Que faire à Nancy le temps d’un week-end ?

que-faire-nancy

Ce guide des choses à faire à Nancy est parfait pour un séjour de 48 heures ! Géraldine, de Voyage et Partage, est une amoureuse de sa région, voici son week-end idéal ...

La Lorraine vous révèle ses trésors : que faire à Nancy le temps d’un week-end ?

Facilement accessible, la ville n’est qu’à 1h30 de Paris en TGV, mais vous pouvez également y venir en avion, l’aéroport Lorraine Airport se situe à 40km.

Ville authentique et fascinante, elle a connu un destin à la fois tumultueux et prestigieux. Son histoire est riche en événements sur le plan artistique, culturel, gastronomique, industriel, politique et religieux.

La plupart d’entre eux sont présentés dans notre guide : sortir en Lorraine aujourd’hui !

Géraldine a également rédigé ces guides qui devraient vous intéresser :

Que voir à Nancy ? Voici quelques pistes ...

1) Contempler la place Stanislas, l'activité numéro 1 du tourisme à Nancy

Nancy est la Ville aux « portes d’Or » .

Sa place centrale est appelée affectueusement par les nancéiens la place Stan.

A elle seule, elle mérite le voyage. Ne fait-elle pas partie des plus belles places du monde ?

Commandée par le dernier Duc de Lorraine et roi déchu de Pologne, Stanislas Leszczynski, c’est un véritable témoignage de l’urbanisme du siècle des Lumières.

Cette place était en l’honneur de son gendre, Louis XV et se nommait la “ place royale”.

D’ailleurs, si vous avez l’œil, peut-être retrouverez vous l’inscription qui est encore sur l’un des bâtiments de la place. Le monarque trône majestueusement au milieu de la place qui est classée au patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO depuis 1983 avec les places de la Carrière et d’Alliance.

Mais ce qui attire également le regard, ce sont les six impressionnantes grilles en fer forgé rehaussées d’or de Jean Lamour et les fontaines représentant Neptune et Amphitrite.

Prenez le temps de vous installer en terrasse pour l’admirer. Les détails royaux sont nombreux : fleurs de lys, coqs…

que-faire-Nancy-place-stan

Vous remarquerez également qu’il n’y a pas d’arbres car à l’époque il ne fallait pas faire d’ombre au roi…

La place est devenue piétonne depuis sa rénovation en 2005. Lors de ces travaux, un trésor a été enfoui sous l’un des pavés de la place. Cette pierre est symbolisée par une étoile : en dessous des dessins d’enfants, des mots, des pensées de Lorrains, album photo… souvenirs pour les générations futures.

Pour trouver le trésor, suivez la direction indiquée par Stanislas lui-même. Comptez 7 pas vers l’Arc Héré depuis le piédestal de Stanislas, puis faites deux pas sur votre gauche, à vous de jouer !

Petit secret de la place Stanislas
Petit secret de la place Stanislas

2) Visiter le musée des Beaux-Arts de Nancy

Tout autour de la place Stanislas se trouvent l’hôtel de ville, l’Opéra-Théâtre et le musée des Beaux-Arts.

Ces pavillons qui bordent la place sont décorés de 161 mascarons. Ces masques ou figures humaines sont tous anonymes sauf un !

Il s’agit du portrait de Joseph Hornecker (1873-1942), l’architecte qui a conçu l’Opéra national de Lorraine.

Mais on se laissera facilement entraîner à l’intérieur du musée des Beaux-Arts, qui figure parmi les plus anciens de France.

A l’honneur la riche collection dédiée aux arts décoratifs avec les verreries de la cristallerie Daum, les œuvres de l’artiste lorrain Jean Prouvé, Émile Friant, mais également les plus grands noms de l’histoire de l’art européen : Le Pérugin, Le Caravage, Rubens ou encore Delacroix.

C’est un lieu de référence pour mieux comprendre et s’émerveiller devant l’excellence de la verrerie d’art lorraine !

Les sublimes vases de la collection Daum méritent vraiment d’être admirées! Une application mobile vous permet de découvrir les collections du musée à votre guise.

3) Déguster les spécialités locales Place St Epvre

Vous pourrez continuer votre visite en traversant la place de la carrière et ainsi rejoindre la jolie basilique place St Epvre de style néogothique.

