Eugène Delacroix et la Bataille de Nancy (1829/1833)

bataille-de-nancy-rene-II-charles-le-temeraire

Eugène Delacroix est un grand peintre français dont le chef-d’œuvre le plus connu est le fameux tableau expliquant « la Bataille de Nancy et la mort de Charles le Téméraire».

Qui est Eugène Delacroix ?

Considéré comme le meilleur représentant du romantisme, Eugène Delacroix est un personnage iconique de la peinture française du XIXe siècle.

Il est né le 26 avril 1798 dans une belle résidence bourgeoise située à Charenton-Saint-Maurice. C’est le fils de Victoire Oeben et de Charles-François Delacroix.

L’un de ses tableaux les plus célèbres, la bataille de Nancy, est soigneusement conservé au musée des Beaux-arts de Nancy.

Il est bon de souligner que plusieurs endroits à Nancy permettent de se souvenir de cette bataille de 1477.

On peut citer l’église Notre-Dame-de-Bonsecours qui a été édifiée par René II ainsi que l’édifice situé sur la place de la Croix de Bourgogne. 

eugne-delacroix
PORTRAIT DE L’ARTISTE DIT "AU GILET VERT" sur www.petitegalerie.louvre.fr

La Bataille de Nancy, première commande officielle faite à Delacroix

« La Bataille de Nancy » fut la première commande officiellement confiée à Eugène Delacroix. La commande a été passée par le roi de France Charles X en 1828.

Quelle est l’histoire de cette œuvre monumentale ?

Pour cette œuvre, la société royale des sciences, lettres et arts a émis trois propositions au peintre. La peinture devrait évoquer soit la bataille elle-même, soit la victoire des Lorrains sur les Bourguignons, soit le décès de Charles le Téméraire.

Finalement, Delacroix a choisi d’illustrer la bataille de 1477. Si vous voulez en savoir plus sur la bataille de Nancy, lisez notre article

En quelques mots, cette œuvre Delacroix illustre le tout dernier épisode de la guerre qui opposa la Bourgogne à la Lorraine.

Rappelons-le, Charles le Téméraire, duc de Bourgogne avait comme objectif de réunir les états de Bourgogne et de Flandres.

Alors, il avait pris la décision d’envahir la Lorraine. Mais le 5 janvier 1477 à Nancy, il mourut sous la lance du chevalier de Bauzémont, seigneur de Saint-Dié.

bataille-nancy-charles-le-temeraire
Charles le Téméraire
Un bref descriptif de ce tableau

À travers cette peinture, Delacroix a su représenter parfaitement bien le romantisme.

En effet, le peintre avait pris soin d’immortaliser le moment où le duc de Bourgogne avait fait face à la mort, mais surtout de capturer l’expression de son visage.

Il faut savoir que pour la réalisation de cette œuvre, Eugène ne s’était pas rendu à Nancy, il l’a réalisé à partir d’estampes et de dessins préparatoires sur des costumes médiévaux et des armes.

Au premier plan du tableau, en bas à gauche, on voit le visage du duc de Bourgogne au moment de faire face à la mort.

Au centre, on distingue le chevalier de Bauzémont qui dirige sa lance vers le duc de Bourgogne et qui donne le coup fatal. En complément, on peut voir des cadavres gisant au sol et des chevaux qui agonisent.

À droite du tableau, on aperçoit le duc de Lorraine, René II, assis sur son cheval gris clair qui regarde son ennemi se faire tuer.

tableau-bataille-de-nancy-musee-bneaux-arts

Biographie du peintre, retour sur sa scolarité

Après le décès de son père, le petit garçon a fréquenté le lycée Impérial de 1806 à 1815. A cette époque, on pouvait déjà constater ses talents artistiques à travers des croquis et des dessins qu’il griffonnait dans ses cahiers.

Dans cet établissement d’élite, il fit la rencontre d’Achille Piron et de Jean-Baptiste Pierret.

En parallèle, Delacroix s’initiait à la musique auprès d’un maître de la musique qui adorait Mozart.

En 1815, il fut intégré par son oncle Henri-François Riesener dans l’atelier de Pierre-Narcisse Guérin ce qui avait beaucoup influé sur son art. Guérin lui enseigna notamment le principe néo-classique de la primauté du dessin sur la couleur.

L’année suivante, il continua d’apprendre au côté de Guérin aux Beaux-Arts de Paris. L’enseignement était essentiellement axé sur le dessin et la copie des maîtres. La même année, Eugène fit la rencontre de Charles-Raymond Soulier et de Richard Parkes Bonington. Ces aquarellistes ont décidé de l’initier à l’art de l’aquarelle.

Le début de carrière de ce peintre de renom

La belle carrière de Delacroix débuta en 1819 lorsqu’il avait abordé la déco avec la salle à manger de l’hôtel de M. Lottin de Saint-Germain. Il avait, en effet, réalisé les dessus de porte dans un style pompéien.

