Flammekueche, origine, tradition et recette simple

tarte-flambee-flammekueche

Tarte flambée par excellence de la cuisine alsacienne, le flammekueche se veut un plat convivial et familial qui se déguste chaud. Ce plat traditionnel d'Alsace est à savourer en version sucrée ou salée. 

De toutes les spécialités alsaciennes, le flammekueche s’affiche aux côtés du bretzel en tant que plat convivial. Tout un chacun est généralement libre de définir sa recette.

Toutefois, il faut partir d’une même base. Le concept consiste à étaler une pâte à pain sur le plan de travail.

Mis à part son goût délicieux et rappelant la région mère, dont l’Alsace, flammekueche offre un véritable moment de partage à toute la famille.

Ce plat paysan se déguste avec les doigts, après être roulé ou plié sur elle-même. Il sort des frontières d’Alsace et envahit les restaurants dans les quatre coins du monde à partir des années 1950.

Une bonne recette et un dosage précis de chaque ingrédient suffisent pour réaliser cette spécialité alsacienne.

Amoureux de l’Alsace et de la Lorraine, nous avons créé notre bracelet bretzel en pâte de cristal, réglable sur tous poignets.

Sept étapes de fabrication, un moulage à la cire perdue et deux jours de cuisson. Un porte-bonheur à ne jamais quitter, résistant à l’eau et au temps.

Quelle est l’origine du flammenkuch ?

La tradition alsacienne veut que sa tarte flambée soit aussi appelée flammeküeche, flammenkueche, flammeküche ou encore flammenküche.

Par contre, en Francique rhénan lorrain et en Luxembourg, cette tarte flambée est baptisée respectivement flammkuche et flameschuedi.

L’appellation « tarte flambée » est omise au fil des années au sein de l’industrie alimentaire dans les territoires en dehors d’Alsace. Les restaurateurs la considèrent comme un nom trop ambiguë et choisissent l’appellation « flammekueche » à partir des années 1990.

Toutefois, les Alsaciens préfèrent particulièrement appeler ce plat de tradition par « tarte flambée ».

La première apparition du flammenkuch date du Moyen-Âge. Ce plat est, en effet, issu du nord de l’Alsace où il était servi chaque semaine.

La préparation s’effectue généralement avant la cuisson du pain, notamment au moment où le four est chauffé à une température maximale (jusqu’à 400°C).

La tarte flambée alsacienne est à base de la pâte restante à l’issue de la préparation des miches. La pâte est, par la suite, étalée, puis revêtue de lait caillé. Ce dernier cède plus tard sa place au fromage blanc, aux lardons et aux oignons.

Le flammeküche est traditionnellement servi brûlant sur une planche à découper en bois à une forme rectangulaire, une fois sorti du four à bois.

Pour le savourer, il suffit d’enrouler la tarte flambée, après avoir ôté les bords noircis et la manger très chaude à l’aide de ses doigts.

A lire aussi : 10 spécialités alsaciennes à déguster en famille.

Comment faire et manger du Flammekueche ou flamenkuch fait maison ?

Cette recette traditionnelle de la cuisine alsacienne se compose d’une fine pâte de farine, d’eau, d’huile et de sel.

Tout comme bien d’autres plats traditionnels, chaque famille est libre de définir sa propre recette. Toutefois, la base est toujours la même. Il faut avoir une pâte très fine de forme allongée et contenant une garniture de crème et de fromage blanc, sans oublier l’assaisonnement, sel et poivre du moulin !

Il est aussi possible d’ajouter des oignons découpés en rondelles et des lardons pour un goût littéralement rehaussé.

Le flammeküche se décline ainsi sous de nombreuses variantes, selon les envies et les ingrédients supplémentaires utilisés.

Le flamenkuch traditionnel fait de lardons fumés et composé d’oignons reste la recette la plus prisée. Il peut aussi répondre à tous les régimes alimentaires. Il existe même une tarte flambée végétarienne ainsi qu’un flammekueche vegan.

Préparé en versions salées, le flamenkuch peut se présenter en versions gratinées avec de l’emmental, au saumon, gratinées au munster, au paprika, à la choucroute garnie d’Alsace ou encore en forestières avec champignons.

Les versions sucrées, quant à elles, sont composées de quetsches, de pommes, de cannelle, du fromage blanc, de la crème, des rondelles de pommes ou de myrtilles.

