Le redoutable père Fouettard en 5 anecdotes !

L'image du père Fouettard fait écho dans la mémoire de chacun. Ce sinistre personnage à l'aspect terrifiant hante les cauchemars des enfants... Savez-vous d'où vient le père Fouettard ? Voici 5 anecdotes surprenantes pour découvrir ses sombres secrets...

1. Quand vient le père Fouettard : l'incontournable tradition de Noël

Saviez-vous que le père Fouettard est un personnage lié aux fêtes de fin d’année ? C’est désormais chose faite !

Nettement moins connu que le célèbre père Noël, le père Fouettard représente pourtant une figure populaire de l’avent depuis des siècles en Europe centrale et occidentale, notamment en Lorraine !

Il apparaît dans nos régions le 6 décembre de chaque année, en compagnie de saint Nicolas.

legende-saint-nicolas

2. Saint Nicolas et le père Fouettard : un duo inséparable

C’est peut-être une surprise pour vous, mais le père Fouettard est indissociable de saint Nicolas.

L’un ne va tout simplement pas sans l’autre !

Qui est saint Nicolas ?

Ses origines restent mystérieuses. Né en 270, Nicolas de Myre devint évêque de Myre et se consacra à la diffusion du christianisme avant de mourir, à priori, le 6 décembre 343.

Saint Nicolas est le saint patron de la Lorraine, protecteur des enfants et des Lorrains. Si vous êtes natif du nord-est de la France, alors vous savez que le bon saint Nicolas a une symbolique forte dans nos cœurs.

En Lorraine, on lui voue un véritable culte ! Tout comme la mémorable croix de Lorraine que nous avons choisi d’honorer et de mettre en valeur sur l’un de nos bracelets.

Un magnifique bijou orné d’une croix de Lorraine et façonné à la main, à déposer sous le sapin de Noël !

Dans la légende que l’on vous contera plus bas, saint Nicolas est un personnage bon, souriant et généreux. Il est d’ailleurs à l’origine de la tradition des chaussettes de Noël.

Le père Fouettard, compagnon de saint Nicolas

Mais alors, que vient faire le père Fouettard dans cette histoire ?

C’est bien simple : il est tout l’opposé du gentil saint Nicolas ! On peut le décrire comme un double maléfique, une version diabolique, un antagoniste. Bref, le père Fouettard incarne le rôle du méchant.

C’est ainsi que le 6 décembre, le père Fouettard défile dans les rues des villes et villages à l’occasion de la fête de la Saint-Nicolas, aux côtés du bon saint.

Ce dernier dessine des sourires sur les visages des enfants sages qu’il croise lors de sa traditionnelle distribution de jouets et de friandises.

Mais cette joie pétillante s’envole dès que l’ombre du père Fouettard surgit…

Les traits se transforment, les rires se changent en cris inquiets : pas de doute, le père Fouettard est là !

Christkindel et le père Fouettard

En Alsace, le duo se mue en trio. En effet, un troisième compère fait son apparition lors des fêtes de fin d’année : Christkindel, l’Enfant Jésus.

Ce personnage angélique couronné de quatre bougies et vêtu d’une longue robe blanche apporte douceur et lumière.

Figure féminine, Christkindel réconforte les petits frappés d’effroi par le sombre père Fouettard. Elle serait même à la source de nombreux miracles…

À lire aussi : les plus beaux marchés de Noël en Alsace, le guide !

marche-de-noel-strasbourg
Les plus beaux marchés de Noël, le guide

3. Le père Fouettard est un personnage méchant qui fait peur aux enfants

C’est l’image que nous avons tous du père Fouettard, et à juste titre ! Rien que la mention de son nom fait froid dans le dos et dresser les cheveux sur la tête.

Quel est le rôle du père Fouettard ?

Dans le folklore populaire, sa mission (imaginaire, bien sûr) est de punir les enfants désobéissants. Ils en ont une peur bleue ! Pour cause : contrairement à saint Nicolas qui récompense les enfants méritants avec de jolis cadeaux, le père Fouettard distribuerait des coups de martinet

Et son apparence sinistre n'arrange rien !

