Hombourg-Haut, le guide en 10 étapes

ville-de-hombourg-haut

Remontez le temps d'un week-end, direction Hombourg-Haut, une ville aux mille visages alliant passé prestigieux et aventure industrielle.

Si la région Lorraine fait souvent penser à Baccarat, elle abrite également de magnifiques villages figés dans le temps. Vous vivrez une belle exceptionnelle en visitant Hombourg-Haut.

Faisant partie de l’aire d’attraction de Freyming-Merlebach, cette ville compte plusieurs sites touristiques qui valent le détour.

Ils vous promettent une immersion totale dans le monde médiéval du duché de la Lorraine : Crédit photo : www.hombourg-haut.fr

Passionnés par l’art verrier et notre région natale, nous créons des bracelets symboles de vos origines :

1) Hombourg-Haut et sa cité de la Riviera, une ville française riche en histoire

La commune française trouve sa source à Hombourg-Bas ou au Vieux-Hombourg, au pied d’un château d’Hugo de Lunéville-Metz, le dernier comte de la cité médiévale.

Après la victoire de l’évêque de Metz, Étienne de Bar, face au duc de Lorrainée, le château appartient aux prélats jusqu’au XVIe siècle.

Un autre nouveau château est construit à l’initiative de Jacques de Lorraine, évêque, en 1245. Cet édifice contemporain est baptisé “miroir de la beauté”.

Au fil des années, cette ville de Lorraine traverse différentes étapes marquant son histoire, notamment sa vente au duc Guise, Henri, à 1581.

Elle est aussi fortement touchée par la guerre de Trente ans en 1633. Hambourg-Haut connaît le déclin en 1634 suite à une perte humaine importante. Près de 70 % d’habitants de la cité ont été décédés.  

La ville du département de la Moselle retrouve sa force avec la métallurgie en 1758. Elle abrite deux majestueux bâtiments datant du XVIII et du XIXe siècles, notamment le château de Hasen et la ville Gouvy.

Hombourg-Haut intervient aussi dans l’exploitation de la houille à partir du XXe siècle. Des cités minières font leur apparition à travers le territoire au lendemain de la deuxième guerre mondiale, notamment les cités de la Riviera, de la Chapelle et des Chênes.  

Actuellement, la mairie de Hombourg-haut s’insère parmi les sites d’attraction de Freyming-merlebac avec ses nouveaux quartiers.

A lire aussi : L’Histoire de la Croix de Lorraine.

2) L’ancien couvent des récoltes et son église collégiale

Lorsque vous visitez Hombourg-Haut, vous pouvez vous rendre dans l’ancien couvent des récoltes, un lieu apprécié des habitants et des hôtes de la ville de Hombourg-Haut. Ce bâtiment est composé de deux étages construits sur une cave voutée qui est constituée de pierre de grès rose.

L’édifice se caractérise par son magnifique portail baroque en grès jaune. Celui-ci est décoré d’une jolie statue de Saint-François.

Les moines récollets franciscains ont obtenu du duc de Lorraine de s’installer à Hombourg à partir de 1749. Cette situation est due à la dissolution en 1743 du chapitre Saint-Étienne.

Ils ont ainsi érigé à côté de l’église collégiale un nouveau couvent entre 1766 et 1769 où ils ont résidé jusqu’à la Révolution. Les moines en sont expulsés en 1792.

Le bâtiment est transformé en logements avant son rachat par la commune en 1804-1805. Il est alors utilisé comme presbytère depuis le départ des récollets jusqu’en 1997.

L’édifice rectangulaire arbore une architecture simple tandis que la toiture est similaire à celle des pavillons. La façade principale est entièrement réalisée en pierre de taille.

Le même matériau est utilisé pour réaliser les deux escaliers en maçonnerie qui se trouvent des côtés nord et sud. Il se caractérise par le style austère de l’architecture monastique des bâtiments religieux de l’Ancien Régime.

La structure a conservé tout son charme malgré les différentes transformations qu’elle a subies.

A lire aussi : Découvrez l’histoire de l’église de temple neuf à Strasbourg.

3) Le bourg médiéval du Hombourg-Haut code postal 57470

Hombourg-Haut surplombe la vallée de la Rosselle. Il s’agit d’une longue colline caractérisée par ses flancs abrupts.

Cette cité médiévale est protégée par d’anciennes fortifications. Celles-ci expliquent l’aménagement des logements qui sont serrés.