Concernant ses premiers tableaux de chevalet, il s’agissait de deux retables qui avaient été inspirés des peintres de la Renaissance comme « La Vierge des moissons » ou encore « la « Vierge du Sacré-Cœur ».

En 1822, Eugène Delacroix voulait sérieusement vivre de la peinture. Alors, il avait décidé de montrer quelques-unes de ses œuvres au Salon de Paris dont la « Barque de Dante ». Et les critiques sur les œuvres Delacroix ne se sont pas faites attendre.

Le jeune journaliste, Adolphe Thiers, avait écrit un article élogieux dans le Constitutionnel évoquant « l’avenir d’un grand peintre » le 11 mai. Et à travers son œuvre « La Barque de Dante », le peintre Antoine-Jean Gros le qualifia de « Rubens châtié ». 

Mais malgré les critiques, le peintre décida de retourner au Salon les années suivantes avec d’autres tableaux comme « Les Scènes des Massacres de Scio » et « La mort de Sardanapale » qui lui ont valu tout autant de critiques, mais aussi des éloges.

Comment est mort ce peintre de nationalité française ?

En 1862, Eugène Delacroix a succombé à une maladie, notamment à une crise d’hémoptysie à la suite d’une tuberculose.

En effet, il avait déjà une santé fragile depuis plusieurs années. Il mourut à 7h du soir en tenant la main de Jenny. Ce peintre fut inhumé au cimetière du Père-Lachaise.

Selon ses souhaits, sa tombe était un sarcophage en pierre de Volvic, copiée de l’antique et réalisée par l’architecte Denis Darcy. Et sa forme reprenait celle d’un modèle antique, à savoir le tombeau de Scipion.

Pourquoi ce peintre romantique est-il si connu ?

Ce peintre français doit sa renommée à son talent incontestable en peinture. Il est célèbre grâce à ses œuvres et ses beaux tableaux.

« La liberté guidant le peuple », son tableau le plus notable

« La Liberté guidant le peuple », c’est le nom qu’Eugène Delacroix a donné à son huile sur toile réalisée en 1830.

Lors de son exposition au Salon de Paris de 1831, il a vite attiré le regard du public. Pour ce tableau "la liberté guidant le peuple", le peintre s’est inspiré de la révolution des « Trois Glorieuses ». Après avoir été exposé au musée du Luxembourg en 1863, il fut transféré au musée du Louvre en 1874.

Intégrée à a culture populaire, cette toile "La liberté guidant le peuple" est devenue un vrai emblème de la République victorieuse.

Eugène Delacroix et ses oeuvres d'art

En 1831, Eugène Delacroix a fait un voyage en Afrique du nord qui l’a grandement marqué. Pendant ce voyage, il fit la découverte de l’Andalouse espagnole et de l’Afrique du nord, du Maroc ainsi que de l’Algérie.

Que ce soit leur architecture, leur paysage ou leur tissu, tout semblait inspirer le peintre français. Ainsi, à partir de 1834, il a tenu à en faire ses principales sources d’inspiration.

Cela se retrouve d’ailleurs dans ses œuvres aux thèmes orientaux. C’est le cas de sa peinture « Les Femmes d’Alger dans leur appartement » conservée au musée du Louvre et « La Noce juive », également entreposée au musée du Louvre.

Et à la première Exposition Universelle de Paris, il a connu un franc succès avec son œuvre « La Chasse aux lions ».

PARTAGEZ

Un complément, une question, échangeons ensemble !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

LE CADEAU 100% LORRAIN

AIMEZ POUR NE RIEN MANQUER

NOS DERNIERS ARTICLES

À la recherche de la pierre philosophale des alchimistes
L’Alchimie fait partie de l’histoire française, et de nombreux lieux en sont le témoin. Découvrez notre passé obscur à travers l’alchimie, une œuvre inaccessible. L’alchimie, c’est quoi ? L’alchimie est la science relative à l’ensemble…

LES PLUS LUS

Émile Gallé, 22 faits surprenants sur sa vie d’artiste
Émile Gallé évoque une époque créatrice foisonnante d’imagination et de bouillonnement intellectuel. L’envolée des prix autour des vases réalisés de ses mains nous conduit aux plus folles spéculations sur sa vie. Voici ce que vous…
Vrai ou Faux vase Gallé ? Voici notre guide
Savez-vous comment reconnaître un vrai vase Gallé ? Notre guide traite de l’authentification d’un vase Gallé en vous expliquant les différences de prix sur le marché. Selon les experts, plus d’un million de vase Gallé…

LA ROUTE DU CRISTAL

NOS MEILLEURES VENTES

QUE RECHERCHEZ-VOUS

RECEVEZ L'HISTOIRE DES 22 PLUS GRANDS VERRIERS FRANÇAIS

Vos données personnelles ne seront jamais cédées ni revendues. En vous inscrivant, vous acceptez notre politique de confidentialité. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.