On vous emmène à Metz, voir la porte des Allemands

porte-des-allemands-metz-ville

La porte des Allemands est la porte fortifiée située à l’est de Metz. Construite au XIIIe siècle, la porte des Allemands symbolise le passé médiéval de cette Ville d’art et d’histoire. Photo de @_daedroth_

Focus sur l’origine et l’histoire passionnante de la porte des Allemands

La porte des Allemands est l’édifice qui a servi de pont sur la Seille, une rivière française du Grand Est, du XIIIe siècle au début du XXe siècle.

Au moment où l’on parle, il s’agit du plus important vestige des remparts médiévaux messins.

La porte des Allemands témoigne de l’impressionnante évolution de l’architecture militaire de Metz au Moyen Âge.

À lire aussi : que faire à Metz ?

La porte des Allemands, un nom issu de l’ordre Teutonique des Frères hospitaliers

La porte des Allemands est un édifice qui a emprunté son nom aux chevaliers de l’ordre Teutonique des Frères hospitaliers.

C’est un grand ordre religieux et militaire de nationalité germanique. Ces derniers avaient effectivement mis en place un hospice dans une rue adjacente vers le XIIIe siècle.

Construit en 1230 et détruit en 1552 par les troupes de Charles Quint à Metz, ce bâtiment n’existe plus actuellement.

À la place, un édifice en forme de mini-château fort fut bâti.

On lui a donné le nom de : « porte des Allemands ».

porte-des-allemands-metz

Construction de la première porte de défense contre l'Allemagne en 1230

L’édification de la première porte fut entamée l’an 1230. Celle-ci fut constituée de deux tours rondes exceptionnellement étroites, orientée vers le centre-ville.

En ce temps-là, les deux tours rondes formant la première porte étaient dotées d’une arcade en ogive. Elles servaient à défendre l’entrée de la ville par la route venant de la Sarre de l’Est (Allemagne).

Une édification contemporaine du renforcement de l’ensemble des remparts messins eut par la suite lieu.

À cette époque, les remparts affichaient une longueur de 7 kilomètres.

Pour pouvoir contrôler l’accès au point enjambant la Seille et reliant la ville à la campagne, un châtelet fut également érigé vers l’année 1445. Il fut composé de deux nouvelles tours plus imposantes que les premières pour assurer une meilleure protection de l’entrée du pont.

Les deux nouvelles tours étaient agrémentées de plusieurs architectures militaires.

Les tours de la porte des Allemands couvraient désormais la Seille d’une hauteur de 28 mètres, avec une épaisseur des murs de 3,50 mètres.

Ces éléments faisaient de cet édifice une porte adaptée à puissance de l’artillerie naissante.

Fortification de la porte à intérieure Allemande entre 1480 et 1550

Entre l’an 1480 et 1550, des bretèches et des échauguettes ont été ajoutées à la porte des Allemands.

Les deux corps de bâtiment aux voûtes extrêmement cintrées de cet édifice important de Metz datent d’ailleurs de cette ère.

Des sculptures figurées ou zoomorphes sont également présentes au niveau de la face externe du rempart et des tours extérieures datant de cette même époque.

Dans la tour nord-est de la porte des Allemands à Metz se trouve également un surprenant escalier à double hélice au style de la Renaissance. Elle date du début du XVe siècle.

Les dernières modifications importantes sur la porte des Allemands ont été entamées entre le 1526 et 1531 avec l’édification d’une grande fausse braie au nord de celle-ci.

Après avoir servi de siège de Metz en 1552, l’ensemble de la construction sera renforcé. Au même titre que les autres ponts de la ville, surtout du pont des Grilles, le pont de la porte des Allemands fut équipé de herses capables de barrer la rivière.

Des travaux de restauration successifs sur la porte des Allemands de 1674 à 1944

L’an 1674, le marquis de Vauban décida d’ajouter de la campagne et une porte plus petite à la porte des Allemands. Cela dit, ces constructions n’existent plus de nos jours.

Entre 1858 et 1860, une première restauration de la partie supérieure des tours fut réalisée. Un peu plus tard en 1891, les parties supérieures sont rehaussées par des architectes allemands suivis d’une nouvelle modification en 1892.

La petite tourelle accolée sur l’une des deux tours du XIIIe siècle date d’ailleurs de cette restauration. Il en est de même pour les créneaux situés du côté de la ville.

Lors de la période d’annexion de 1871 à 1918, ledit architecte allemand Paul Tornow transforme l’ensemble de la cathédrale et restaure la porte des Allemands.

Le décor néogothique des créneaux fut alors mis en place.

L’ancien pont attenant à l’édifice, quant à lui, fut détruit durant la bataille de Metz en 1944 pour être reconstruit à sa place actuelle.

Importantes rénovations aux portes de la France Allemand en 2013 et 2014

Un important projet de rénovation est entrepris sur la porte des Allemands en 2013 et 2014. L’idée étant d’en faire un lieu public et d’y accueillir des événements culturels.

La mise en lumière du bâtiment est ainsi améliorée et les deux salles de plain-pied du XVIe siècle restaurées.

