Horloge astronomique de Strasbourg, chef-d’œuvre de la Renaissance

horloge-astronomique-de-strasbourg

Chaque année, plus de 3 millions de touristes viennent admirer cette horloge unique au monde. Mondialement réputée, c'est un passage incontournable lors de la visite de la cathédrale de Strasbourg. Partons ensemble à la découverte de cette mystérieuse horloge ...

Caractéristiques et mécanismes de l’horloge astronomique de Strasbourg, en France

L’horloge astronomique de Strasbourg est un chef-d’œuvre de la Renaissance pensée et réalisée par des artistes, des mathématiciens et des techniciens.

Des horlogers, des sculpteurs, des peintres et des créateurs d’automates ont également œuvré dans la création de cette Horloge.

À lire aussi : que faire à Strasbourg ?

vitraux-cathedrale-de-strasbourg

Comment fonctionne l’horloge astronomique de Strasbourg ?

La partie basse de l’horloge astronomique de Strasbourg présente des indications astronomiques. Celle-ci indique l’heure publique ou l’heure légale avec ses aiguilles argentées et à la fois l’heure solaire locale de Strasbourg avec ses aiguilles dorées.

Petit détail : L’heure solaire locale de Strasbourg affichée sur l’horloge est retardée d’une demi-heure sur l’heure légale.

Aussi, toutes les indications astronomiques et les sonneries de l’horloge astronomique de Strasbourg sont réglées sur l’heure locale.

La partie centrale de l’horloge représente le perpétuel calendrier circulaire. Il a effectivement la particularité d’intégrer automatiquement le jour bissextile et l’ensemble des fêtes mobiles.

horlogue-astronomique-strasbourg

Ceci comprend le calcul complexe de la date de Pâques qui se fait dans la nuit de la Saint-Sylvestre via le comput ecclésiastique situé à gauche.

La partie centrale de l’horloge montre également toutes les positions du Soleil et de la Lune dans le ciel de Strasbourg. Elle reproduit par la même occasion toutes les éclipses de Soleil et de Lune.

La partie droite de l’horloge astronomique de Strasbourg, elle, est associée aux équations solaires et lunaires. Juste au-dessus de cette partie défile les chars des jours de la semaine.

Sur le devant de l’horloge se trouve en outre une sphère céleste détaillant la position des étoiles observées à partir de Strasbourg, dont l’un des rouages tourne en 25 806 ans.

Un peu plus haut, vous trouverez les positions des planètes autour du Soleil ainsi que les différentes phases de la Lune.

À savoir que la précision de toutes ces indications de l’horloge astronomique de Strasbourg est de quelques secondes de temps seulement. Cela fait que l’ensemble de ces indications soit exceptionnel.

horloge-de-strasbourg

Quand sonne l'horloge astronomique de Strasbourg ?

La partie supérieure de l’horloge astronomique de Strasbourg est réservée aux automates. Ces derniers se mettent en mouvement tous les jours à 12 heures 30 tapantes.

Sans oublier les quatre âges de la vie défilant devant la mort représentée sur un étage de l’horloge. Ce détail témoigne principalement de l’effet du temps sur l’homme.

Sur l’étage du dessus, les douze apôtres viennent défiler devant leur Maître dit le Christ qui les bénit alors qu’il est Midi (Douze heures).

Au-dessus, le chant du coq qui se fait par trois fois rappelle le reniement de l’apôtre saint Pierre.

strasbourg-horloge

L’histoire et légende sur l’horloge astronomique de Strasbourg

L’horloge astronomique de la Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg fut à l’époque de la Renaissance considérée comme l’une des sept merveilles de l’Allemagne.

Depuis le 15 avril 1987, cette horloge est classée au titre des monuments historiques.

En savoir plus sur : la Cathédrale de Strasbourg.

horloge-astronomique-cathedrale-de-strasbourg

Construction de la première horloge entre 1352 et 1354

La première horloge construite sur la Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg fut appelée « l’horloge des Trois Rois » puisqu’elle faisait défiler chaque heure les trois rois mages devant la Sainte Famille.

