Les 21 croix chrétiennes et leur Histoire

croix-chretienne

La croix est le premier symbole du Christianisme. Adoptée à partir du IVe siècle par l’empereur Constantin le Grand, elle est constituée de barres coupées à angle droit, la croix chrétienne représente l’événement fondateur du Christianisme qu’est : la crucifixion de Jésus-Christ.

Durant les IVe et Ve siècles, la croix commence à orner les édifices religieux. C’est à partir du VIe siècle que la croix est constamment associée aux représentations du Christ.

Les différentes croix de notre histoire ont un point commun, rassembler les peuples autour d’une croyance commune.

Cet article fait suite à notre dernière création fabriquée en Lorraine, en hommage à nos ancêtres, artisans verriers.

Pour toute la famille, réglable sur tous poignets, notre bijou croix de Lorraine affirme vos origines et vos valeurs.

Un cadeau d’artisan d’art qui fera mouche à tous les coups :

  • Bracelet Croix de Lorraine noir sur cordon

    59,90 Choix des optionsDernières pièces
  • Bracelet croix de Lorraine améthyste pâte de verre

    95,00 Choix des optionsDernières pièces

La croix Catholique

On recense plusieurs modèles de croix Catholique.

1) La croix de Jésus ou la croix latine

Aussi appelée « croix de crucifix ou croix latine », la croix de Jésus désigne la crucifixion du Christ.

L’histoire raconte que ce modèle de croix catholique serait le dérivé du poignard, le symbole d’origine païenne.

Dans différents pays du monde, notamment en Asie, la croix latine se présente comme étant un objet de culte animiste qui date de l’ère préchrétienne.

La première croix chrétienne s’appelait le « Chrisme », elle était constituée de deux initiales, I (iota) et X (khi).

Cette croix appelée monogramme était bien plus ancienne que le christianisme.

Plus tard, l’empereur Constantin I décida d’ajouter la deuxième lettre à la croix. Ce fut la lettre P.

Avant de devenir le symbole porte-bonheur chrétien, la croix latine symbolisait des choses telles que les quatre points cardinaux.

Sans doute à cause du lien entre l’horizontalité de notre montre et la verticalité du monde spirituel, la fertilité et les autres.

C’est durant la crucifixion de Jésus de Nazareth que la croix latine prit un nouveau sens et devint le symbole de l’amour, de l’altruisme du Christ ainsi que de sa dévotion envers les hommes.

L’adoration de la croix chrétienne s’est par la suite répandue dans toute l’Europe, l’Afrique et les Amériques.

La croix latine est alors devenue un symbole d’espoir et de lendemains plus heureux pour la majorité des croyants.

2) La croix de Saint-Pierre

L’origine de la croix de Saint Pierre vient de l’article « les actes de Pierre » rédigé au début du IIIe siècle. Il s’agit néanmoins d’un texte non authentifié par les autorités religieuses.

On raconte que Pierre avait demandé à être crucifié la tête en bas. Et pour cause, il estimait ne pas être digne d’une crucifixion classique semblable à celle du christ.

Depuis ce jour, la croix de Saint Pierre est associée au symbole absolu d’humilité face à Jésus Christ.

Cette croix à l’envers peut également s’interpréter en tant que symbole anti-chrétien ou croix satanique.

En savoir plus sur la croix de St Pierre.

croix-st-pierre-histoire

3) La croix de Saint Antoine

La croix de Saint-Antoine est comme son nom l’indique la croix portée par Saint Antoine.

Sa forme en T fait de cette représentation un véritable symbole de la spiritualité franciscaine basée aussi bien sur l’humilité que la pauvreté.

Cette croix chrétienne reprend la forme de la 19e lettre de l’alphabet grecque, le Tau.

Taw est aussi la dernière lettre de l’alphabet hébreu. Elle désigne l’accomplissement de la parole de Dieu.

La croix de Saint Antoine est le symbole avec lequel le « Poverello d’Assise » émargeait ses lettres et bénissait tous ceux qui le croisaient sur leur route.

Cette croix fut très rapidement adoptée par les chrétiens. Elle était d’ailleurs souvent représentée dans les catacombes de Rome.