Au milieu de la place une jolie fontaine avec la statue équestre en bronze représentant René II avec l’emblématique croix de Lorraine et de Jérusalem ainsi que quatre écussons du duc au moment de la bataille de Nancy.

La croix de Lorraine, nous en avons fait un bracelet, 100% fabriqué à Nancy, en verre et doré à l’or !

specialite-culinaire-nancy

La basilique a été construite à la fin du XIXe siècle, elle semble avoir parfaitement trouvé sa place au sein de la Ville-Vieille, si bien que beaucoup de visiteurs pensent qu’il s’agit de la cathédrale de Nancy !

En 1862, l’abbé Trouillet ne recula devant rien pour bâtir une église magnifique. Il fit appel à la piété des cours européennes de l’époque pour bénéficier de leurs largesses.

Ainsi, le Pape Pie IX, l’empereur Napoléon III et son épouse l’impératrice Eugénie, l’empereur d’Autriche-Hongrie François-Joseph et sa femme Sissi, la Reine Victoria et Louis II de Bavière ont contribué à son édification.

Parmi les 74 vitraux qui illuminent la basilique, vous trouverez les portraits de certains de ces mécènes sous les traits des Saints.

Ne visitez pas Nancy sans goûter les spécialités : en sortant de la basilique, pourquoi ne vous laisseriez-vous pas tenter par quelques douceurs sucrées?

Depuis 1883, la pâtisserie St Epvre propose les spécialités de Nancy.

Pour découvrir des arômes naturels d’antan avec les chardons Lorrains (chocolat dans lequel se cache une douce eau de vie de mirabelle, framboise, poire ou kirsch), les pâtes d’amandes et les fameux petits bonbons à la forme carrés que l’on nomme Bergamotes de Nancy (IGP).

Ces mêmes bergamotes que nous glissons dans chacun de nos écrins … où vous découvrirez un bracelet lorrain, vitrine de l’art verrier …

Vous retrouverez ces spécialités dans plusieurs boutiques de la ville, notamment à la maison Lalonde à qui l’on doit la création des bergamotes.

Et si vous souhaitez ajouter les véritables macarons de Nancy, il faudra faire un détour par la maison des Soeurs Macarons qui garde leur recette secrète depuis 1793 !

petit-dejeuner-chardon-lorrain
Les délicieux chardons lorrains

4) S’immerger dans l’histoire du duché de Lorraine

Ensuite, remontez la Grande Rue et passez devant l’imposante porterie du Musée lorrain, aussi appelé palais des ducs de Lorraine.

Sous le cavalier (le Duc Antoine) on retrouve le chardon lorrain, symbole de la ville de Nancy avec la devise « Non inultus premor » plus connue par sa traduction française : « Qui s’y frotte s’y pique ».

Une petite porte basse à gauche pour les visiteurs porte le surnom de Masco et rend l’ensemble asymétrique. La légende rapporte qu’elle porte le nom de l’ours du duc Léopold qui la gardait. Un petit ramoneur serait rentré dans la cage de l’ours en plein hiver 1709, pour se protéger du froid, et l’ours l’aurait blotti contre lui au lieu de le dévorer !

Le Musée Lorrain est actuellement en travaux jusqu’en 2023, ce vaste projet de rénovation aboutira avec la réouverture d’un musée totalement repensé, qui proposera aux visiteurs de se plonger dans l’histoire, depuis les premiers peuplements de l’espace lorrain jusqu’aux périodes les plus contemporaines.

A noter dans vos agendas futurs!

Juste un peu plus loin, entrez dans l’église des Cordeliers, c’est le cœur de la Lorraine et la plus ancienne des églises de la ville. A voir absolument.

Elle fut édifiée à la fin du XVème siècle par René II, au lendemain de la bataille de Nancy.

Elle abrite à son extrémité la Chapelle des Cordeliers et les tombeaux des Ducs de Lorraine. Sa chapelle ronde a été copiée sur celle des Médicis à Florence.

Aujourd’hui d’aspect austère, sa décoration fut jadis d’un grand faste. Notamment avec les splendides vitraux représentatifs de l’art verrier de l’époque.

