Voici nos 3 étapes simples et efficaces pour reconnaître le cristal

nos astuces pour reconnaitre un vrai cristal

Dans cet article, vous allez découvrir les trois étapes simples et efficaces pour reconnaître le cristal. Vous vous êtes sûrement déjà posé la question. Comment authentifier mon objet en cristal ? Comment reconnaître le cristal de Bohême ? Comment différencier le verre du cristal ? Eh bien ce n'est pas si compliqué que ça en a l'air. Voici la solution, étape par étape, pour reconnaître le vrai cristal.

Reconnaître le cristal, le Guide

Pour qui parcourt une carte du verre et du cristal en Lorraine, ce ne sont pas moins d’une trentaine de sites consacrés à l’histoire, à la fabrication, à la création verrière qui sont ainsi repérés.

Le cristal en Lorraine, c’est une vraie tradition !

Si vous êtes férus d’histoire, nous vous invitons à lire l’article suivant qui retrace l’histoire des maîtres verriers.

Dans cette Lorraine, terre de verre, le cristal joue une place comme nulle part ailleurs dans le monde.

Les marques les plus prestigieuses y sont installées depuis souvent plus de trois siècles et y conservent leur atelier de création et de fabrication.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il convient de s’intéresser à la composition du cristal.

Comment est fabriqué le cristal ?

Le cristal est un mélange de potasse, de silice et de plomb, porté à une température de fusion de 1450°C pendant 36 heures.

Pour faire du cristal, il faut un four, doté de plusieurs portes et alimenté en continu de combustible et de matières premières : 50% de sable, au moins 24% de plomb, 20% de potasse et quelques produits chimiques qui aident à la fusion.

Quelle est la différence entre le verre et le cristal ?

Tout d’abord, la fabrication du cristal demande une technique plus élaborée que celle du verre.

La pureté du cristal et son aura conduisent à un niveau d’exigence très élevé que l’on ne retrouve pas toujours chez les artisans travaillant le verre. Les bulles, bouillons et autres types de défauts sont rarement acceptés par les maîtres verriers travaillant le cristal.

À l’œil nu, certains diront qu’il n’y a aucune différence, et bien détrompez-vous !

Le saviez-vous ?

Le cristal a un éclat incomparable, sa composition spéciale permet également à l’artisan verrier de réaliser des objets plus complexes, plus fins. Le cristal en fusion est plus facile à travailler.

Quelle différence la différence majeure entre le verre et le cristal ?

La réponse, c’est l’ajout de plomb !

À la différence du verre, le cristal au plomb contient de l’oxyde de plomb, permettant d’obtenir une plus grande clarté et réfraction de la lumière.

Les oxydes de plomb permettent également de faciliter le travail à chaud de la matière.

Pour obtenir l’appellation “cristal de plomb”, la pièce doit contenir au minimum 24% de plomb.

Pour en savoir plus, découvrez notre guide : la différence entre le verre et le cristal, ce qu’on ne vous dit pas !

Verre-et-cristal-quelle-difference

RECONNAÎTRE DU CRISTAL, ÉTAPE N°1 : Vérifiez la présence d'une signature

Aujourd’hui, la plupart des grandes cristalleries françaises signent leur production.

Cette signature est gage de qualité et permet d’identifier facilement d’où vient votre pièce en cristal.

Baccarat, Daum, Lalique, Moser en Bohême, mais aussi Saint-Louis apposent leur signature sous chaque article. Même vos bijoux sont signés, pendentifs, bagues et bracelets en cristal.

Baccarat signe sa production en lettres bâton à partir de 1875.

Pour les anciennes productions Lalique, à l’exception des lustres et des lanternes, les productions du maître verrier sont signées.

Concernant la production récente de la manufacture Daum, elle est signée Daum France, à ne pas confondre avec Daum Nancy qui concerne le second choix. En savoir plus sur les signatures des cristalleries ?

signature et marque de la cristallerie baccarat
Les signatures de la cristallerie Baccarat au fil du temps

Qu’en est-il de la production artisanale ? Tous les artisans ne signent pas leur création.

Dans ce cas, rendez-vous à l’étape n°2 pour reconnaître du cristal.

Le plus intéressant est à venir !

Voici un récapitulatif en image des signatures de la cristallerie Lalique et Daum.

signature et authentification d'un cristal lalique
Signatures de la cristallerie Lalique au fil du temps
signature du cristal daum
Signature de la cristallerie Daum au fil du temps

RECONNAÎTRE DU CRISTAL, ÉTAPE N°2 : Analysez la limpidité et la réfraction de la lumière

Vous ne décelez aucune signature ? Pas de panique.

Le cristal est bien différent du verre, et cela peut se voir à l’œil nu ! Avec un œil avisé et entraîné, vous pouvez reconnaître le vrai cristal.

L’ajout d’oxyde de plomb va offrir une brillance incomparable.

Reconnaître du cristal en pratique

Faites le test vous-même, au contact d’un rayon de soleil, le cristal va décomposer le spectre de la lumière à la manière d’un arc-en-ciel. De plus, le cristal est plus facile à polir, augmentant encore sa réfraction à la lumière.

Le cristal est d’une clarté absolue. Nous vous invitons à faire la différence avec du simple verre. Vous vous apercevrez que le verre a un aspect beaucoup plus grisâtre.

reconnaitre-le-cristal

RECONNAÎTRE DU CRISTAL, ÉTAPE N°3 : Testez la sonorité du cristal

Le célèbre son cristallin.

