10 secrets à connaître sur le masque de Toutânkhamon

masque-de-toutankhamon

Le masque en or de Toutânkhamon est certainement la plus célèbre pièce de la découverte de l’hypogée de ce pharaon. Avec ses deux plaques d’or massif et ses pierres semi-précieuses, ce masque renferme bien des secrets...

Nous sommes en Egypte, dans la vallée des Rois, sur la rive ouest du Nil, le 4 novembre 1922…

L’archéologue britannique Howard Carter fait une découverte importante : le tombeau intact de Toutankhamon, le plus célèbre des pharaons d’Egypte, roi égyptien de la 18e dynastie.

« Nous avons enfin fait une merveilleuse découverte. Un splendide tombeau scellé encore intact. Il a été recouvert avant votre arrivée. Félicitations ». C’est en ces mots  que l’égyptologue Howard Carter s’exprime dans son télégramme à son mécène Lord Carnarvon le 5 novembre 1922.

C’est la découverte du siècle : le tombeau de Toutânkhamon délivre ses trésors enfouis depuis l’an 1327 av. J.-C.

Voici les secrets du masque d’or de Toutânkhamon, le plus mystérieux et le plus énigmatique des bijoux de l’Egypte Antique.

Voici 10 choses que vous devez savoir sur le masque de Toutânkhamon

1) L'archéologue qui a découvert le masque funéraire de Toutânkhamon

Avant sa fameuse découverte, Howard Carter fait acquisition d’un canari, qui était supposé lui servir de porte-bonheur, et lui apporter gloire et fortune…

Sauf qu’un jour, un cobra avale l’oiseau dans sa cage. Il faut savoir qu’à l’époque de l’Ancienne Egypte, le cobra était l’animal sacré des pharaons.

Néanmoins, lorsque son mécène arrive, Howard Carter ouvre le tombeau, dont ces inscriptions sont marquées devant l’entrée : « Je suis celui qui refoule les voleurs de la tombe grâce aux flammes du désert. Je suis le protecteur du tombeau de Toutankhamon ».

Dans la chambre des sarcophages, une tablette en terre cuite porte ces lettres encore plus menaçantes : « la mort touchera de ses ailes quiconque troublera la paix du pharaon. » Si ces mots visaient surtout à dissuader les pilleurs de tombes, des faits plus ou moins mystérieux ont suivi l’ouverture du tombeau de Toutânkhamon.

En effet, la presse associe près de 30 décès liés à la vengeance de la momie, à la malédiction de Toutânkhamon.

Il s’agit de la mort du mécène Lord Carnarvon, de son demi-frère, du chercheur Hugh Evelyn-White, du gouverneur de la province, d’Alfred Lucas, de Douglas Derry, et de bien d’autres… mais aussi celle de Howard Carter lui-même en 1939, mort d’un lymphome, 17 ans après avoir « troublé la paix du pharaon ».

Ces morts plus ou moins mystérieuses touchent ceux qui ont touché de près ou de loin au tombeau et à la momie de Toutânkhamon.

En 1923, quatre personnes parmi les 17 qui ont participé ou assisté à la profanation du tombeau de Toutânkhamon ont trouvé la mort.

Des écrivains célèbres comme Sir Arthur Conan Doyle et Agatha Christie se sont inspirés de cette « malédiction » dans de nombreux œuvres.

2) Toutânkhamon : l'histoire d’un jeune souverain mort prématurément

Successeur d’Akhenaton, le pharaon Toutânkhamon a régné sur l’Egypte pendant huit ans, de -1345 à -1338 av. J.-C. Ce souverain légendaire serait mort à 19 ans, en 1324 av. J.-C., à la suite d’une infection résultant d’une fracture de la jambe.

Toutânkhamon n’est pas célèbre pour son règne, mais surtout grâce à la découverte de son tombeau par l’archéologue Howard Carter.

C’est lors de l’exposition « Toutânkhamon et son temps » au Petit Palais, en 1967 que le grand public fit la connaissance de ce pharaon, que ses successeurs ont souhaité effacer de l’histoire.

La découverte d’Howard Carter a rendu célèbre ce roi, ainsi que les quelque 5 300 objets découverts dans sa tombe, dont 1,5 tonnes d’or ! Parmi ces objets figure le pendentif porté par Toutânkhamon, formé par l’œil d’Horus, encadré par la déesse serpent Ouadjet et la déesse vautour Nekhbet.