Le Tau est en outre un symbole indissociable de Saint François d’Assise.

D’après l’histoire, Saint François aurait entendu l’homélie du pape Inocent III parler du Tau et son désir de marquer les hommes avec ce symbole de salut.

En savoir plus sur la croix de Saint Antoine.

4) La croix de Saint-André

D’après l’histoire, la croix de Saint André était utilisée durant le supplice du premier apôtre qui a connu Jésus : « Saint André ».

La tradition raconte que Saint André a été crucifié par les Romains pendant qu’il prêchait dans la Mésie pour la toute première fois.

À l’origine, cette croix était en forme de X. D’où le nom « croix de Saint-André ».

Cette croix est également représentée sur le drapeau de bourgogne puisque Saint André lui-même est le patron des États bourguignons.

La croix de Saint-André est par ailleurs très prisée dans le domaine de l’architecture.

Elle agit en tant que dispositif capable de rendre la structure beaucoup plus résistante face aux forces horizontales.

En savoir plus sur la croix de Saint-André.

croix-de-saint-andre

5) La croix Patriarcale

La croix patriarcale est une croix catholique dotée d’une traverse supplémentaire.

Plusieurs théories tentent d’expliquer le sens de cet élément en plus.

Parmi les explications les plus populaires, nous avons l’idée que la poutre supérieure désigne la plaque clouée au-dessus de Jésus quand il a été crucifié.

Cette traverse affichait l’inscription : « Jésus de Nazareth, Roi des Juifs ».

D’autres théories racontent que la croix patriarcale a été créée pour marquer l’extension du pouvoir des princes de l’époque.

La barre supplémentaire désignerait la puissance accrue de l’Église.

6) La croix Papale

La croix Papale est le symbole de l’autorité ultime de l’Église catholique romaine.

Il s’agit d’un emblème de la hiérarchie ecclésiastique apparenté au Pape, le dirigeant de l’Église sur terre.

La croix papale est une croix catholique formée d’une barre verticale coupée par trois horizontales posée en ordre décroissant de longueur.

En tant que symbole officiel de la papauté, l’usage de la croix papale par les autres églises et organisations fut strictement interdit.

Pour rappel, la croix Papale est différente de la croix archiépiscopale. Cette dernière n’est constituée que de deux barres horizontales.

Chez les catholiques, les trois barres de la croix Papale sont des représentatives de la Trinité – le Père Dieu, le fils Jésus et le Saint-Esprit.

Elles sont également associées aux domaines qui relèvent de l’autorité du Pape : l’Église, le ciel et le monde terrestre.

7) La croix Celtique

La légende populaire raconte que la croix Celtique fut intégrée par Saint Patrick quand il a converti les païens d’Irlande au Christianisme.

Il est dit que Saint Patrick avait associé la traditionnelle croix latine avec le symbole circulaire du soleil païen pour prouver la place de la croix chrétienne aux adeptes nouvellement convertis.

D’autres affirment que mettre la croix catholique au sommet du cercle désigne l’ultime pouvoir du Christ du dieu-soleil très adoré des païens.

Certaines sources racontent que les cercles autour de l’intersection de la croix catholique symbolisent l’unification, la totalité et l’inclusion de la religion dans notre vie.

Pour comprendre le véritable symbolisme de la croix Celtique, nous devons par ailleurs nous baser sur les écrits des moines chrétiens.

Ce symbole porte-bonheur chrétien est désormais représenté un peu partout.

Sans doute à cause du « renouveau celtique », le mouvement culturel datant du XIXe siècle incitant à l’utilisation des anciens symboles comme la croix celtique.

En savoir plus sur la croix celtique.

croix-celtique

8) La croix Grecque

Aussi connue sous le nom de « crux immissa quadrata », la croix grecque est un symbole porte-bonheur chrétien très utilisé dans le Christianisme primitif.

Durant l’Antiquité, cette croix s’utilisait en guise de symbole à caractère religieux, mais aussi en tant qu’objet artistique.

Constituée de quatre bras de longueur égale, plus longs que plus larges, la croix Grecque fut très prisée dans la création de vêtements, de bijoux, d’accessoires, etc.

