Découvrez l’histoire de l’église du Temple Neuf à Strasbourg

eglise-temple-neuf-strasbourg

L'église du Temple Neuf est un édifice unique à ne pas rater lors de votre passage à Strasbourg. Ce temple protestant sort du lot, de par sa richesse architecturale, ses archives et son histoire inspirante.

Au lieu de vous vous demandez que faire à Strasbourg, pourquoi ne pas partir à la découverte de l’histoire de sa fameuse église du Temple Neuf ?

Le Temple protestant est un édifice captant l’attention des habitants et visiteurs de la cité.

Explorez cette superbe église pour voir de vos propres yeux ses instruments historiques, des ouvrages littéraires et des archives de la ville de Strasbourg.

Partez aussi à la découverte de son architecture néo-romane, fruit des talents des grands architectes.

eglise-temple-neuf

Temple neuf, une église avec 750 ans d’histoire

Le Temple neuf de la ville de Strasbourg est une paroisse protestante de croyance luthérienne.

Il est idéalement sur le lieu de l’ancienne église des Dominicains bâtie vers 1260, notamment dans le Centre historique de la ville de Strasbourg, dans le département du Bas-Rhin, en région Grand Est.

Les réformateurs saisissent cette Église catholique en 1654. Le couvent de l’église dominicaine doit fermer ses portes. Mais elle fait office d’un lieu de culte pour les réfugiés protestants étrangers pendant un certain temps.

En 1681, la cité n’est plus considérée comme une ville autonome. Elle adopte ainsi la Couronne française.

Sous l’empressement de Louis XIV, les protestants sont obligés de livrer la Cathédrale Notre-Dame ou la cathédrale de Strasbourg aux catholiques.

La paroisse protestante de la cathédrale se trouve, par la suite, dans la vieille église des dominicains. L’édifice, n’étant plus utilisé depuis de nombreuses décennies, est en état de dégradation, ce qui demande ainsi d’importants travaux de réfection. 

C’est pour cette raison que la bâtisse est baptisée « Neue Kirche » ou Temple Neuf.

Par conséquent, le monument accueille dans sa bibliothèque, plusieurs ouvrages littéraires valeureux ainsi que les archives historiques de la ville.

Le Temple Neuf de Strasbourg devient alors la première paroisse protestante française sous la direction de Jean Calvin.

La réédification du Temple Neuf de Metz

Pendant la guerre franco-prussienne ou guerre franco-allemande qui dura plus de six mois (18 juillet 1870 au 29 janvier 1871), la ville de Strasbourg endure une des plus tragiques catastrophes de son histoire.

Le Second Empire français veut s’opposer au royaume de Prusse. Plus de 200 000 obus atteignent la cité, soit environ 6 000 obus par jour. Cela a causé 10 000 sans-abris, transformant ainsi plusieurs constructions de la ville en ruines fumantes.

Durant la nuit du 24 au 25 août 1879, le temple subit les attaques répétées de l’artillerie prussienne.

Au bout de quelques heures, les flammes ont presque tout détruit, à l’exception des murs de la construction et 400 000 volumes, dont 9 000 incunables et 24 000 manuscrits.

Tout comme les vitraux détachés vers 1830, deux ouvrages ont été récupérés, mais en très mauvais état, suite à cette tragédie.

Ce tragique événement conduit à la reddition de Strasbourg devant les Prussiens, le 28 septembre 1870.

La ville de Strasbourg devient allemande. L’occupant germanique lance une politique de restructuration urbaine dans l’objectif de cacher son image d’assiégeant et de dévastateur.

C’est alors dans ce contexte que la réédification du Temple Neuf a été lancée. Pour ce faire, à l’issue d’un concours, un cabinet d’architectes parisiens se charge des travaux architecturaux.

Toutefois, au dernier moment, ces vainqueurs se retirent du projet. Ils ont ainsi laissé la place à un architecte local, Émile Salomon. Son équipe se charge ainsi de reconstruire l’édifice dans un style néo-roman.

Le 23 mai 1874 désigne la date de la pose de la toute première pierre. L’architecte Émile Salomon assure la construction de l’édifice entre 1874 et 1877. Celui-ci choisit la couverture en grès rose.

A lire aussi : La gare de Metz, une grande histoire lorraine et allemande.

La place du temple, un édifice riche en architecture

L’architecte Émile Salomon se charge aussi de la réalisation du programme du concours pour la reconstruction de la bâtisse et la reconfiguration de tout l’îlot.

Trente-cinq (35) architectes y ont participé et 5 d’entre eux ont été retenus par le jury.

Ainsi, les primes prévues sont réparties entre eux.

