut-il bien l’utiliser. Il faut veiller à bien réciter le chapelet, comme l’a indiqué la Vierge Marie lors de son apparition, encore une fois, à soeur Catherine Labouré.

Comment réciter le chapelet ?

  • Réalisez votre signe de croix à l’aide de la croix isolée au bout du chapelet
  • Sur la croix, récitez le Credo, je crois en Dieu
  • Au-dessus de la croix, se trouve un grain isolé sur lequel on récite “Notre Père”
  • Suivront trois grains isolés sur lesquels on récite le “Je vous salue Marie”
  • Après ces trois grains, vous trouverez un grain isolé, récitez “Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et pour toujours dans les siècles des siècles, Amen.”
  • La seconde partie du chapelet se compose de 5 dizaines de grains, espacées par un grain isolé. Sur chaque grain isolé, récitez notre père. Pour le groupement de 5 grains, récitez “Je vous salue Marie”.

Le chapelet de Saint-Michel

Qui est vraiment Saint-Michel, l’un des sept archanges majeurs ?

Prince des Archanges, prince de la milice céleste, il est cité dans l’Ancien et le Nouveau Testament. Il a terrassé le diable Satan durant la guerre des anges.

Son rôle central est d’être le “pont” entre les prières des vivants et Dieu. L’origine du chapelet de Saint-Michel remonte à 1751, lorsque le Prince des Archanges fait son apparition à Antonia d’Astonac en lui demandant de réciter neuf fois en son honneur “Notre Père” et trois fois “Je vous salue Marie”.

C’est ainsi que le chapelet de Saint-Michel est né.

Le sceau de l’archange Saint Michel

Cet idéogramme est souvent représenté sur des médailles. Il évoque le nom du Prince des Archanges. Il protège toutes personnes des traitres et ennemies.

Alpha et Oméga

Ce symbole est parfois gravé sur une chevalière. Alpha est la première lettre de l’alphabet grec classique, alors qu’Oméga est la dernière.

La puissance de ce symbole naît d’une parole de Dieu dans l’Apocalypse “Je suis l’Alpha et l’Oméga”, le commencement et la fin. Il indique la globalité et la totalité de l’être, son éternité.

Ce terme apparait trois fois dans la Bible. Il désigne à la fois Jéhovah, qui est le nom personnel de Dieu révélé dans la Bible, et son fils, Jésus.

L’aigle

L’aigle est l’un des premiers symboles chrétiens permettant aux disciples de Jésus de se reconnaître entre eux. Ces différents symboles n’étaient connus que par la communauté, un signe secret de reconnaissance, permettant de rester caché, leur religion étant persécutée.

L’aigle symbolise l’évangéliste Jean. Il procure puissance et gloire, figurant la résurrection.

L’agneau

L’agneau, symbole de Jésus, se réfère aux plus anciens cultes israélites, à l’instar du sacrifice d’un agneau pour la purification des péchés.

Ce symbole protège son porteur.

D) Porte bonheur aux vertus magiques

Ces modèles de porte-bonheur ne demandent pas une connaissance précise de la magie ou bien de l’astrologie. Cependant, leurs forces résident dans la foi de leurs bénéficiaires, ainsi que dans la confiance de l’objet de leur demande.

Débutons par le premier talisman créé par un grand mage, Alphonse-Louis Constant dit Éliphas Lévi (1810-1875).

Éliphas Lévi est une figure majeure de l’occultisme, une pseudo-science touchant aux secrets les plus profonds de la nature …

Le talisman universel d’Éliphas Lévi

Inventeur de l’occultisme, qui n’est autre que l’aspect pratique de l’ésotérisme, Éliphas Lévi est un utopiste. Son premier ouvrage, La Bible de la liberté, publié en 1841, fait un véritable scandale, qui lui vaudra d’être condamné comme révolutionnaire.

En 1845, il publie le Livre des Larmes, qui contient les premières notions d’ésotérismes de notre homme.

Après la Révolution de 1848, il termine et publie son premier ouvrage de magie : Dogme et rituel de Haute Magie (1854). Le succès sera immédiat, preuve en est faite par les jeunes ésotéristes français ne jurant que par lui.

Philosophe de la nature, proposant une conception dualiste du spiritisme avec l’en-deçà et l’au-delà, Éliphas Lévi a conçu ce talisman, d’après les arcanes de Salomon. Son but, éloigner les mauvais esprits et conjurer le mauvais sort.

Ce talisman, libérateur, est indiqué dans les cas d’envoûtement. Des règles sont à respecter quant à son usage. Il doit être dessiné sur du parchemin vierge avec de l’encre d’or, puis placé dans une pochette de soie de couleur or.

Avant sa réalisation, il est impératif de prévoir sept jours de prières, en particulier celles de l’Évangile selon Saint Jean.

Le septième jour, réalisez une offrande de votre choix.

Talisman universel de Éliphas Lévi

Le pentagramme de la croix

Tous les initiés aux sciences occultes le connaissent, ce symbole est utilisé contre les revers de fortune, ainsi que pour avoir de la chance. Il peut être porté en bijou, sur or ou argent.

Le pentagramme de la croix représente une étoile à cinq branches, qui peut être tracée en rouge sur un parchemin vierge. Il présente une croix en son centre, ainsi que les lettres hébraïques aux extrémités, peintes en noir.