Si l’origine de cette croix catholique demeure encore inconnue, on l’associe souvent aux Égyptiens.

D’autres renvoient la croix Grecque aux Pythagoriciens, les adeptes du célèbre mathématicien Pythagore de Samos.

Ces derniers faisaient effectivement usage de croix porte-bonheur presque identique à la croix Grecque : le « Tetractys ».

Aussi, il est raconté que Justinien Ier, l’un des plus grands empereurs de l’histoire de l’Empire byzantin, a fait de cette croix le symbole puissant qu’elle est actuellement. 

La croix Orthodoxe

La croix orthodoxe est une croix dont la forme est semblable à celle de la croix patriarcale.

Seulement, elle dispose d’une barre en diagonale placée à son extrémité.

La première branche horizontale de la croix orthodoxe désigne l’écriteau placé par Ponce Pilate en haut de la croix du roi des juifs « Jésus de Nazareth »

La barre du milieu représente les bras tendus de Jésus pendant que la troisième symbolise l’appui des pieds du christ.

En principe, l’orientation de cette troisième barre diffère en fonction des traditions.

En savoir plus sur la croix orthodoxe.

croix-orthodoxe

9) La croix russe

La croix orthodoxe russe est une croix chrétienne au design singulier. Elle est dotée de trois traverses, dont deux horizontales et une troisième en forme oblique.

La barre du haut est la barre pas toujours présente, elle rappelle la pancarte accrochée au-dessus de la tête du Christ durant sa crucifixion.

La barre du milieu est celle qui a accueilli les mains clouées du Christ. La barre inférieure, elle, fut le repose-pied de Jésus.

Cette toute dernière ligne de la croix orthodoxe russe nous ramène à l’histoire des deux voleurs crucifiés aux côtés de Jésus Christ.

Avant de mourir, celui qui se trouvait à droite du Christ s’est repenti, mais l’autre ne fit pas de même.

La barre inférieure de la croix orthodoxe russe représente ainsi l’échelle de la justice dont les pointes tracent le chemin de l’enfer et du ciel.

10) La croix byzantine

La croix byzantine est la plus décorée de toutes les croix orthodoxes. Elle se trouve à mi-chemin entre le crucifix et la croix orthodoxe russe.

La croix byzantine dispose des caractéristiques de ces deux croix mélangées : la figure du Christ et la présence de trois barres avec une barre oblique.

La forme de la croix byzantine était très tendance à Byzance. Le drapeau grec moderne est d’ailleurs agrémenté ce modèle de croix.

Au Moyen Âge, la croix orthodoxe byzantine fut utilisée en tant qu’emblème sur les bannières et armures.

Des modèles de ce symbole porte-bonheur chrétien sont toujours visibles dans certaines églises.

11) La croix de Saint-Nicolas

Saint Nicolas se présente comme étant l’un des saints les plus appréciés des chrétiens orthodoxes.

Cette icône liturgique est célèbre pour son caractère charitable et soucieux des enfants.

Saint Nicolas est un personnage historique nommé en tant qu’évêque de Myre, de l’an 280 à l’an 342 après J-C.

La croix de Saint Nicolas est pour sa part un modèle de croix orthodoxe classique, sauf si elle est marquée par les acronymes « IX », « XC » et « NIKA ».

« IX » et « XC » sont des abréviations du mot « Christ » et « NIKA » signifie « Victoire » en français. Cette dernière nous aide à comprendre la victoire du Christ sur terre.

La croix Protestante

La différence entre les croix utilisées ou non par les catholiques et les protestants suffisent à distinguer ces deux religions.

12) La croix huguenote

La croix huguenote est une croix dont l’histoire remonte au XVIIe siècle.

Il s’agirait d’une croix remise en signe de reconnaissance aux protestants français du XVIe siècle appelés Huguenots.

Ce modèle s’est inspiré des insignes de l’Ordre du Saint-Esprit vêtus par Henri IV de Navarre. Sans doute parce que c’est ce dernier qui décréta l’édit de Nantes en 1598 en vue de protéger la liberté de culte des Protestants.

Depuis ce jour, cette croix protestante est portée par les huguenots du monde entier témoin de leur foi fervente et en signe de reconnaissance à celui qui les a toujours protégés.

