La gare de Metz, une grande histoire lorraine et allemande

histoire-gare-de-metz

La Lorraine est sous les feux de la rampe. Il y a quelques jours, la Place Stanislas recevait le titre de monument préféré des Français. L'occasion pour nous de revenir sur l'histoire d'un autre lieu qui fait sensation en Lorraine, la gare de Metz. Mais alors, pourquoi est-elle atypique ?

Avant de nous émerveiller avec la gare de Metz, il convient de poser quelques repères géographiques avec une période particulièrement sombre pour l’Alsace-Lorraine…

gare-de-metz

La Lorraine annexée, la ville de Metz passe sous pavillon allemand (1871-1918)

C’est une période de la Lorraine qui provoqua de grands bouleversements à la frontière.

En 1871 est signé le traité de Francfort, mettant fin à la guerre franco-allemande. La Prusse remporte la bataille et l’Empire allemand prend sa part du gâteau : le département de la Moselle et l’Alsace.

L’Alsace-Moselle devient donc un territoire du Reich allemand et la ville de Metz est annexée. Au total, la France perd 14470 kilomètres carrés, 1 694 communes et 1 597 000 habitants.

Les Français, ne désirant pas passer sous l’autorité allemande, décident de quitter les communes occupées et se dirigent vers la ville de Nancy, qui devient en quelques années la capitale de l’Est.

On appelle ces migrants “les optants”. Antonin Daum, le célèbre verrier, est l’un d’eux…

histoire de la ville de nancy 1870

Ils sont alors plus de 15000 et vont faire la richesse de la ville de Nancy, qui connaît, dès la fin du XIXe siècle, un regain d’activité.

Capitaux, mains-d’œuvre, idées innovantes constituent un terreau fertile à la naissance de l’Art nouveau, un mouvement artistique global qui gagnera toute l’Europe.

À lire aussi : 10 lieux Art nouveau à visiter à Nancy.

Une nouvelle gare voit le jour à Metz, l'une des plus stratégiques de l’Empire allemand

Malgré la signature du traité, les Allemands se préparent à une éventuelle nouvelle guerre avec la France.

La gare de Metz est alors intégrée au réseau ferré allemand. Cette première gare, construite en 1850, était en bois. Située place du Roi-George, elle est victime d’un incendie accidentel en 1872.

Une nouvelle gare est construite, plus imposante et fonctionnelle. Le projet est confié à un architecte allemand, Johann Eduard Jacobsthal. Les travaux se terminent en 1878, mais peu à peu, cette dernière devient à son tour trop petite.

Ses infrastructures ne supportent plus la croissance du trafic ferroviaire et les ambitions du kaiser, Guillaume II, dernier empereur allemand et roi de Prusse.

Guillaume-II-de-Hohenzollern-en-1910
Le Kaiser Guillaume II

Au début du XXe siècle, l’administration allemande décide de remplacer cette gare par celle que nous connaissons tous à l’heure actuelle !

Le projet est gigantesque pour l’époque. Au total, 19 études sont proposées à l’administration, ce sera l’architecte berlinois Jürgen Kröger qui remporta le grand honneur d’édifier la dernière gare de Metz sous le thème : Lumière et Art.

Bien entendu, ce dernier n’a pas carte blanche. L’Empire allemand dictait ses choix, imposant à l’architecte un style néo-roman.

Metz deviendra l’une des plus grandes gares d’Europe !

Trois années après, la gare prend vie, dans un style inconnu pour les Messins !

Les travaux de la gare de Metz commencent en 1905.

Peu à peu, les briques s’ajoutent les unes sur les autres, formant l’horloge haute de 40 mètres. Alors que les Messins sont habitués à utiliser la pierre de Jaumont, les Allemands, eux, utilisent du grès.

L’édifice, long de 300 mètres, est soutenu par 3045 pieux en béton armé plantés jusqu’à 15 mètres de profondeur.

Chaque détail évoque la puissance de l’Empire allemand avec un objectif, en faire une gare militaire capable de transporter des milliers de soldats accompagnés de leur artillerie lourde.

Le but recherché est de pouvoir déplacer une armée complète, en moins de 24 heures.

Les frontières sont encore sensibles, l’Allemagne doit être capable d’envoyer ses hommes, en un minimum de temps, vers des lieux stratégiques comme le secteur de la Moselstellung, une ligne fortifiée construite en Moselle.