Cette première œuvre fut créée entre l’an 1352 et 1354 par un maître qui demeure aujourd’hui inconnu.

On raconte que cette première horloge a cessé de fonctionner au début du XVIe siècle à cause de la rouille et de son usure.

Actuellement exposé dans la salle d’horlogerie du Musée des arts décoratifs de Strasbourg, le coq-automates en bois et fer forgé polychrome est l’un des rares vestiges conservés de cette première horloge.

Créé vers 1350, cet automate est le plus ancien conservé en Occident.

Rendez-vous au rez-de-chaussée de l’ancienne résidence des princes-évêques de la métropole alsacienne dits le Palais de Rohan pour contempler cet objet rare.

Création d’une deuxième horloge, les débuts de l’horloge astronomique de la Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg

La construction de l’horloge astronomique s’est faite en deux étapes.

Entre 1547 et 1574, une deuxième horloge fut élaborée par les mathématiciens du nom de Christian Herlin et Conrad Dasypodius, les frères horlogers Josias et Isaac Habrecht suivis du peintre dessinateur et graveur Suisse Tobias Stimmer.

L’horloge fut une horloge astronomique planétaire capable d’indiquer le déplacement des planètes sur un astrolabe ou un instrument astronomique d’observation et de calcul analogique à fonctions multiples.

On y retrouvait également un calendrier perpétuel renseignant les fêtes mobiles étalées sur une durée de 100 ans. Sur les panneaux de l’horloge, les éclipses à venir étaient également peintes.

La légende raconte également que le Magistrat de la ville de Strasbourg aurait ordonné de crever les yeux du constructeur de cet œuvre unique pour qu’il ne puisse jamais plus en créer un autre ailleurs.

L’horloge de Dasypodius arrêta de fonctionner un peu avant la Révolution française, une période de bouleversements sociaux et politiques datant de la fin de XVIIIe siècle.

Elle resta dans cet état jusqu’en 1838.

Transformation et création de la troisième horloge par Schwilgué

De 1838 à 1843, l’horloge s’est vue transformée par l’auteur de la troisième horloge astronomique de la Cathédrale de Strasbourg nommé Jean-Baptiste Schwilgué.

Né en 1776 et décédé en 1856, cet Alsacien autodidacte, après avoir appris l’univers de l’horlogerie, devint professeur de mathématiques, vérificateur des poids/mesures et entrepreneur.

Schwilgué désirait réparer l’horloge dès son plus jeune âge, ce qui resta pour lui une force directrice tout au long de sa vie.

La troisième et actuelle horloge astronomique de Strasbourg fut donc l’œuvre de ce génie.

Les travaux consistaient généralement à mettre en place de nouveaux mécanismes dans le buffet même de la deuxième horloge datant du XVIe siècle.

Les cadrans ont également été remplacés, mais l’horloge demeure conservatrice dans son ensemble.

En d’autres termes, les fonctions de l’horloge installées par Schwilgué diffèrent peu de celles de l’ancienne horloge, sauf pour le défilé des Apôtres qui n’était pas présent auparavant.

Pour le reste, l’horloge astronomique de Strasbourg dispose toujours de ces pièces d’antan ou du moins de leurs équivalentes.

Propriétés et gestion de l'horloge astronomique de Strasbourg

Tout comme la Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg, l’horloge astronomique appartient à l’État. Cet édifice fait d’ailleurs partie des incontournables à voir durant un séjour en Alsace.

La question de la propriété avait particulièrement été soulevée vers 1910 quand l’accès à l’horloge astronomique a été rendu payant à midi.

Suite à de nombreuses contestations, surtout de la part du conseil municipal de Strasbourg, il a été conclu que la Fabrique pouvait percevoir une taxe sur l’horloge.

La Fabrique désigne notamment les personnes responsables de la collecte et de l’administration des fonds et revenus nécessaires à la construction et entretien des édifices religieux de la paroisse.

De 1858 à 1989, l’entretien de l’horloge astronomique de Strasbourg fut assuré par l’entreprise Ungerer.