Certains disent également que la croix Huguenote n’est pas une croix proprement dite. Il serait question d’un pendentif créé par un orfèvre Nîmois porté par les femmes protestantes.

Sur la croix huguenote se trouve une colombe rappelant le Saint-Esprit et des cœurs qui renvoient à l’amour du Christ.

Sans oublier les pointes arrondies de la croix qui désignent les huit béatitudes.

En savoir plus sur la croix Huguenote.

croix-huguenote

13) La croix simple

À titre d’information, les protestants n’utilisent pas de crucifix, autrement dit de croix chrétienne portant une image de Jésus.

Les protestants optent pour une croix protestante simple.

Dans l’Ancien Testament, les Israélites se sont démarqués des autres nations par le fait qu’ils ne représentaient pas leur Dieu sous la forme d’idoles.

La croix protestante désire respecter cet héritage.

C’est Dieu lui-même qui l’ordonna dans le livre d’Isaïe où il affirme qu’il est jaloux de sa propre gloire et ne veut pas le partager avec une idole.

Pour cette raison, les églises protestantes sont dans la plupart du temps décorées d’une croix simple, un symbole de souvenir de la crucifixion du Christ.

La croix d’Orient

Les chrétiens d’Orient sont les chrétiens vivant au Proche-Orient et au Moyen-Orient.

Voici la liste de leur croix porte-bonheur chrétienne.

14) La croix de Jérusalem

La croix de Jérusalem est une croix dont l’utilisation date du XI et XIIe siècle, quand les croisés ont capturé Jérusalem avant de rétablir le Christianisme dans la région.

Godefroy de Bouillon, l’un des chefs de croisades pris la décision d’adopter la croix de Jérusalem comme symbole du nouvel état croisé dit « Royaume latin de Jérusalem ».

La croix de Jérusalem est formée d’une grande croix centrale avec quatre petites représentations de la croix grecque au niveau de chaque quadrant.

En termes de symbolique, ce type de croix chrétienne désigne plusieurs choses.

Le symbole central résignerait le Christ lui-même.

Les quatre quadrants auraient un lien avec les quatre évangélistes ou les quatre coins de la terre où Jésus voulait que sa parole soit portée par ses fidèles disciples.

Des théologiens et spécialistes prétendent que toutes les croix grecques présentées sur cette croix symboliseraient les cinq blessures de Jésus pendant sa crucifixion.

La croix de Jérusalem demeure un excellent choix pour tous ceux qui désirent exprimer leur foi de façon singulière.

Ce porte-bonheur chrétien nous ramène également à la Terre Sainte qui a vu le Christ naître et mourir.

15) La croix Copte

L’Église copte est l’église chrétienne d’Égypte fondée par l’apôtre Marc au Ier siècle, environ l’an 60 après J-C.

Plusieurs diocèses de cette église ont été établis dans le monde, en particulier en Afrique et au Proche-Orient.

La croix Copte est une croix d’Orient formée par un cercle entourant le haut du symbole.

Ce type de croix présente plusieurs points communs avec la croix d’Ankh, un symbole de l’Égypte ancienne.

En savoir plus sur la croix Égyptienne ou la croix d’Ankh.

La croix Copte a connu plusieurs évolutions tout au long de l’histoire de cette église.

À l’origine, cette croix devait ressembler à la croix grecque comme c’est le cas de toutes les croix chrétiennes de nature primitive.

Sous l’influence des populations locales, la croix Copte a pris la forme que nous voyons de nos jours.

Il convient néanmoins de souligner que de nombreuses Églises viennent critiquer ce symbole.

Ces dernières prétendent que la croix Copte est à la limite du paganisme ancien pour lequel la Chrétienté est censée luttée.

16) La croix éthiopienne

Durant la colonisation, les missionnaires européens ont prêché le Christianisme à travers toute l’Afrique. À l’exception de l’Éthiopie qui baignait déjà dans ce monde.

Ce royaume a été le deuxième pays à embrasser la foi chrétienne, juste après l’Arménie. C’était au IVe siècle, lorsque Saint François de Tyr a converti le roi Ezana.