Dans l’Egypte Ancienne, chaque pharaon avait des noms différents, un nom dynastique, un nom d’enfance, un nom de famille, un nom religieux, un nom de couronnement…

Les objets appartenant à Toutânkhamon portent ainsi différentes inscriptions telles que T-ou-t-ankh-Imen heqa-Iunu-shema, le fils de Rê ; Neb-Kheperou-Rê, les manifestations divines de Rê et roi de Haute et Basse Egypte.

Le nom de Sa-Rê, ou fils de Rê, comporte dans son cartouche la croix égyptienne Ânkh, ainsi que d’autres figures représentant la titulature des pharaons à partir de Khéphren.

3) Le masque funéraire de Toutânkhamon est fait de 10,32 kg d’or massif

Le masque de Toutânkhamon est un masque unique en son genre.

Il pèse 10,32 kg, et est conçu d’alliage d’or, d’argent et de cuivre, mais aussi de pâte de verre et de pierres semi-précieuses, dont l’obsidienne, le quartz, la cornaline, le calcite, la turquoise et le lapis-lazuli.

Le lapis-lazuli est incrusté pour donner le bleu vif, tandis que la cornaline assure les nuances d’orange et de rouge.

La calcite et l’obsidienne mettent en relief les yeux et le regard, avec du khôl. Les dimensions du masque sont de 54 cm (L) x 39,3 cm (l) x 49 cm (p).

masque-or-toutankhamon

4) Le vautour et le cobra sur la coiffe

Sur le front et aux épaules, le masque en or de Toutânkhamon est orné de bêtes. Sur la coiffe se dresse un cobra au capuchon évasé ; ainsi qu’un vautour.

Le cobra royal dressé, l’uraeus, représente la déesse Ouadjet, protectrice de la Basse Egypte.

Il est associé au dieu solaire, aux rois et à la famille royale, mais aussi à d’autres divinités. L’uraeus symbolise la protection et garde les portes du monde inférieur. Il guide les défunts pharaons dans le monde inférieur durant leur voyage.

Le vautour représente la déesse Nekhbet, le symbole de la Haute-Egypte. Avec le cobra, la tête de vautour symbolise la protection royale.

5) Des extraits du Livre des morts à l'arrière masque

Les hiéroglyphes visibles au dos et les épaules à l'arrière du masque proviennent du chapitre 151B du Livre des morts.

Ces inscriptions sont censées protéger celui qui porte le masque. Il s’agit d’une forme abrégée d’une formule magique du chapitre intitulé « Formule pour la tête mystérieuse ».

La traduction de Paul Barguet donne ces extraits : « Formule pour la tête mystérieuse. Paroles dites par N., qu’il dise : « Salut à toi, beau visage, doué de la vue, qu'a confectionné Ptah-Sokar, qu'a dressé Anubis, à qui Chou a donné l'élévation, le plus beau visage qui soit parmi les dieux ! […] Prends les beaux chemins devant Horus maître des pât, N.  »

6) Toutânkhamon : son visage, pas son masque

De nombreux spécialistes des antiquités égyptiennes s’accordent à dire que le masque qui a recouvert la tête, le cou et les épaules de Toutânkhamon n’était pas initialement conçu pour lui.

De nombreux faits corroborent cette hypothèse.

Selon les rites funéraires égyptiens, il ne pouvait se passer plus de 2 mois entre la mort de Toutânkhamon et le moment où l’on a scellé le sarcophage.

Il est tout simplement impossible de réaliser le masque pendant cette durée, avec une telle perfection et des pierres semi-précieuses qui proviennent d’autres pays du monde.

Lorsque le masque fut restauré en 2014, il a été découvert que le cartouche portant le nom du pharaon en cachait un autre, gravé à une époque antérieure.

Toutefois, les scientifiques évoquent des noms différents, notamment celui de Néfertiti, la belle-mère de Toutânkhamon, celui de la fille ainée d’Akhenaton, ou encore celui de la supposée sœur de Toutânkhamon, Ânkh-Khéperourê.

La même année, des analyses ADN et des scanners ont permis d’établir une reconstitution en 3D du visage de Toutânkhamon. Il s’est avéré que le pharaon n’avait pas les traits délicats et féminins du masque, et n’était certainement pas aussi séduisant que le masque le supposait.

7) Le masque de Toutânkhamon a été cassé en 2014

Cette année-là, des employés du Musée égyptien du Caire étaient chargés de réparer l’éclairage de la vitrine abritant le masque de Toutânkhamon.

Par mégarde ou par manque d’attention, ceux-ci ont détaché la barbe du pharaon, conçue en or et en pâte de verre.