Metz est même le terminus de la Kanonenbahn, la « voie des canons », qui va directement à Berlin. Durant le conflit, les voies ferrées sont un réseau stratégique afin de déplacer les soldats d’est en ouest.

Le budget initial pour ce projet a littéralement explosé. Multiplié par dix, le coût total est alors de 21 000 000 de marks-or.

L’inauguration, dans une scénographie affichant la puissance de l’Empire, a lieu le 17 août 1908. Cette gare sera un symbole idéologique : elle montre également l’alliance entre le politique et le religieux selon François Reitel, professeur à l’université de Metz.

Inauguration-de-la-Gare-17-août-1908
Inauguration de la gare - 1908

Visite de l'intérieur de la gare

Le hall de départ

C’est certainement la pièce la plus imposante de la gare de Metz. Le plafond présente une voûte en berceau sculptée de motifs floraux, et les murs sont composés d’arcades.

hall-depart-visite-gare-de-metz
Hall d'entrée

La galerie

La galerie relie le hall des départs et celui des arrivées. Vous pouvez y admirer de magnifiques verrières sans oublier ses chapiteaux.

Si vous ne savez pas de quoi nous parlons, il s’agit d’un élément architectural décoratif qui couronne une colonne ou un pilier. Ils ont souvent vocation à narrer une histoire, comme c’est le cas ici.

Pour en savoir plus, lisez cet article de Pierre, un passionné d’Histoire.

Le buffet

C’est aujourd’hui une librairie, mais ce ne fut pas toujours le cas. Autrefois, entre 60 et 200 repas étaient servis chaque jour aux voyageurs.

De jolies boiseries et vitraux font de ce lieu un incontournable de votre visite de la gare de Metz.

buffet-gare-de-metz
Par Zairon — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=57304838

Le pavillon impérial, pavillon de l'empereur Guillaume II

Vous pouvez admirer de l’extérieur la façade du pavillon, qui abritait les appartements du Kaiser.

Ces derniers, qui ne sont pas ouverts au public, s’étalent sur plus de 300 m2 : plusieurs salons, deux chambres, une salle à manger, et un balcon tourné vers la ville.

On y trouve un magnifique vitrail représentant Charlemagne sur son trône d’Aix-la-Chapelle, un symbole dans lequel les Français se reconnaissent !

Ces appartements sont un lieu de réception et de repos, après une bonne journée de chasse pour le Kaiser.

vitrail-charlemagne-gare-de-metz-pavillon-imperial

À l’extérieur, l’ornementation présente nous rappelle l’histoire germanique.

Comme l’explique Pierre dans son article, sous les oriels latéraux des appartements impériaux figurent des petites scènes de batailles – les Germains contre les Huns et les Germains contre les Romains.

Si vous êtes observateur, vous découvrirez en haut de la façade des appartements la tête de 10 chevaliers teutoniques, un ordre militaire chrétien apparu au Moyen Âge.

Le Graoully, dragon mythique, est présent sur la façade

Vous le connaissez tous, le célèbre dragon de la ville de Metz est partout. Présent sur la façade de la gare, il se cache même à l’intérieur de la crypte de la Cathédrale Saint-Étienne.

Cette légende, nous l’avons découverte suite à la rédaction de notre guide : que faire à Metz ?

Dragon cracheur de feu, il terrorisa les Messins au IIIe siècle et symbolise la domination de la religion chrétienne sur les religions païennes issues de la culture romaine.

Selon la légende, saint Pierre aurait envoyé saint Clément à Metz afin de prêcher la bonne parole et lutter contre les croyances païennes.

Fort d’une belle réputation, les Messins demandèrent à saint Clément de chasser le Graoully qui bloquait l’entrée de la ville. Saint Clément somma le dragon de ne plus revenir sur ces terres et le noya dans la Seille.

En savoir plus sur la légende du Graoully ?

legende-graoully-metz

La gare de Metz est classée monument historique depuis le 15 janvier 1975

Avec ses 300 mètres de long, la gare de Metz est toujours la plus longue de France.

L’édifice, qui comprend ses façades et toitures, son salon d’honneur, le décor du buffet et son hall de départ, fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques.

La gare espère désormais être classée au patrimoine mondial de l’Unesco, une demande déposée en 2007 est en cours.