Certaines preuves attestent que le Christianisme a commencé à prospérer dans le pays à partir du Ier siècle.

Au moment où l’on parle, les Éthiopiens suivent une forme de Christianisme orthodoxe qui leur est propre.

Différente en termes d’apparence, la croix éthiopienne est souvent constituée de treillis élaborés.

Des modèles avec manche ont également été conçus pour être tenus dans la main pour représenter l’arche d’Alliance.

Les motifs géométriques composant la croix éthiopienne, eux, sont des représentations phares dans l’art de ce pays.

Les ordres militaires religieux

Les ordres militaires désignent les ordres religieux chrétiens. Leurs membres se démenaient pour défendre les lieux saints et les pèlerins.

Dans la liste des croix des ordres militaires religieux, nous avons :

17) La croix de Malte

La croix de Malte date de l’époque des croisades. Au XIe siècle, elle fut le symbole de la République d’Amalfi, un état italien.

En 1126, elle fut adoptée par les Chevaliers Hospitaliers de l’ordre de Saint-Jean.

Les années 1530 à 1789, ces derniers se sont installés à Malte. Le nom de l’île a donc été donné à la croix chrétienne.

La croix de Malte est un symbole porte-bonheur chrétien constitué d’une étoile à quatre formes en « V », dont les pointes sont jointes ensemble.

Les quatre branches et huit pointes de cette croix servent d’identification à plusieurs symboles.

Au Moyen Âge, ces derniers étaient associés aux huit obligations des chevaliers de l’ordre de Malte.

À savoir :

  • Vivre dans la vérité ;
  • Avoir la bonne foi ;
  • Se repentir de ses péchés ;
  • Être humble ;
  • Adorer la justice ;
  • Être miséricordieux ;
  • Être sincère et sans la moindre réserve ;
  • Être capable de surmonter la persécution.

La croix de Malte ou la croix de Saint-Jean désigne en outre les huit nations médiévales auxquelles les membres de l’Ordre de Saint-Jean appartenaient :

  • L’Auvergne ;
  • La Provence ;
  • La France ;
  • L’Aragon ;
  • La Castille et le Portugal ;
  • L’Italie ;
  • La Bavière ;
  • L’Angleterre incluant l’Écosse et l’Irlande.

Pour représenter la croix de Malte, les couleurs utilisées sont souvent le noir et le blanc, ou le rouge et le blanc.

En savoir plus sur la croix de Malte.

croix-de-malte

18) La croix des Templiers

Trois ans suivant la chute d’Édesse, les Templiers ont répondu à l’appel du Pape et décident de revêtir leurs manteaux blancs à croix rouge.

Voir la croix des Templiers flotter au vent était effrayant pour tout ennemi qui se trouvait en face.

Créée sur la base d’une croix chrétienne de type grecque, ce symbole a suscité un certain nombre de débat.

Les Templiers correspondaient-ils réellement à la vision chrétienne de l’époque ? Cet emblème représente vraiment la crucifixion du Christ ou c’est juste un symbole païen plus ancien ?

Nous pouvons être certains d’une chose : les Templiers étaient les protecteurs des chrétiens en Terre Sainte.

Leurs exploits héroïques sont encore racontés à l’heure actuelle et la croix des Templiers demeure un symbole de courage et de défense de la Chrétienté.

En savoir plus sur la croix des Templiers.

croix-des-templiers

19) La croix Teutonique

La croix Teutonique est la croix attribuée aux chevaliers de l’ordre Teutonique. Il s’agit d’un ordre militaire religieux créé par l’empereur Henri VI en 1191.

Les années 1198, ces derniers ont officiellement été nommés au titre de Croisés, combattant en Terre Sainte puis en Prusse et en Lituanie.

Les chevaliers membres de l’ordre Teutonique ont mérité leur réputation de puissants combattants toujours prêts à défendre la signification de la croix catholique.

Ils œuvraient également dans la protection des pèlerins chrétiens qui viennent visiter la ville d’Acre.

C’est d’ailleurs à cause de ce service rendu aux chrétiens que l’ordre a reçu le droit de porter un habit blanc agrémenté d’une croix noire composée de quatre « T » : la croix Teutonique.