Vous avez sûrement déjà vu l’un de vos proches faire chanter le son d’un verre.

Cette sonorité est très différente suivant la composition de la matière.

Ce n’est pas tout.

Le son est grandement influencé par la finesse du cristal, sa forme, ainsi que par sa structure (un verre à pied sera l’outil parfait pour faire chanter le cristal, d’autant plus s’il présente un buvant très fin).

Le son cristallin, limpide, s’inscrit dans une durée bien plus longue que le son du verre classique.

BONUS – L’APPELLATION CRISTAL 

La meilleure partie ?

En Europe, l’appellation cristal est protégée depuis 1971, et soumise à des normes très précises. Cette appellation indique que le cristal doit contenir un minimum de 24% de plomb.

Voici les différentes appellations, qui résultent de différentes qualités de cristal :

  • Le cristallin : qui contient généralement 18% d’oxyde de plomb.
  • Le cristal : comme dit plus haut, 24 % d’oxyde de plomb, et il doit posséder un indice de réfraction supérieure à 1,545.
  • Le cristal supérieur : ici, on retrouve les créations des grandes Maisons françaises comme Baccarat, Lalique, Saint Louis, qui contiennent plus de 30 % d’oxyde de plomb – jusqu’à 32 %.

Si aucune de nos étapes vous permette d’authentifier et de reconnaître votre cristal, il est nécessaire de vous tourner vers des professionnels.

Nous vous recommandons de contacter le site web spécialiste du cristal : Vessière Cristaux à Baccarat. Vous pouvez également contacter Monsieur Py Olivier – de www.prestivilege.com.

PARTAGEZ

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

7 réponses

  1. En ce qui concerne les lampes vous indiquez lampe Pâte de verre type Gallet
    C’est une grossière erreur pour un spécialiste , jamais Gallet n’a fait de pâte de verre ! La pâte de verre est une technique à froid très particulière et spécifique.
    De grâce soyez professionnels jusqu’au bout afin d’être Fiables.
    Merci. Cordialement.

    1. Bonjour Madame,

      Merci de votre commentaire, mais aucune référence à Gallé n’est réalisée dans cette article.

      Au plaisir,
      Michaël

  2. Merci beaucoup pour vos explications,
    – existe t-il des baguettes en cristal pour faire des bijoux à la torche ?
    – si oui où puis-je en acheter aux usa ?
    Merci de votre précieuse aide.

  3. Bonjour,

    Je viens de découvrir votre site/blog et en tant que souffleur de verre formé en lorraine je suis ravi de découvrir votre travail d’historien. Ca manque cruellement sur la toile. J’avais quelques mythes en tête sur les signatures et surtout sur le cristal et sa composition. Je vais vous suivre avec intérêt.
    Au plaisir
    Cordialement

Un complément, une question, échangeons ensemble !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOS DERNIERS ARTICLES

La légende du Warabouc en Meuse, l’Homme-Bouc
La Lorraine regorge de contes et de légendes à faire frissonner… Reflets de nos peurs et de notre superstition, ces légendes ont souvent vocation à nous rappeler la confrontation du bien et du mal :…
La légende du Graoully, tout un symbole à Metz
À Metz, le Graoully est partout : à l’intérieur de la crypte de la Cathédrale Saint-Étienne, sur les blasons des équipes sportives, ou encore suspendu au-dessus de la rue Taison. Retour sur cette histoire chrétienne…
Comment et pourquoi méditer ? 5 étapes à la maison
L’attention est peut-être notre ressource la plus précieuse. Vous avez sûrement déjà entendu parler de la méditation de pleine conscience ? Comment et pourquoi la pratiquer ? Voici la réponse à vos questions. Qu’est-ce que…
Zoom sur les fontaines de la Place Stanislas
Impossible de passer à côté. Les magnifiques fontaines de la Place Stanislas sont l’oeuvre de Guibal et Jean Lamour. Plus de 200 ouvriers ont participé au projet … Le rôle des fontaines à Nancy Les…

LES PLUS LUS

Émile Gallé, 22 faits surprenants sur sa vie d’artiste
Émile Gallé évoque une époque créatrice foisonnante d’imagination et de bouillonnement intellectuel. L’envolée des prix autour des vases réalisés de ses mains nous conduit aux plus folles spéculations sur sa vie. Voici ce que vous…
Artisanat local, 5 bonnes raisons d’acheter français
Finalement, acheter français, ça sert à quoi ? Artisanat local, savoir-faire français, sentiment d’appartenance, consommation éco-responsable… autant d’impacts positifs au rendez-vous. Chez nous, ces valeurs nous ressemblent et nous rassemblent. Fiers de participer au “made…
Vrai ou Faux vase Gallé ? Voici notre guide
Savez-vous comment reconnaître un vrai vase Gallé ? Notre guide traite de l’authentification d’un vase Gallé en vous expliquant les différences de prix sur le marché. Selon les experts, plus d’un million de vase Gallé…

LA ROUTE DU CRISTAL

C'EST MADE IN FRANCE

QUE RECHERCHEZ-VOUS

RECEVEZ L'HISTOIRE DES 22 PLUS GRANDS VERRIERS FRANÇAIS

Vos données personnelles ne seront jamais cédées ni revendues. En vous inscrivant, vous acceptez notre politique de confidentialité. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.