Sur une terrasse extérieure, dans le jardin derrière la grande salle, des gradins ainsi qu’un espace scénique sont créés.

Un ascenseur en verre dédié aux personnes à mobilités réduites ou handicapées est également aménagé dans la tour nord. Celui-ci est lié à la terrasse remise en sécurité pour une visite complète des lieux.

À cela s’ajoute également la restauration des salles de la tour nord de la porte du XVe siècle avec un escalier à double vis donnant accès à la terrasse côté est.

Au sous-sol de la porte des Allemands, des sanitaires sont également installés en plus d’un espace technique destiné au chauffage et à la bonne circulation de l’air dans l’ensemble du bâtiment.

Durant les travaux, deux blasons de pierres ont été découverts.

À savoir blason représentant Saint-Michelet le Saint-Esprit appartenant à Jean-Louis de Nogaret de la Valette, le gouverneur de Metz sous le règne du roi Henri IV.

Le second blason, lui appartenait à un inspecteur général de l’artillerie française.

C’est le 7 et 8 juin 2014 que la porte des Allemands restaurée ouvrit enfin ses portes pour un week-end inaugural après plus de 15 mois de travaux de rénovation.

La porte des Allemands, un édifice à utilisations multiples

Utilisée en tant que porte de ville tout au long du Moyen Âge, la porte des Allemands assure une mission défensive en limitant les accès de la ville en partance de la Sarre.

Durant l’époque moderne, la porte n’est plus utilisée comme telle, mais demeure conservée sans trop de dommages. Concrètement, ce sont les premiers érudits messins qui empêchent sa destruction au XIXe siècle.

En 1900, la ville de Metz devint propriétaire de la porte des Allemands.

Une partie du bâtiment est alors transformée en musée abritant une collection archéologique jusqu’en 1918. Celle-ci provient notamment des quartiers disparus, des portes ou encore des remparts détruits de la ville.

Au premier et second étage de l’édifice, on pouvait également voir des documents, des pièces imprimées et des gravures sur l’histoire de Metz depuis l’époque romaine.

Les salles renfermaient aussi des sceaux, des monnaies et des médailles datant de la guerre de 1870. Sans oublier les meubles et les costumes tant Lorrains que guillotine.

À cause de sa valeur emblématique, c’est par la porte des Allemands que le responsable régional politique de la circonscription territoriale du Gauleiter Josef Bürckel fait son entrée solennelle à Metz le 23 septembre 1940.

Le 3 décembre 1966, la porte des Allemands se classe également au titre des monuments historiques.

C’est donc la campagne de restauration 2013-2014 qui offre au public la possibilité d’accéder aux deux salles Renaissance, aux tours nord et à la terrasse en aplomb des arcades de la fameuse porte des Allemands.

Rendez-vous à Metz pour partir à la découverte de la porte des Allemands !

Depuis sa réouverture au public le 7 juin 2014, l’imposante et majestueuse silhouette de la porte des Allemands attise la curiosité de tous.

Ouvert du mardi au dimanche de 14 heures à 17 heures, voire jusqu’à 19 heures du soir en été, ce lieu culturel vous fera découvrir son édifice militaire chargé d’histoire.

Des visites guidées y sont d’ailleurs organisées pour le plaisir des petits et grands.

La porte des Allemands est également le point de départ de bonnes promenades le long des fortifications de la ville en jalonnant les circuits des remparts au bord de la Seille.

Il est même possible de se détendre dans le parc, de flâner,de profiter aussi bien de la nature que du calme de cette destination qui en vaut pleinement le détour.

Les amateurs de vieilles pierres trouveront aussi leur bonheur dans cet endroit magique, hors du temps.

Aussi, pour vos événements tels que les spectacles, les réunions,les conférences et les expositions, n’hésitez pas à réserver votre salle dans la porte des Allemands à Metz.

PARTAGEZ

LE CADEAU 100% LORRAIN

NOTRE ACTUALITÉ

NOS DERNIERS ARTICLES

Le Buerehiesel, une table d’exception en Alsace
Avant d’être le Buerehiesel, ce bâtiment était une vieille bâtisse construite en 1607 à Molsheim. Aujourd’hui, cette ancienne maison alsacienne est un restaurant étoilé propice à une aventure culinaire unique. Durant votre petit voyage à…

À NE PAS MANQUER

Émile Gallé, 22 faits surprenants sur sa vie d’artiste
Émile Gallé évoque une époque créatrice foisonnante d’imagination et de bouillonnement intellectuel. L’envolée des prix autour des vases réalisés de ses mains nous conduit aux plus folles spéculations sur sa vie. Voici ce que vous…
Vrai ou Faux vase Gallé ? Voici notre guide
Savez-vous comment reconnaître un vrai vase Gallé ? Notre guide traite de l’authentification d’un vase Gallé en vous expliquant les différences de prix sur le marché. Selon les experts, plus d’un million de vase Gallé…

LA ROUTE DU CRISTAL

NOS MEILLEURES VENTES

Les plus Beaux Monuments de Lorraine à visiter 🧡

=> Le meilleur moyen de découvrir la région et d'apprendre son Histoire 🤩