Ces exploits militaires hors du commun n’ont cependant pas empêché l’abrègement de l’influence des chevaliers de l’ordre Teutonique à partir du XVe siècle.

En 1809, l’ordre fut anéanti par Napoléon.

20) La croix de Saint-Jacques

La croix de Saint-Jacques est un symbole composé de bras fleuris et d’une base pointue qui la fait ressembler à un poignard.

D’après l’histoire, la croix de Saint-Jacques doit cette forme à l’utilisation que les pèlerins faisaient du poignard.

À titre d’information, la pointe de ce dernier s’enfonçait facilement dans le sol pour former une croix chrétienne.

Le croyant assidu n’avait plus qu’à s’agenouiller devant pour citer ses prières.

Certains voient en la croix de Saint-Jacques une lance, voire même une lame d’épée.

La croix de Saint-Jacques servait également de symbole à l’ordre de Santiago, l’ordre militaire de chevaliers créé l’an 1171 en vue de protéger les pèlerins de passage dans la ville de Saint-Jacques-De-Compostelle.

21) La croix de Calatrava

L’ordre militaire de Calatrava est l’ordre fondé en 1157 par le roi de Castille : Don Sancho III.

Peu de temps après, une croix chrétienne unique en son genre naît de cet ordre. Il s’agit de la croix de Calatrava.

Malgré le fait que l’origine de cette croix soit constamment discutée, la majorité des experts sont d’accord pour dire que les chevaliers de Calatrava ont connu l’apogée de ce symbole.

La sublime forme de cette croix porte-bonheur correspond à plusieurs significations.

D’après les théologiens, les formes de cœurs sur la croix de Calatrava représentent le Sacré-Cœur.

Ce qui n’est pas forcément l’avis des autres qui y voient un simple dessin de fleur avec ses pétales.

Comparée aux autres croix chrétiennes que nous avons abordées, la croix de Calatrava demeure la croix la plus mystérieuse jusqu’à nos jours.

PARTAGEZ

NOËL : LE CADEAU 100% LORRAIN

NOTRE ACTUALITÉ

NOS DERNIERS ARTICLES

La médaille miraculeuse, histoire et symbole depuis 1832
La Médaille de la Vierge est considérée comme une médaille miraculeuse depuis des centaines d’années. Nous vous dévoilons le mystère de ce symbole fort du Catholicisme. La médaille miraculeuse est l’un des objets porte-bonheur les…
10 idées cadeaux pour ses grands-parents
C’est bien connu, les grands-parents chouchoutent leurs petits-enfants. Il est temps de leur prouver votre amour avec un petit présent. Voici notre sélection d’idées cadeaux ! Après avoir trouvé le cadeau de Noël idéal pour…
Bracelet pour sa meilleure amie, 10 modèles à offrir
Célébrez votre amitié avec des cadeaux hors du commun. Qu’elle soit récente ou de longue date, votre relation est unique, scellez cet amour à travers des bracelets porte-bonheur fabriqués en Lorraine. Le bracelet d’amitié est…

À NE PAS MANQUER

Le top 5 des marchés de Noël en Lorraine
Noël, c’est pour très bientôt ! C’est le moment de choisir les meilleurs marchés de Noël pour parfaire les fêtes et vivre l’esprit de Noël. Noël, c’est avant tout la fête de la Nativité et de…
Top 20 des idées cadeaux de Noël pour femme
À la question : quel est le cadeau préféré des femmes ? Nous répondrons, cela dépend de votre bien aimée. À travers ce guide, trouvez le cadeau idéal à déposer sous le sapin ! Passionnés…
Émile Gallé, 22 faits surprenants sur sa vie d’artiste
Émile Gallé évoque une époque créatrice foisonnante d’imagination et de bouillonnement intellectuel. L’envolée des prix autour des vases réalisés de ses mains nous conduit aux plus folles spéculations sur sa vie. Voici ce que vous…

LA ROUTE DU CRISTAL

NOS MEILLEURES VENTES

Les plus Beaux Monuments de Lorraine à visiter 🧡

=> Le meilleur moyen de découvrir la région et d'apprendre son Histoire 🤩