Ce que nous savons d’Angelo Barovier, l’un des plus grands verriers vénitiens

angelo-barovier-biographie-murano

Angelo Barovier, ce nom vous dit peut-être quelque chose ? Ce grand verrier est un incontournable de l'art verrier vénitien. Découvrons ensemble sa biographie ainsi que quelques-unes de ses oeuvres.

Les Barovier, une grande famille de verrier à Murano

Les Barovier sont une grande famille de maître verrier vénitien, dont le plus ancien membre connu se nomme Jacobello, né vers 1295.

Angelo Barovier (1405-1460), verrier et entrepreneur, a joué un rôle décisif dans la reconnaissance du foyer artistique vénitien dès le XVe siècle.

La Renaissance qui toucha l’art du verre vénitien vers 1450, provoqua la création d’élégantes formes et la redécouverte de la peinture sur émail, dont Barovier était un fervent défenseur.

Venise devient alors un symbole de l’excellence, reconnu pour la grande qualité de ses produits verriers, qui surpassent, en tous points, les créations du monde islamique tout comme celles des verriers français.

Vers 1445, Angelo Barovier côtoie un célèbre alchimiste, Paolo da Pergola. Cette rencontre sera décisive dans sa carrière.

En complément, découvrez notre guide sur le verre de Murano.

Les brevets d'Angelo Barovier

Vers 1450, il parvient à purifier les cendres sodiques au moyen de techniques alchimiques, perfectionna le processus de fusion, et exploita les propriétés colorantes de plusieurs oxydes métalliques.

On lui attribua l’invention du cristal vénitien, incolore et d’une grande pureté et d’un lattimo, un verre blanc opaque, sans oublier celui d’un verre calcédoine.

Il sera également l’instigateur d’une perle de verre très appréciée et très recherchée à ce jour par les collectionneurs : la perle à chevrons.

Selon l’inventaire du maître verrier, elle apparaît en 1496, et semble être créée par sa fille, Marietta.

Cette perle, autrefois utilisée comme monnaie d’échange, participa à l’expansion coloniale : Christophe Colomb l’aurait offerte aux indiens dès ses premiers voyages dans le Nouveau Monde.

Son talent était reconnu par tous, comme en atteste un décret édicté vers 1470 par la République de Venise : Angelo Barovier avait l’exclusivité de la production d’un verre produit grâce à une nouvelle technique, dont il était le créateur.

Quelques vases signés Angelo Barover

coupe-nuptiale-angelo-barovier-verre-murano-venise
E-venise.com - Angelo Barovier - La coupe Nuptiale ou coupe de Mariage
Glauco vase
artnet.fr - Glauco vase

Pourquoi Murano ? L'édit de la Sérénissime de 1271

Le constat était simple, à cette époque, l’industrie verrière était le deuxième pourvoyeur de richesse de la République, derrière les chantiers navals.

Cette industrie, de première importance, devait être protégée, tout comme les secrets de ses verriers, enviés par nombre de nations.

Cet édit interdisait aux verriers vénitiens de quitter le territoire et d’exporter leur savoir-faire sous peine de mort.

En 1291, un autre décret interdit la construction de fours à Venise. Murano devient alors le coeur historique de la fabrication du verre en Italie.

Sources : Murano, chefs-d’oeuvre de verre de la Renaissance au XXIe siècle.

PARTAGEZ
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Un complément, une question, échangeons ensemble !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos derniers articles

L’histoire du Millefiori à Murano
En italien, ce nom chantant signifie “Mille Fleurs”. Décliné sous forme de perles, emprisonnées à l’intérieur d’une masse de cristal, le millefiori est un incontournable de l’art verrier. Retour sur son histoire … Venise au…

Nos articles les plus lus

Vrai ou Faux vase Gallé ? Voici notre guide (2020)
Vous avez un magnifique vase Gallé devant les yeux. Une question se pose, comment reconnaître un vrai vase Gallé ? Notre guide 2019 vous guide dans l’authentification d’un vase Gallé en vous expliquant les différences…
Vivez la vie de verrier, du Moyen Âge à aujourd’hui !
Aujourd’hui, nous vous proposons un retour 500 ans en arrière. Saviez-vous que les premiers verriers étaient nomades, voyageant au grès des ressources, au coeur des forêts ? Aujourd’hui, le métier de verrier a bien évolué.…

La route du cristal en Lorraine

Nos 3 bracelets sur le podium

Que recherchez-vous ?

Suivez-nous !

Recevez le meilleur du cristal et de la Lorraine !

Vos données personnelles ne seront jamais cédées ni revendues. En vous inscrivant, vous acceptez notre politique de confidentialité. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.
shares