Entre 1989 et 2001, c’est l’ancien employé d’Ungerer Alfred Faullimmel qui s’est officiellement chargée de l’entretien de l’horloge. En 2001, son fils Ludovic a pris le relais.

Depuis 1946, l’entretien de l’horloge astronomique de Strasbourg est payé par la fabrique de la Cathédrale.

Depuis 2006, l’horloge est supervisée par un comité dépendant de la fabrique de la Cathédrale.

Autre chose à voir autour de l’horloge astronomique de Strasbourg

Il existe également des sites à ne pas manquer autour de l’horloge astronomique de Strasbourg.

À savoir :

"Le cercle commémoratif de l’ancienne grande cloche de la Cathédrale"

Au mur, en face de l’actuelle horloge astronomique, se situe un grand cercle rappelant l’ancienne plus grande cloche de la Cathédrale.

Il s’agit d’un cercle datant d’environ l’an 1 700 et présentait auparavant le battant de cette cloche en son centre. Ceci dit, ce battant a disparu depuis bien longtemps.

Entre 2015 et 2018, ce cercle fut en partie recouvert par l’installation temporaire de l’artiste Sylvie Lander.

C’était un Tondo de verre inauguré dans le transept sud, sur la place où se trouvait la première horloge astronomique en 1352, dans le cadre de la Biennale du verre de Strasbourg et en guise d’hommages aux 1 000 ans des Fondations de Notre-Dame de Strasbourg.

Rendez-vous tous les jours sur la place de l'heure astronomique de Strasbourg

Une visite de l’horloge astronomique de Strasbourg est une visite dont vous allez revenir enchanté et plus savant.

Un film de présentation a d’ailleurs été réalisé en trois langues : en français, en allemand et en anglais. Il détaille l’horloge et son histoire passionnante.

La projection a lieu sur l’écran à côté de l’horloge elle-même tous les jours, sauf les dimanches à midi et les jours de fête célébrés dans la Cathédrale Notre-Dame.

En tant que visiteur des lieux, vous serez donc préparé par des gros plans pour mieux voir et comprendre le spectacle qui se déroulera à 12 heures 30 sur le monument.

Pour être sûr de ne rien rater et de voir le début de la projection, pensez à arriver sur la place de l’horloge astronomique de Strasbourg avant 12 heures précises.

Pour ce qui est de l’accès à l’horloge, elle est libre est gratuite après la messe de 11 heures de la Cathédrale.

Après avoir visité la Cathédrale Notre-Dame et son horloge astronomique, direction : les autres destinations idylliques de la ville de Strasbourg !

Cette ville aux multiples facettes a de quoi vous émerveiller pour un moment mémorable et plein de découverte.

Un complément, une question, échangeons ensemble !

LE CADEAU 100% LORRAIN

NOTRE ACTUALITÉ

NOS DERNIERS ARTICLES

Le Buerehiesel, une table d’exception en Alsace
Avant d’être le Buerehiesel, ce bâtiment était une vieille bâtisse construite en 1607 à Molsheim. Aujourd’hui, cette ancienne maison alsacienne est un restaurant étoilé propice à une aventure culinaire unique. Durant votre petit voyage à…

À NE PAS MANQUER

Émile Gallé, 22 faits surprenants sur sa vie d’artiste
Émile Gallé évoque une époque créatrice foisonnante d’imagination et de bouillonnement intellectuel. L’envolée des prix autour des vases réalisés de ses mains nous conduit aux plus folles spéculations sur sa vie. Voici ce que vous…
Vrai ou Faux vase Gallé ? Voici notre guide
Savez-vous comment reconnaître un vrai vase Gallé ? Notre guide traite de l’authentification d’un vase Gallé en vous expliquant les différences de prix sur le marché. Selon les experts, plus d’un million de vase Gallé…

LA ROUTE DU CRISTAL

NOS MEILLEURES VENTES

Les plus Beaux Monuments de Lorraine à visiter 🧡

=> Le meilleur moyen de découvrir la région et d'apprendre son Histoire 🤩