Pour ce qui est de l’accompagnement, un vin rouge de bistrot, notamment un vin rouge issu de la région Rhône-Alpes ou un côtes du Rhône, va très bien de pair avec la tarte flambée alsacienne.  

La tradition veut que le flamenkuch soit dégusté avec des frites et de la salade.

Quelle pâte ? Quelle recette et quelles sont les étapes ? De la table au four...

Pour confectionner la pâte de flamenkuch pour 8 personnes, il vous faut de la farine (250 g), de l’huile, de l’eau et du sel.

La garniture, quant à elle, requiert des oignons (400 g), de lardons fumés (400 g), de la crème fraîche épaisse (400 g), du fromage blanc (200 g), du sel, du poivre moulu et de noix de muscade.  

Il faut commencer par préparer la pâte en ajoutant de l’huile et du sel dans un récipient contenant toute la farine. Mélangez le tout du milieu vers l’extérieur en versant l’eau petit à petit.

Couvrir le mélange à l’aide d’un film alimentaire pour qu’elle reste humide et le laisser au frais pendant environ une quarantaine de minutes.

Quant à l’étape de la préparation de la garniture, il faut commencer par découper les oignons de manière à avoir des rondelles très fines.

La crème fraîche est, par la suite, à mélanger avec le fromage blanc et la muscade. L’assaisonnement est de mise.   

Il est temps d’abaisser la pâte jusqu’à obtenir 3 mm d’épaisseur. Il faut, par la suite, ajouter le mélange à travers toute la surface, puis parsemer le poivre, les oignons fins et les lardons.   

Pour terminer, mettez la préparation au four entre 270 et 300°C durant environ une dizaine de minutes.

À noter qu’il est tout à fait possible de préparer la pâte la veille pour gagner du temps.   

À lire aussi : L’Alsace, c’est beau comme la cathédrale de Strasbourg.

LES 10 INCONTOURNABLES SAINT-VALENTIN

NOTRE ACTUALITÉ

NOS DERNIERS ARTICLES

Taureau, Les 5 pierres porte-bonheur
Découvrez les pierres du deuxième signe du zodiaque, nés entre le 21 avril et le 20 mai. Les taureaux se reconnaissent à leur droiture et à leur honnêteté sans égale. Son élément est la «…
Lion, les 5 pierres porte-bonheur
Le Lion est le signe astrologique des personnes nées entre le 23 juillet et le 22 août. Ce 5e signe du zodiaque est illustré par l’animal qu’il incarne, avec pour élément le Feu et pour…
Strasbourg mon amour, le programme 2023
Cette année encore, Strasbourg se met au service de l’Amour et des amoureux : diverses animations seront organisées autour de la Saint-Valentin à Strasbourg. Un avant-goût du programme « Strasbourg, mon amour 2023 »… À la fête des…
Mondial Air Ballons, ce qu’il faut savoir
Envie de réserver votre baptême de l’air cet été durant le Mondial Air Ballons ? Tout ce qu’il faut savoir est dans cet article. Les dates du Mondial Air Ballons en 2023 Le plus grand…

À NE PAS MANQUER

10 pièces en verre de nos ancêtres – Vessière Frères
L’Assemblée générale de l’ONU a proclamé l’année 2022 « Année internationale du Verre ». Pour l’occasion, nous vous présentons quelques pièces de nos ancêtres, verriers à Nancy dès la fin du XIXe siècle. Les frères…
Artisanat local, 5 coups de cœur français (et lorrains)
Vous souhaitez contribuer à la promotion de l’artisanat français et dynamiser notre économie locale ? Ouvrez grand les yeux pour découvrir une sélection 100 % lorraine d’artisanat local. Les régions françaises fourmillent de créateurs inspirés…
Émile Gallé, 22 faits surprenants sur sa vie d’artiste
Émile Gallé évoque une époque créatrice foisonnante d’imagination et de bouillonnement intellectuel. L’envolée des prix autour des vases réalisés de ses mains nous conduit aux plus folles spéculations sur sa vie. Voici ce que vous…

LA ROUTE DU CRISTAL

NOS MEILLEURES VENTES

Les plus Beaux Monuments de Lorraine à visiter 🧡

=> Le meilleur moyen de découvrir la région et d'apprendre son Histoire 🤩