En 1240, Jacques de Lorraine a fait construire une collégiale de treize chanoines et un imposant château fort. Il occupait alors la fonction d’évêque de Metz.

Le village de Hombourg-Haut est rattaché au duché de Lorraine en 1581. Il abrite la plus grande partie des patrimoines du Pays de la Rosselle, témoignant ainsi de sa gloire d’antan.

Les habitants, tout comme les hôtes, peuvent les admirer au cours d’une visite commentée. Il vous est également possible d’opter pour une randonnée pédestre de 2,5 km au départ de la place Jacques de Lorraine.

4) Chapelle Sainte-Catherine, un atout de tourisme à Hombourg-Haut

La construction de la chapelle Sainte-Catherine a eu lieu entre 1250 et 1270. Elle a été initiée par le chevalier Simon de Hombourg en vue d’un usage privé et domestique puisque l’édifice se trouve près de sa résidence.

Il est également érigé à l’intérieur du périmètre de Ritterburg. Il s’agit d’un écart fortifié du grand château médiéval.

Ce dernier est facilement reconnaissable par son rempart et ses tours. Quant au soubassement de la structure, il servait de caveau funéraire.

La chapelle a été restaurée plusieurs fois, plus exactement en 1706, en 1897 ainsi qu’en 1986. Elle a été classée Monument historique alors qu’elle était sous autorité en 1895 avant d’être classée à nouveau en 1930.

5) Château de Hausen, un accès intéressant pour les férus de l’histoire de la ville

Le château de Hausen a été construit vers 1765. Il s’agit de la maison de Charles de Wendel qui était un maître de forges.

La résidence change de propriétaires au fil du 19e siècle, en l’occurrence les de Hausen, les HBL et les Gouvy. Elle a été transformée depuis et abrite la mairie.

De ce fait, vous pouvez uniquement l’admirer de l’extérieur. Cependant, vous avez la possibilité de visiter le parc attentivement.

Celui-ci est un parc fleuri et arboré qui se trouve juste derrière le château. Il dispose d’une atmosphère douce et feutrée grâce à son paysage pittoresque.

Invitant à la flânerie, cet espace de verdure à l’anglaise abrite plusieurs types d’essences d’arbres centenaires.

A lire aussi : Le Château de Commercy, résidence du roi Stanislas.

6) Collégiale Saint-Étienne, fortification érigée au sommet d’une colline

Ce lieu a été fondé par l’évêque de Metz en 1254 après la fortification du sommet de la colline en 1245. Jacques de Lorraine a également ordonné la construction d’une magnifique église dédiée à la Vierge et à Saint-Étienne sur un promontoire rocheux.

D’une architecture massive et trapue, cet magnifique édifice de Hombourg-haut est construit durant les 13e et 14e siècles dans un style gothique. Le début des chantiers a commencé à la fin du 13e siècle tandis que la construction a été achevée vers 1400.

Les bâtisseurs ont opté pour des pierres de grès rose-ocre. L’église a été victime d’un incendie en 1632, mais elle n’a pas été détruite durant la révolution de 1789.

7) L’étang et la forêt de Papiermühle

L’étang de la Papiermühle est souvent comparé à une véritable oasis au cœur de Hombourg-Haut. Il invite à la détente et à la relaxation.

Vous profitez effectivement d’apprécier la beauté et la tranquillité des lieux au cours d’une promenade. L’endroit compte, entre autres, de nombreuses tables de pique-nique bordant l’étang. Vous pouvez ainsi emporter des repas et vous y attabler en vue de reprendre des forces après plusieurs heures de randonnées.

Vous pouvez également prendre place sur un des bancs et prendre votre temps pour admirer la beauté des lieux. En effet, l’étang de Hombourg-Haut se trouve à proximité d’une des plus grandes forêts de la Moselle.

Ce sentier est souvent emprunté par les randonneurs et les promeneurs. Vous pouvez ainsi effectuer des promenades en vélo ou à pied.

8) Hellering et son portail sculpté

Il s’agit d’un quartier de Hombourg-Haut. Cette ville du département de la Moselle abrite un cimetière juif, dont les plus anciennes stèles datent de 1759.

En prenant la direction de Guenviller lorsque vous sortez du village, vous verrez des ruines pittoresques du château médiéval. Selon les historiens, sa construction date du début du 17e siècle.