Pentagramme de la croix

Le sceau de Salomon

Ce symbole, signe du macrocosme, se compose d’un cercle, à l’intérieur duquel se présente deux triangles équilatéraux entrelacés.

  • Le premier est blanc, pointe vers le haut, il représente le principe masculin
  • Le second est noir, la pointe vers le bas. Il représente le principe féminin

Le sceau de Salomon représente l’antagonisme mais aussi l’interdépendance du domaine matériel et spirituel.

Sceau de Salomon

Le célèbre Abracadabra

Saviez-vous que cette formule est la traduction phonétique de l’hébreu “abreq ad hâbra” qui signifie “envoi ta foudre jusqu’à la mort” ?

Ce talisman, sous forme de formule, se retrouve dans les préceptes de médecine de Serenus de Samos. Pour toute personne atteinte d’une fièvre, il recommandait de porter ce talisman autour du cou.

Le tétragrammaton, roi des pentacles magiques

Il est souvent représenté sur une médaille triangulaire, en or ou argent.

Sa protection est universel, considéré comme le prince des pentacles magiques.

Il renferme en son sein les quatre lettres hébraïques, visibles à la base du triangle. Cela explique son nom : Tétragrammaton qui se compose de deux parties

  • Tetra => quatre
  • Gramma => lettre

Dans sa globalité, ce terme signifie l’être qui est, qui fait, qui sera. C’est le symbole de la puissance divine.

Tétragrammaton, talisman magique

E) Porte-bonheurs et talismans chinois pour attirer la chance et la fortune

La Chine regorge de légende et d’histoire qui ont donné naissance à d’innombrables porte-bonheurs. Nous allons vous présenter ceux, qui ne sont pas “ordinaires”.

La première partie présente des formules qui peuvent être réalisées par vous-même, à condition de respecter un protocole strict. Ces talismans, que nous allons vous présenter, doivent être tracés à l’aide d’une plume neuve, ainsi qu’une encre pure.

Lors du traçage, vous devez vous concentrer et invoquer la divinité chinoise du tonnerre.

La seconde partie des porte-bonheur chinois explore les trois dieux du bonheur.

Le sceau tout-puissant de Lao Zi :

Lao Zi serait un grand philosophe chinois, qui aurait vécu au Vème siècle avant J.C.

C’est un sceau porteur de chance, utilisé par les médiums spirites.

Sceau tout puissant de Lao Zi

Le talisman de la fortune

Ces deux caractères doivent figurer sur un parchemin, dans une verticalité parfaite.

Shouxing, Luxing et Fuxing, les trois dieux du bonheur

  • Le premier, Shouxing, symbolise la longévité et l’immortalité
  • Le second, Luxing, symbolise l’étoile des dignités
  • Le dernier, Fuxing, symbolise l’étoile du bonheur

Des lieux qui vous porteront chance :

Dans un autre article, nous avons exploré quelques lieux qui semblent être “miraculeux”. Bien sûr, étant Lorrain, nous nous sommes concentrés sur cette zone.

Fontaine miraculeuse et chapelle magique, découvrez quatre lieux à visiter en Lorraine qui vous porteront chance !

Et vous, quel est votre porte-bonheur préféré ? Dites-le nous en commentaire !

PARTAGEZ POUR PORTER CHANCE !

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Un complément, une question, échangeons ensemble !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le guide des cristalleries de Lorraine

Venez découvrir nos illustres cristalleries à travers ce guide. Étape par étape, préparez votre voyage en Lorraine. Faites escale dans les hauts lieux du verre, savoir-faire séculaire, identité régionale, plongez au coeur d’incroyables histoires. Daum France, Portieux, Baccarat, Vallérysthal et bien d’autres verreries n’attendent que vous, embarquement immédiat !

Suivez-nous !

Que recherchez-vous ?

Les dernières new :

Jean-Simon Peynaud, verrier français (1869-1952)

Les vases de Jean-Simon Peynaud font parfois irruption en salles des ventes. C’est assez rare, et il convient de vous partager le peu d’information que nous ayons sur ce verrier bordelais. Notre homme est né…

Les meilleurs articles :

VRAI OU FAUX VERRE DE MURANO (LE GUIDE)

Plus de 70% des objets vendus pour du Murano ne le sont pas ! Voici le guide le plus complet pour acheter du verre de Murano. Vrai ou faux verre de Murano, attention aux arnaques.…

VRAI OU FAUX VASE GALLÉ ? (GUIDE 2020)

Vous avez un magnifique vase Gallé devant les yeux. Une question se pose, comment reconnaître un vrai vase Gallé ? Notre guide 2019 vous guide dans l’authentification d’un vase Gallé en vous expliquant les différences…

TOP 10 DES CADEAUX EN CRISTAL (GUIDE)

L’inspiration vous fait défaut ? Trouver le cadeau idéal est pour vous un vrai casse tête ? Pas de panique, nous vous avons sélectionné une liste de 10 cadeaux en cristal pour tous les budgets…

LA VIE DE VERRIER (DU MOYEN ÂGE À AUJOURD’HUI)

Je vous propose un retour 500 ans en arrière. Saviez-vous que les premiers verriers étaient nomades, voyageant au grès des ressources, au coeur des forêts ? Aujourd’hui, le métier de verrier a bien évolué. Voici…

Recevez le Meilleur du Cristal et de la Lorraine dans votre boîte mail !

Vos données personnelles ne seront jamais cédées ni revendues. En vous inscrivant, vous acceptez notre politique de confidentialité. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.
shares