Les détails de cet incident malheureux demeurent mystérieux, mais l’on sait que les deux employés du musée ont décidé de se servir de colle époxy pour recoller la barbe du pharaon.

Cette restauration assez sommaire ne réussit pas à dissimuler la catastrophe, et le masque est confié à une équipe de professionnels allemands, dirigée par Christian Eckmann, expert en conservation archéologique des objets en verre et en métal.

8) Le masque de Toutânkhamon interdit de sortie d’Egypte

Dans les années 60-80, le fameux masque en or de Toutânkhamon a visité de nombreux pays comme la France lors de l’exposition du Petit Palais.

Ces différents voyages ont endommagé le célèbre masque de pharaon.

Depuis, les députés égyptiens ont adopté une loi qui interdit de sortir du pays le masque, ainsi que tout autre chef-d’œuvre du patrimoine d’Egypte.

En 2019, l’exposition « Le Trésor du Pharaon » a reçu à la Grande Halle de La Villette plus de 150 pièces, dont nombreuses n’étaient jamais sorties d’Egypte. Le masque de Toutânkhamon a brillé par son absence.

9) Toutânkhamon était marié avec sa sœur

Lorsque Toutânkhamon accède au pouvoir, à l’âge de 7 ans, il est uni à la princesse Ankhésenamon, fille d’Akhénaton et de Néfertiti.

Même si ce pharaon était marié à sa sœur, l’amour incestueux n’était pas fréquent sous la 18e dynastie, comme beaucoup se l’imagine.

Cette information émane de l’exposition Toutankhamon, le trésor du pharaon, en 2019.

Celle-ci nous apprend également que le couple Toutânkhamon-Ankhésenamon a eu deux petites filles qui moururent à la naissance, et qui sont enterrées avec leur père.

10) Où se trouve le masque de Toutânkhamon ? En exposition au Musée du Caire

Trésor archéologique d’une valeur inestimable, le masque funéraire de Toutânkhamon est actuellement exposé au Musée égyptien du Caire, au 1er étage, salle 3.

Le ministre égyptien des Antiquités Mamdouh Mohamed Eldamaty confirme que la barbiche du masque est correctement rattachée. Des travaux de restauration d’octobre 2015 ont permis de masquer les traces de colle laissées par les employés maladroits.

Le musée est situé au 15 Meret Basha, Wasim Hasan, مدام التحرير، Qasr El Nil, Cairo Governorate 4272083, Égypte. L’établissement ouvre ses portes au public du lundi au mercredi de 9h00 à 19h00 ; le jeudi et le dimanche de 9h00 à 21h00 ; et le vendredi et le samedi de 9h00 à 16h00.

Où peut-on voir le masque de Toutânkhamon ?

Si vous n'avez pas la possibilité de visiter directement le Musée égyptien du Caire, vous pouvez avoir des détails impressionnants sur le masque sur certains sites.

Vous pouvez également visionner de nombreuses vidéos du masque lors des différentes expositions sur la chaîne Youtube.

D'autres sites ou blogs présentent des reproductions identiques à l'original, ce qui vous permet d'avoir une idée de la splendeur et de la délicatesse du masque funéraire de Toutânkhamon.

PARTAGEZ

LE CADEAU 100% LORRAIN

NOTRE ACTUALITÉ

NOS DERNIERS ARTICLES

Le Buerehiesel, une table d’exception en Alsace
Avant d’être le Buerehiesel, ce bâtiment était une vieille bâtisse construite en 1607 à Molsheim. Aujourd’hui, cette ancienne maison alsacienne est un restaurant étoilé propice à une aventure culinaire unique. Durant votre petit voyage à…

À NE PAS MANQUER

Émile Gallé, 22 faits surprenants sur sa vie d’artiste
Émile Gallé évoque une époque créatrice foisonnante d’imagination et de bouillonnement intellectuel. L’envolée des prix autour des vases réalisés de ses mains nous conduit aux plus folles spéculations sur sa vie. Voici ce que vous…
Vrai ou Faux vase Gallé ? Voici notre guide
Savez-vous comment reconnaître un vrai vase Gallé ? Notre guide traite de l’authentification d’un vase Gallé en vous expliquant les différences de prix sur le marché. Selon les experts, plus d’un million de vase Gallé…

LA ROUTE DU CRISTAL

NOS MEILLEURES VENTES

Les plus Beaux Monuments de Lorraine à visiter 🧡

=> Le meilleur moyen de découvrir la région et d'apprendre son Histoire 🤩