L’édifice a été victime d’un incendie en 1918. Il s’étiole au fil des années jusqu’à ce qu’il tombe définitivement en ruine.

Néanmoins, vous pouvez encore admirer le magnifique portail sculpté.

9) La vieille porte et Les Saints Auxiliaires

La ville de Hombourg-haut est protégée par un rempart mesurant 650 mètres de long, ce qui fait de cette ville du département de la Moselle une aire d’attraction Freyming-merlebach. Celui-ci est construit vers les années 1240 – 1250.

Cette fortification comptait trois portes d’entrée. Seule celle de l’entrée principale a été conservée.

Les Saints Auxiliaires font référence aux 14 saints martyrs à l’exception de saint Gilles. Leurs statues ont été érigées à la fin du 18e siècle.

Elles ont été détruites durant la Révolution et restaurées vers la fin du 20e siècle. Elles se trouvaient à l’origine devant la grotte de Lourdes.

10) La villa Gouvy, une bâtisse historique de Hombourg-Haut

Cette bâtisse est construite par le maître de forges Alexandre Gouvy en 1852. Son frère s’est entiché de la propriété et l’a choisi comme lieu de villégiature.

Le compositeur Thodore Gouvy y a passé beaucoup de temps. La villa abrite l’institut qu’il a fondé.

En 1850, Gouvy a racheté la forge installée par Charles de Wendel et qui était alors la propriété de la famille de Hausen. Les maîtres de forges font de l’établissement une aciérie compétitive.

Le succès de cette aventure industrielle a permis à plusieurs Hombourgeois d’avoir de l’emploi. La firme a également favorisé le développement de la culture associative axée sur les loisirs, notamment le sport et la musique.

La famille Münch a racheté l’usine en 1935 et pérennise l’action des Gouvy. Elle a ainsi permis de donner du travail à plus de 250 personnes.

A lire aussi : Les 10 secrets de la Villa Majorelle à Nancy.

PARTAGEZ

LES 10 INCONTOURNABLES SAINT-VALENTIN

NOTRE ACTUALITÉ

NOS DERNIERS ARTICLES

Taureau, Les 5 pierres porte-bonheur
Découvrez les pierres du deuxième signe du zodiaque, nés entre le 21 avril et le 20 mai. Les taureaux se reconnaissent à leur droiture et à leur honnêteté sans égale. Son élément est la «…
Lion, les 5 pierres porte-bonheur
Le Lion est le signe astrologique des personnes nées entre le 23 juillet et le 22 août. Ce 5e signe du zodiaque est illustré par l’animal qu’il incarne, avec pour élément le Feu et pour…
Strasbourg mon amour, le programme 2023
Cette année encore, Strasbourg se met au service de l’Amour et des amoureux : diverses animations seront organisées autour de la Saint-Valentin à Strasbourg. Un avant-goût du programme « Strasbourg, mon amour 2023 »… À la fête des…
Mondial Air Ballons, ce qu’il faut savoir
Envie de réserver votre baptême de l’air cet été durant le Mondial Air Ballons ? Tout ce qu’il faut savoir est dans cet article. Les dates du Mondial Air Ballons en 2023 Le plus grand…

À NE PAS MANQUER

10 pièces en verre de nos ancêtres – Vessière Frères
L’Assemblée générale de l’ONU a proclamé l’année 2022 « Année internationale du Verre ». Pour l’occasion, nous vous présentons quelques pièces de nos ancêtres, verriers à Nancy dès la fin du XIXe siècle. Les frères…
Artisanat local, 5 coups de cœur français (et lorrains)
Vous souhaitez contribuer à la promotion de l’artisanat français et dynamiser notre économie locale ? Ouvrez grand les yeux pour découvrir une sélection 100 % lorraine d’artisanat local. Les régions françaises fourmillent de créateurs inspirés…
Émile Gallé, 22 faits surprenants sur sa vie d’artiste
Émile Gallé évoque une époque créatrice foisonnante d’imagination et de bouillonnement intellectuel. L’envolée des prix autour des vases réalisés de ses mains nous conduit aux plus folles spéculations sur sa vie. Voici ce que vous…

LA ROUTE DU CRISTAL

NOS MEILLEURES VENTES

Les plus Beaux Monuments de Lorraine à visiter 🧡

=> Le meilleur moyen de découvrir la région et d'apprendre son Histoire 🤩