La gare de Metz, à nouveau élue plus belle gare de France !

La bataille fut rude entre les deux finalistes, Metz et Saint-Brieuc (Bretagne).

Grâce à la mobilisation générale des Mosellans, la finale du concours organisée par SNCF Gares et Connexions a été remportée par la gare de Metz, un magnifique édifice néo-roman.

Cette édition 2020 fut une réussite selon Béatrice Leloup, directrice des gares du Grand Est pour la SNCF :” C’est un événement ludique, qui fait plaisir. Les gares sont des bâtiments magnifiques, qui ont une histoire et symbolisent beaucoup de choses pour les Français

Le concours a recueilli plus de 150 000 votes : Metz passe devant Saint-Brieuc avec seulement 235 voix d’écart !

Une raison de plus d’inclure Metz dans notre guide : sortir en Lorraine aujourd’hui !

Une statue du général De Gaulle, le héros de la France libre, trône sur le parvis de la gare de Metz

Cette statue est l’œuvre de la sculptrice Elizabeth Cibot. Entièrement en bronze, elle trône fièrement sur le parvis de la gare de Metz, qui porte le nom de place du Général de Gaulle.

En hommage aux liens étroits qui reliaient le Général à la ville de Metz, dans les moments de guerre et aussi de reconstruction.

Lors de son retour à Metz le 11 février 1945 en tant que Président du Gouvernement provisoire de la République française, les Messins l’ovationnent. Il prendra la parole au balcon de l’Hôtel de Ville et prononcera ces mots :

“Metz a été martyrisée, torturée, déchirée. Mais pas une minute, Metz n’a renoncé à la France”

Cette phrase forte est gravée dans le marbre sur le reposoir de la statue du Général, accompagnée de la Croix de Lorraine.

Cette histoire est contée en image par Christian Fauvel dans le républicain lorrain.

À lire aussi : 4 raisons de visiter le Mémorial Charles de Gaulle à Colombey

statue-general-de-gaulle-gare-de-metz

PARTAGEZ

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Un complément, une question, échangeons ensemble !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOS DERNIERS ARTICLES

L’Excelsior à Nancy, une brasserie iconique depuis 1911
Derrière ses grandes baies vitrées, de nombreux passants à l’extérieur observent cet univers somptueux. Certains d’entre eux franchiront la porte et découvriront un lieu chaleureux typique de l’École de Nancy. Une brasserie de la Belle…
8 anecdotes surprenantes sur la croix basque
La croix basque, ou lauburu est assurément l’emblème le plus célèbre et répandu du Pays basque. Mais savez-vous d’où vient ce motif décoratif ? Connaissez-vous ses origines et sa signification ? Nous vous proposons de…

LES PLUS LUS

La Mirabelle de Lorraine en 2021, suivez le guide !
Plus de 15000 tonnes de mirabelles de Lorraine sont récoltées chaque année. Comme tous les lorrains, vous ne pouvez pas vous passer de la mirabelle ? Nous allons découvrir son histoire, ses secrets, être au…
Émile Gallé, 22 faits surprenants sur sa vie d’artiste
Émile Gallé évoque une époque créatrice foisonnante d’imagination et de bouillonnement intellectuel. L’envolée des prix autour des vases réalisés de ses mains nous conduit aux plus folles spéculations sur sa vie. Voici ce que vous…
Artisanat local, 5 bonnes raisons d’acheter français
Finalement, acheter français, ça sert à quoi ? Artisanat local, savoir-faire français, sentiment d’appartenance, consommation éco-responsable… autant d’impacts positifs au rendez-vous. Chez nous, ces valeurs nous ressemblent et nous rassemblent. Fiers de participer au “made…
Vrai ou Faux vase Gallé ? Voici notre guide
Savez-vous comment reconnaître un vrai vase Gallé ? Notre guide traite de l’authentification d’un vase Gallé en vous expliquant les différences de prix sur le marché. Selon les experts, plus d’un million de vase Gallé…

LA ROUTE DU CRISTAL

C'EST MADE IN FRANCE

QUE RECHERCHEZ-VOUS

RECEVEZ L'HISTOIRE DES 22 PLUS GRANDS VERRIERS FRANÇAIS

Vos données personnelles ne seront jamais cédées ni revendues. En vous inscrivant, vous acceptez notre politique de confidentialité. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.