Détruits en grande partie lors de la période révolutionnaire, certains fragments de vitraux ont pu être récupérés et sont exposés au musée Lorrain.

coupolle-eglise-des-cordeliers-nancy

Continuez votre voyage dans le temps en allant tout au bout de la Grande Rue et admirez l’imposante Porte de la Craffe qui ferme toujours la ville médiévale au nord.

Entrée principale de la Ville-Vieille édifiée en 1463, la monumentale porte de la Craffe a des murs de trois mètres d’épaisseur.

Elle a su résister vaillamment aux sièges de la ville en 1476 et 1477 conduits par Charles Le Téméraire, duc de Bourgogne. Ses tours abritent des salles qui servirent parfois à la torture et des cachots jusqu’au XIXe siècle.

La sorcellerie a fortement touché le duché de Lorraine et beaucoup d’hommes et de femmes furent torturés et exécutés. Si vous y passez la nuit, en passant sous la voûte de la porte, la légende dit qu’on entend encore parfois les gémissements des malheureux prisonniers !

De la place Saint Epvre à la Porte de la Craffe, c’est également le royaume des petites boutiques, des restaurants de toutes sortes, des bars, dans une ambiance hors du temps de jour…et très animée de nuit !

5) Où se promener à Nancy ?

Le plus connu reste celui de la pépinière (la Pep comme disent les lorrains).

C’est le poumon vert de Nancy. Avec 21 hectares, cet immense parc public invite à la promenade et à la détente en plein cœur de la ville. On y croise des familles sur les aires de jeux, des étudiants se prélassant dans l’herbe, des sportifs de tout âge, des amoureux au détour de la roseraie…

Mais s’y déroulent aussi des spectacles au théâtre de marionnettes ou des concerts à l’auditorium. Le parc compte deux majestueux platanes, âgés de 260 ans, labellisés “arbres remarquables de France”. Il est également agrémentés de plusieurs sculptures et œuvres d’art. La plus célèbre est une statue de Rodin qui représente Claude Gellée.

Nancy ne compte pas moins de 24 parcs et 19 squares. De quoi vous reposer aisément lors de vos balades.

Pour vous restaurer en soirée, retournez vers la rue des Maréchaux, cette artère que l’on nomme la “rue gourmande” est remplie de restaurants. Au n° 29, une plaque indique la maison où est né le père de Victor Hugo.

C’est un lieu très vivant et festif en soirée.

6) Dormir à Nancy de façon royale le temps d'un week-end

Pour prolonger le moment et s’offrir une halte royale, pourquoi ne pas s’installer à l’Hôtel de la Reine.

Situé sur la place Stanislas, il existe depuis le XVIIIème siècle. La future reine de France, Marie-Antoinette, s’y rend en 1769 pour y écouter des poésies de Nicolas Gilbert.

Elle y reviendra un an plus tard, lors du trajet de son mariage qui passe par Nancy. Des appartements sont préparés à son intention. C’est donc ces passages qui inspirent le nom actuel du pavillon.

A l’intérieur, le décor d’un autre siècle vous fera voyager parmi nos ancêtres, au temps des Rois de France et des Ducs de Lorraine.

Une chambre avec vue sur la place pour assister en été au “Rendez-vous place Stanislas”.

Magnifique son et lumière projetés chaque été, à la nuit tombée sur les façades. Et si vous venez en décembre, c’est une projection qui met en scène la légende de Saint-Nicolas, saint-patron des Lorrains.

place-stanislas-nancy

7) Découvrir l’Art Nouveau à Nancy

Pour votre deuxième journée, voici une autre facette du patrimoine de Nancy : l’Art Nouveau dont le patrimoine est exceptionnel.

Véritable berceau on y trouve des maisons particulières, des commerces ou encore des édifices décorés dans le style « École de Nancy ».

Pour vous mettre dans l’ambiance, vous pouvez prendre le petit-déjeuner à l’emblématique Brasserie Excelsior qui est classé aux Monuments historiques depuis 1976.

Avec son cadre raffiné, ses voûtes, ses lumières et ses décors floraux, la brasserie est un symbole des cafés de la “Belle Epoque”.

L’après-midi, prenez le temps de visiter le Musée de l’Ecole de Nancy.

vase ne verre bleu Emile galle visible au Musée de l'École de Nancy
Émile Gallé - Musée de l'École de Nancy

Installé dans la propriété d’Eugène Corbin, le musée recrée une atmosphère des années 1900. Une place importante y est réservée à Émile Gallé et aux autres acteurs du mouvement artistique de l’Ecole de Nancy.

