Quelles sont les différences entre la faïence et la porcelaine ?

difference-entre-faience-porcelaine

Savez-vous que la céramique est le premier art du feu à avoir vu le jour ? Il est apparu bien avant le travail du verre et du métal ! Le commun des mortels confond souvent les différents types de céramiques. Dans cet article, découvrez les différences entre la faïence et la porcelaine, sans oublier une idée cadeau hors du commun en fin d'article !

Quelles sont les différences entre une assiette en porcelaine et une assiette en faïence ?

  • La faïence, du fait de sa composition, est moins dense, moins sonore, moins dure que la porcelaine
  • La faïence est en général moins onéreuse à produire que la porcelaine, du fait de sa facilité de production
  • La faïence se raye plus facilement que la porcelaine

« Attention ici, les décors peints à la main sont aussi fragiles chez l’une que l’autre »

Caroline Henrio Conservateur-restaurateur céramique, verre et émail (atelier-henrio.fr) Tweet
  • La faïence est une céramique moins blanche, moins fine et moins translucide que la porcelaine
  • La faïence est plus poreuse que la porcelaine, ce qui signifie qu’en cas d’impact, la partie endommagée noircira
  • La faïence semble être plus fragile que la porcelaine, cependant, cette affirmation est à nuancer

« Après un choc sur une faïence, il y a bien souvent de la casse c’est sûr mais surtout des fêlures, des éclats sur les bords. Avec la porcelaine, les cassures sont nettes. Après un choc identique à celui subi par la faïence, il y a plus de risque que l’assiette en porcelaine se casse complètement là où la faïence ne portera qu’une fêlure. »

Caroline Henrio Conservateur-restaurateur céramique, verre et émail (atelier-henrio.fr) Tweet
  • La faïence possède une moins bonne résistance aux chocs thermiques que la porcelaine
  • La faïence se cuit à plus basse température (1100°C) que la porcelaine (1200/1400°C)
  • Les faïences et les porcelaines ne se restaurent pas de la même façon ni avec les mêmes produits. Par exemple, les collages d’une porcelaine cassée se font comme pour le verre par infiltration avec des produits spécifiques utilisés pas des conservateurs-restaurateurs (pas dans le commerce) alors que les faïences se collent par application d’un adhésif sur les tranches des fragments.

Un peu d'histoire ...

Les premiers objets en terre cuite datent du Paléolithique Supérieur (45000 – 10000 avant J.C), les archéologues ont notamment retrouvé des représentations de Vénus (Vénus de Dolní Věstonice) ainsi que diverses sculptures d’animaux.

Les premiers objets en céramique, eux, datent du Néolithique, période de première sédentarisation de l’homme, comprise entre 6000 et 2200 avant notre ère.

La terre cuite participa à l’élaboration des premiers ustensiles de la vie quotidienne : récipients, cruches, plats et urnes funéraires …

« Mais aussi sera le support dès l’invention de l’écriture en -3000 avant JC avec les tablettes en écriture cunéiforme mésopotamiennes »

Caroline Henrio Conservateur-restaurateur céramique, verre et émail (atelier-henrio.fr) Tweet

L’un des plus beaux exemples est inscrit au Patrimoine Mondial de L’Humanité : l’armée du Mausolée de l’empereur Qin, datant du III ou IIe siècle avant J.C, le plus important tombeau de l’histoire chinoise.

Ce sont au total plus de 8000 statues en terre cuite polychromes, représentants des soldats en armure accompagnés de leurs chevaux.

Qu’en est-il de l’art du verre ?

L’art du verre, lui, est né en Mésopotamie, bien plus tard, il y a plus de 4000 ans. Nous avons retracé son épopée à travers cet article.

Les perles de verre sont l’un des premiers objets réalisés dans ce matériau. Elles feront office de monnaie d’échange durant des millénaires, comme nous vous l’expliquons dans cet article : les perles de verre, au coeur de l’Histoire.

La céramique a donc une prospérité bien antérieure.

De l’argile, plusieurs types de céramiques peuvent être réalisés en fonction du gisement, de leur fabrication, de leurs températures de cuisson : terres cuites vernissées ou non, faïences, grès, porcelaines… en France, il existe une cinquantaine de gisements d’argiles dites nobles, employées pour la fabrication de céramique.

La faïence, elle, est souvent confondu avec la porcelaine.

Alors, êtes-vous plutôt faïencerie de Lunéville ou porcelaine ? Savez-vous les différencier ? Voici quelques éléments de réponse.

Mais avant, il est important d’apporter une précision :

Il existe deux types de céramique :

  • Les céramiques à pâtes poreuses, comprenant les faïences, les terres cuites et certains grès
  • Les céramiques à pâtes imperméables, regroupant les porcelaines et les grès

Qu'est-ce que la faïence ?

La faïence est l’une des plus anciennes techniques utilisées en céramique, remontant au IXe siècle.

Cette technique de travail fut rendue célèbre par une petite ville située au nord-est de l’Italie : Faenza.

