DIFFÉRENCE VERRE CRISTAL ? (CE QU’ON NE VOUS DIT PAS)

Difference-verre-cristal

Quelle est la différence entre le verre et le cristal ? Comment reconnaître le verre du cristal ? Vous allez me dire, vous ne voyez pas de différence. Cette question reste sans réponse pour bon nombre de personne. Mais la réponse est simple ! On vous explique tout étape par étape.

COMMENT RECONNAÎTRE DU VERRE ET DU CRISTAL ?

Plusieurs pistes sont à explorer. Voici la démarche à suivre pour comprendre tous les secrets de la fabrication du cristal.

1) Qu’est-ce qui distingue le verre du cristal, l’indice de réfraction :

Pour mettre tout le monde d’accord, il existe une propriété physique aisément mesurable : l’indice de réfraction.

C’est le niveau de cet indice qui permet de sélectionner les différentes qualités de verre. Les deux critères maîtres d’un verre de bonne facture sont :

  • La qualité de son éclat
  • Sa sonorité

=> Plus l’indice de réfraction est élevé, plus l’éclat sera important, et plus la sonorité sera “cristalline”.

Ce n’est pas tout.

Cet indice de réfraction dépend de la constitution chimique, autrement dit la composition du cristal. Voici le deuxième élément qui différencie le verre du cristal.

2) Une différence dans la composition ?

La recette magique du cristal comporte quelques subtilités comparée à celle du verre. En réalité, le verre n’est rien d’autre que du sable que l’on fait fondre à haute température.
 
Il vous faut :
 
  • Un vitrifiant, généralement de la silice que l’on trouve dans certains sables (On apprécie le sable blanc de la région parisienne).
  • Des fondants, tel la potasse et la soude, afin d’abaisser la température de fusion du sable.
Pour obtenir du cristal, le verrier doit ajouter à ce mélange du minium de plomb !
 

À la différence du verre qui ne contient pas de plomb, cet élément déterminant permet alors à la matière de se transcender.

C’est Georges Ravenscroft qui sera à l’origine de la découverte du cristal en Angleterre.

La-composition-du-cristal-difference-verre

Lors de notre visite au CERFAV de Vannes-le-Châtel, à découvrir ici, la différence verre et cristal est parfaitement illustrée :

composotion-du-verre

Le cristal au plomb ?

L’ajout de plomb va permettre :

  • Une plus grande clarté, transparence
  • Une meilleure réfraction de la lumière
  • Une facilité du travail à chaud

Aucun aspect grisâtre n’est visible à la différence du verre.

Illustration sur nos bracelets, une idée de cadeau idéal pour faire plaisir :

Une différence dans le travail du cristal :

Le cristal en fusion est plus facile à travailler par l’artisan verrier, lui offrant une plus grande créativité.

Le cristal se taille beaucoup plus aisément, car la matière est plus souple. La cristallerie Saint-Louis (à découvrir ici), véritable spécialiste de la taille, est la parfaite illustration. Taille diamant, biseaux, le service Tommy est iconique.

verre-tommy-saint-louis

Le plus intéressant est à venir !

Non, le cristal n’est pas plus fragile que le verre, c’est un très vieux préjugé. Ainsi, à épaisseur égale, le cristal est beaucoup plus lourd que le verre en raison de l’oxyde de plomb, pas plus fragile.

Une différence de son :

Oui, le son cristallin est un indicateur vous permettant de différencier le verre du cristal. Le son d’un cristal sera toujours plus agréable qu’à attendre que le verre.

Voici un récapitulatif :

La-difference-entre-verre-cristal

Mais attention.

Le son dépendra grandement de la forme et de l’épaisseur du cristal. Pour entendre le son parfait cristallin, je vous invite à essayer avec un verre d’une grande finesse.

Enfin, venons-en à la réglementation.

L’appellation cristal :

L’appellation cristal est protégée depuis 1971, soumise à des normes très précises. Cette appellation indique que le cristal doit contenir un minimum de 24% de plomb et un indice de réfraction supérieure à 1,545.

COMMENT RECONNAÎTRE LE CRISTAL :

Vous l’avez compris ! Votre oeil sera votre meilleur allié ! 

Regardez.

Admirez la clarté, la réfraction de la lumière, cherchez la présence d’une signature. Pour allez plus loin, on vous dit tout dans notre article : 3 étapes simples et efficaces pour reconnaître le cristal.

QUID DU DEMI-CRISTAL ?

Le demi-cristal n’existe pas.

C’est tout bonnement du verre, disons un verre de bonne qualité au plus.

Le saviez-vous ?

On en profite pour vous rappeler que le cristal de Bohême, n’est que du verre de bonne qualité. Sa masse doit atteindre une grande pureté : son affinage, son homogénéité, sa vitrification doivent être parfaits.

LES DIFFÉRENTES MARQUES DE CRISTAL :

Vous êtes perdus à travers les cristalleries ? Vous souhaitez les découvrir, apprendre leur histoire et préparer votre visite ?

Rendez-vous sur notre guide des cristalleries de Lorraine

Baccarat, Daum, Lalique, Saint-louis, Portieux, Vallérysthal, et bien d’autres, toutes les différentes marques de cristalleries sont analysées.

Et si vous souhaitez authentifier une signature, rendez-vous sur notre page : la signature des cristalleries.

PARTAGEZ NOTRE SAVOIR-FAIRE !
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.