A proximité, ne manquez pas de passer dans la rue Félix Faure. Les façades y sont colorées, les décors naturalistes et les maisons portent le plus souvent des noms de fleurs ou des prénoms féminins.

Durant plusieurs années, ces maisons ont été louées à des curistes car elles se situent à deux pas de la station thermale de Nancy depuis longtemps reconnue pour ses bienfaits curatifs.

Continuez votre exploration avec la Villa Majorelle. Première maison entièrement Art nouveau de Nancy, elle est le fruit d’une parfaite collaboration entre artistes.

Classée Monument Historique, la villa témoigne toujours, tant dans son architecture extérieure que dans sa décoration intérieure, de la notion d’unité de l’art.

C’est LA maison emblématique avec son mélange de vitraux, grès, peintures, ferronneries, boiseries et de son mobilier. Vous pourrez terminer votre journée à la piscine ronde d’où jaillit une eau naturelle à 36°!

Pour programmer votre visite Art nouveau de Nancy, lisez cet article !

D’ici quelques années la piscine Nancy Thermale disposera d’un pôle aquatique moderne conjuguant forme, détente, bien-être et santé. Un futur lieu incontournable du centre de Nancy! Évidemment, il reste encore beaucoup de belles choses à visiter ou à venir déguster dans la capitale des Ducs de Lorraine.

Si vous souhaitez gagner du temps et voir l’essentiel, profitez du petit train touristique qui part depuis la place Stanislas. Vous aurez également l’occasion de découvrir de nombreuses œuvres de street-art.

Tous les ans, la ville invite de nouveaux artistes pour créer de nouvelles œuvres et dynamiser la ville en lui donnant un aspect moderne.

Nancy, assurément une ville à découvrir ou à redécouvrir !

PARTAGEZ

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Un complément, une question, échangeons ensemble !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOS DERNIERS ARTICLES

L’Excelsior à Nancy, une brasserie iconique depuis 1911
Derrière ses grandes baies vitrées, de nombreux passants à l’extérieur observent cet univers somptueux. Certains d’entre eux franchiront la porte et découvriront un lieu chaleureux typique de l’École de Nancy. Une brasserie de la Belle…
8 anecdotes surprenantes sur la croix basque
La croix basque, ou lauburu est assurément l’emblème le plus célèbre et répandu du Pays basque. Mais savez-vous d’où vient ce motif décoratif ? Connaissez-vous ses origines et sa signification ? Nous vous proposons de…

LES PLUS LUS

La Mirabelle de Lorraine en 2021, suivez le guide !
Plus de 15000 tonnes de mirabelles de Lorraine sont récoltées chaque année. Comme tous les lorrains, vous ne pouvez pas vous passer de la mirabelle ? Nous allons découvrir son histoire, ses secrets, être au…
Émile Gallé, 22 faits surprenants sur sa vie d’artiste
Émile Gallé évoque une époque créatrice foisonnante d’imagination et de bouillonnement intellectuel. L’envolée des prix autour des vases réalisés de ses mains nous conduit aux plus folles spéculations sur sa vie. Voici ce que vous…
Artisanat local, 5 bonnes raisons d’acheter français
Finalement, acheter français, ça sert à quoi ? Artisanat local, savoir-faire français, sentiment d’appartenance, consommation éco-responsable… autant d’impacts positifs au rendez-vous. Chez nous, ces valeurs nous ressemblent et nous rassemblent. Fiers de participer au “made…
Vrai ou Faux vase Gallé ? Voici notre guide
Savez-vous comment reconnaître un vrai vase Gallé ? Notre guide traite de l’authentification d’un vase Gallé en vous expliquant les différences de prix sur le marché. Selon les experts, plus d’un million de vase Gallé…

LA ROUTE DU CRISTAL

C'EST MADE IN FRANCE

QUE RECHERCHEZ-VOUS

RECEVEZ L'HISTOIRE DES 22 PLUS GRANDS VERRIERS FRANÇAIS

Vos données personnelles ne seront jamais cédées ni revendues. En vous inscrivant, vous acceptez notre politique de confidentialité. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.