Parmi les projets proposés, c’est celui de l’agence Bernard Motte et Tournade qui a capté l'attention du Jury.

Cependant, les lauréats ont fait savoir qu’ils manquent de temps pour exécuter le projet. Ainsi, le consistoire a chargé Émile Salomon de réaliser les plans définitifs en se basant sur le projet couronné.

Malheureusement, il ne remporte pas le programme du concours. Toutefois, il est devenu l’architecte d’exécution. C’est la raison pour laquelle son nom est gravé sur la façade de la place du Temple.

En automne 1877, l’église est achevée en partie, sauf la tour de la façade. C’est le pasteur Louis Leblois qui inaugure l’édifice le 4 octobre 1877.

A lire aussi : L'histoire de la BNU de Strasbourg.

L’orgue du lieu de culte et de concert de Strasbourg

Les Dominicains acquièrent le premier orgue, en 1292, puis le deuxième en 1450. Un autre instrument datant de 1589 est aussi transféré dans l’Église protestante Saint-Nicolas à l’initiative de Hans Klein.

Ce n’est qu’en 1681 que le premier grand orgue de la place du temple est installé.

Cet instrument vient de la cathédrale où il était aménagé sur un jubé. C’était Mathias Tretzscher de Culmbach qui l’a édifié en 1660.

Claude Legros et Friedrich Ring a, par la suite, repris l’orgue. Le projet de Ring est de construire un grand orgue pour l’église. Cependant, quand Claude Legros présente cet instrument, il est placé à Ribeauvillé où il est utilisé jusqu’à présent.

Des projets de restauration de l’orgue ont été réalisés, pour ne citer que celui du 19 septembre 2000. Les membres du directoire ainsi que la commission des Monuments historiques décident ainsi de restaurer l’orgue pour imiter celui de 1877.

Le contrat des projets de construction des travaux a été attribué à Nicolas Toussaint en avril 2003 et le maître d’œuvre était Christian Lutz.

L’inauguration de l’orgue a eu lieu le 19 septembre 2008 par Pierre Cornilliet, Gilles Olzt et Guillaume Nussbaum.

A lire aussi : L’histoire du fort de vaux en 5 dates.

eglise-temple-neuf-strasbourg

PARTAGEZ

LES 10 INCONTOURNABLES SAINT-VALENTIN

NOTRE ACTUALITÉ

NOS DERNIERS ARTICLES

Taureau, Les 5 pierres porte-bonheur
Découvrez les pierres du deuxième signe du zodiaque, nés entre le 21 avril et le 20 mai. Les taureaux se reconnaissent à leur droiture et à leur honnêteté sans égale. Son élément est la «…
Lion, les 5 pierres porte-bonheur
Le Lion est le signe astrologique des personnes nées entre le 23 juillet et le 22 août. Ce 5e signe du zodiaque est illustré par l’animal qu’il incarne, avec pour élément le Feu et pour…
Strasbourg mon amour, le programme 2023
Cette année encore, Strasbourg se met au service de l’Amour et des amoureux : diverses animations seront organisées autour de la Saint-Valentin à Strasbourg. Un avant-goût du programme « Strasbourg, mon amour 2023 »… À la fête des…
Mondial Air Ballons, ce qu’il faut savoir
Envie de réserver votre baptême de l’air cet été durant le Mondial Air Ballons ? Tout ce qu’il faut savoir est dans cet article. Les dates du Mondial Air Ballons en 2023 Le plus grand…

À NE PAS MANQUER

10 pièces en verre de nos ancêtres – Vessière Frères
L’Assemblée générale de l’ONU a proclamé l’année 2022 « Année internationale du Verre ». Pour l’occasion, nous vous présentons quelques pièces de nos ancêtres, verriers à Nancy dès la fin du XIXe siècle. Les frères…
Artisanat local, 5 coups de cœur français (et lorrains)
Vous souhaitez contribuer à la promotion de l’artisanat français et dynamiser notre économie locale ? Ouvrez grand les yeux pour découvrir une sélection 100 % lorraine d’artisanat local. Les régions françaises fourmillent de créateurs inspirés…
Émile Gallé, 22 faits surprenants sur sa vie d’artiste
Émile Gallé évoque une époque créatrice foisonnante d’imagination et de bouillonnement intellectuel. L’envolée des prix autour des vases réalisés de ses mains nous conduit aux plus folles spéculations sur sa vie. Voici ce que vous…

LA ROUTE DU CRISTAL

NOS MEILLEURES VENTES

Les plus Beaux Monuments de Lorraine à visiter 🧡

=> Le meilleur moyen de découvrir la région et d'apprendre son Histoire 🤩