À quoi ressemble le père Fouettard ?

Imposante barbe noire hirsute, cheveux en bataille, visage sale souillé de suie, grand manteau, capuchon baissé sur la tête… le père Fouettard est un personnage aussi repoussant que menaçant.

Il arbore parfois une allure diabolique avec des cornes monstrueuses et une longue queue.

symbole-saint-nicolas-pere-fouettard

Le sinistre attirail du père Fouettard

Il est muni d’un martinet, d’une trique ou d’un fouet qu’il fait claquer à son approche pour terroriser les garnements.

Le père Fouettard ricane et prend un malin plaisir à s’annoncer bruyamment grâce à son déguisement : chaînes, grelots, cloches, bruits de bottes ou de sabots… tout est bon pour créer un vacarme angoissant et donner la chair de poule aux plus téméraires !

Comme saint Nicolas, le père Fouettard réserve lui aussi quelques surprises aux petits garçons et aux petites filles…

Il se réjouit avec méchanceté de distribuer charbon, pommes de terre, navets, piments, betteraves ou encore oignons. Des cadeaux loin de faire le bonheur des enfants, bien entendu…

Le père Fouettard ne se sépare jamais de son grand sac, dans lequel il menace d’emporter les petites têtes blondes. Les vilains chenapans n’ont qu’à bien se tenir !

4. Le père Fouettard revêt différents noms selon les régions : Hans Trapp, Zwarte Piet, Ruppelz...

La figure du père Fouettard est connue sous plusieurs appellations en fonction des pays et des contrées.

Hans Trapp, le père Fouettard alsacien

Ce croque-mitaine sème la terreur dans le Pays des Mystères, au nord de l’Alsace.

Il ne parle que le patois local, ce qui le rend d’autant plus patibulaire aux yeux des galopins. Le soir du dernier dimanche de l’avent, il défile à cheval dans les ruelles de Wissembourg, escorté par le bienveillant Christkindel.

Zwarte Piet aux Pays-Bas et en Belgique

La version néerlandaise et flamande du père Fouettard partage peu de similarités avec le traditionnel lugubre personnage que l’on connaît en France, si ce n’est qu’il est bel et bien le serviteur de saint Nicolas. “Pierre le noir“, traduction littérale de Zwarte Piet, est aux antipodes de l’effroyable père Fouettard lorrain.

Pourquoi Pierre le noir ? Patience, on y vient dans quelques lignes…

Guilleret et souriant, il est affublé d’un costume coloré de page, d’une perruque frisée et de boucles d’oreilles clinquantes.

Son visage grimé de noir rehaussé de grosses lèvres rouges dérange aux Pays-Bas et crée la polémique autour d’une tradition jugée raciste.

Les autres équivalents du père Fouettard

On l’appelle aussi :

  • Ruppelz en Lorraine germanophone ;
  • Knecht Ruprecht en Allemagne ;
  • Schmutzli en Suisse allemande ;
  • Houseker au Luxembourg ;
  • Krampus en Autriche, une créature démoniaque.

À chaque pays son propre folklore !

5. Est-ce que le père Fouettard existe vraiment et d'où vient-il ?

Que les enfants se rassurent : le père Fouettard est un personnage fictif ancré dans l’imaginaire populaire.

Ouf ! Mais connaissez-vous les origines de cette mystérieuse tradition ?

Quelle est la légende du père Fouettard en Lorraine ?

Elle est intimement liée à celle de saint Nicolas, véhiculée par la fameuse chanson de Gérard de Nerval en 1842.

L’histoire raconte que trois enfants lorrains, alors perdus, vinrent chercher refuge dans la maisonnette d’un boucher nommé Pierre Lenoir.