Il existe deux types de faïence :

  • faïence stannifère qui possède un aspect blanc et brillant, recouverte d’une glaçure stannifère opaque
  • faïence fine, qui est recouverte d’une glaçure plombière transparente, à pâte blanche ou légèrement ivoire

La composition

La faïence se compose de terres réfractaires : de potasse, de sable, de feldspath et d’argile. On obtient alors un biscuit poreux qui sera recouvert d’un émail composé de plomb et de sels d’étain.

Qu’en est-il de la fabrication d’un objet en faïence ?

La pièce en faïence subit une première cuisson à 1050°C pendant environ huit heures, juste suffisant pour solidifier la pièce tout en la préparant pour l’émaillage.

La dernière cuisson, une fois l’émail appliqué, se fait à une température inférieure à la première.

Parmi les manufactures de prestige situées en Lorraine, nous pouvons citer les établissements de Lunéville – St Clément, fondées en 1748, ainsi que la Manufacture de Sarreguemines.

faience-de-luneville
Faïencerie de Lunéville, collection Réverbère fin

Qu’est-ce que la porcelaine ?

Inventée au VIIe siècle en Chine, la porcelaine est une céramique au biscuit non poreux, recouverte d’une glaçure qui offre à la pièce un aspect brillant, transparent et qui produira un son cristallin.

Le saviez-vous ?

Le terme de « porcelaine » a été donné en référence à une famille de coquillage du même nom, car on pensait qu’il entrait dans sa fabrication.

Le Cypraea est l’un d’eux, à l’aspect lisse et brillant !

Les matériaux

La porcelaine nécessite une pâte extrêmement pure, qui se compose de kaolin (argile blanche), de feldspath, de craie, d’argile et de quartz, cuite à très haute température, plus élevé que la faïence, aux alentours de 1 200/1400 °C.

Les pièces en porcelaine subissent une première cuisson entre 900 et 1000°C, puis à température élevée après la pose de l’émail, de 1250 à 1400°C.

Comment savoir si c’est vraiment de la porcelaine ?

Vous reconnaîtrez aisément une porcelaine par sa grande finesse, son aspect translucide et sa signature !

« Et surtout sa sonorité, car on peut parfois les confondre avec des faïences fines. »

Caroline Henrio Conservateur-restaurateur céramique, verre et émail (atelier-henrio.fr) Tweet

Besoin d'une restauration ?

Un objet cassé n’est pas forcément un objet perdu. Même en de nombreux fragments, il est possible de faire des restaurations qui permettront d’oublier son état à son arrivée dans l’atelier.

Caroline Henrio s’est occupée d’objets très variés tant par leur spécificité technique que par leur taille et leur nombre.

Rendez-vous sur le site afin de faire votre demande !

Un cadeau unique qui porte chance, associant deux savoir-faire

Amoureux de l’art verrier, nous avons créé un bracelet bi-matière, associant le verre de Murano, à d’antiques perles égyptiennes en terre cuite, vieilles de plus de 2500 ans …

Ces perles, enterrées près d’un tombeau, accompagnaient le défunt vers l’au-délà…

Durant l’âge d’or de la civilisation égyptienne, les hommes et les femmes portaient des colliers appelés “wesekhs”, faits de perles en terre cuite, leur apportant chance et prospérité !

Nous en avons fait un porte-bonheur, antique, mystérieux, fascinant.

Succombez à l’antique bracelet égyptien !

PARTAGEZ
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Un complément, une question, échangeons ensemble !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOS DERNIERS ARTICLES

11 spécialités Lorraines à faire frémir de plaisir
Découvrons 11 spécialités lorraines à déguster, mais également à offrir. Notre belle Lorraine est riche de tradition et savoir-faire. Entre artisanat et gastronomie, nous avons de quoi être fiers. Une soirée entre amis lorrains ?…

LES PLUS LUS

Artisanat local, 5 bonnes raisons d’acheter français
Finalement, acheter français, ça sert à quoi ? Artisanat local, savoir-faire français, sentiment d’appartenance, consommation éco-responsable… autant d’impacts positifs au rendez-vous. Chez nous, ces valeurs nous ressemblent et nous rassemblent. Fiers de participer au “made…
Vrai ou Faux vase Gallé ? Voici notre guide
Savez-vous comment reconnaître un vrai vase Gallé ? Notre guide traite de l’authentification d’un vase Gallé en vous expliquant les différences de prix sur le marché. Selon les experts, plus d’un million de vase Gallé…
Émile Gallé, 22 faits surprenants sur sa vie d’artiste
Émile Gallé évoque une époque créatrice foisonnante d’imagination et de bouillonnement intellectuel. L’envolée des prix autour des vases réalisés de ses mains nous conduit aux plus folles spéculations sur sa vie. Voici ce que vous…

LA ROUTE DU CRISTAL

C'EST MADE IN FRANCE

QUE RECHERCHEZ-VOUS

SUIVEZ-NOUS !

RECEVEZ L'HISTOIRE DES 22 PLUS GRANDS VERRIERS FRANÇAIS

Vos données personnelles ne seront jamais cédées ni revendues. En vous inscrivant, vous acceptez notre politique de confidentialité. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.
shares