Un triste sort les attendait : l’homme cruel assassina les pauvres innocents avant de les découper en morceaux, puis de les placer dans un saloir géant pour les transformer en petit salé. Plus tard, c’est au tour de l’évêque saint Nicolas d’y faire étape. Pensant être démasqué, le méchant boucher confessa son terrible crime.

Après avoir ressuscité les enfants, saint Nicolas enchaîna le père Fouettard à son âne comme punition, le forçant à le suivre pour toujours.

Mais un fait historique pousse les Lorrains à revendiquer que la vraie légende du père Fouettard est née en Lorraine.

Pour comprendre, il faut remonter à 1552 alors que Metz était assiégée par l’armée de l’empereur Charles Quint.

La corporation des tanneurs fabriqua et brûla un mannequin grotesque à son effigie, armé d’un fouet, pour le ridiculiser, se moquer de lui et ainsi donner du courage aux habitants de la ville.

Une fois la cité libérée, ce personnage caricatural fut ressorti lors de la Saint-Nicolas. Le tanneur de fesses est devenu depuis lors le redoutable père Fouettard !

legende-saint-nicolas-trois-petis-enfants

L'histoire du père Fouettard en Alsace

L’origine du père Fouettard et les récits associés varient d’un endroit à l’autre, notamment en Alsace.

Nous voilà au XIVe siècle, sur les terres du seigneur Hans Von Trotta, près de Wissembourg, au nord de l’Alsace.

Depuis son château de Berwartstein, ce dernier dépouille les visiteurs. À sa mort, sa réputation fut aggravée par les moines en raison de désaccords ayant au lieu de son vivant.

Dès lors, on lui attribua un aspect sauvage de brute sanguinaire qui aurait conclu un pacte avec le diable. Rebaptisé Hans Trapp, le cavalier errerait aujourd’hui dans la ténébreuse forêt du château…

Connaissez-vous d’autres versions de la légende du père Fouettard ? Partagez-nous votre préférée !

PARTAGEZ
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Un complément, une question, échangeons ensemble !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AFFIRMEZ VOS ORIGINES AVEC LA CROIX DE LORRAINE

NOS DERNIERS ARTICLES

Le redoutable père Fouettard en 5 anecdotes !
L’image du père Fouettard fait écho dans la mémoire de chacun. Ce sinistre personnage à l’aspect terrifiant hante les cauchemars des enfants… Savez-vous d’où vient le père Fouettard ? Voici 5 anecdotes surprenantes pour découvrir…

LES PLUS LUS

La Mirabelle de Lorraine en 2021, suivez le guide !
Plus de 15000 tonnes de mirabelles de Lorraine sont récoltées chaque année. Comme tous les lorrains, vous ne pouvez pas vous passer de la mirabelle ? Nous allons découvrir son histoire, ses secrets, être au…
Émile Gallé, 22 faits surprenants sur sa vie d’artiste
Émile Gallé évoque une époque créatrice foisonnante d’imagination et de bouillonnement intellectuel. L’envolée des prix autour des vases réalisés de ses mains nous conduit aux plus folles spéculations sur sa vie. Voici ce que vous…
Artisanat local, 5 bonnes raisons d’acheter français
Finalement, acheter français, ça sert à quoi ? Artisanat local, savoir-faire français, sentiment d’appartenance, consommation éco-responsable… autant d’impacts positifs au rendez-vous. Chez nous, ces valeurs nous ressemblent et nous rassemblent. Fiers de participer au “made…
Vrai ou Faux vase Gallé ? Voici notre guide
Savez-vous comment reconnaître un vrai vase Gallé ? Notre guide traite de l’authentification d’un vase Gallé en vous expliquant les différences de prix sur le marché. Selon les experts, plus d’un million de vase Gallé…

LA ROUTE DU CRISTAL

C'EST MADE IN FRANCE

QUE RECHERCHEZ-VOUS

RECEVEZ L'HISTOIRE DES 22 PLUS GRANDS VERRIERS FRANÇAIS

Vos données personnelles ne seront jamais cédées ni revendues. En vous inscrivant, vous acceptez notre politique de confidentialité. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.