Rentrez dans la chambre de Napoléon au palais Rohan

chambre-de-napoleon

Le palais Rohan est un monument construit entre 1732 et 1742. Ce palais reflétant la culture et les valeurs françaises abrite la fameuse chambre de Napoléon Ier et autre appartement légendaire.

Dans notre article sur le palais Rohan, vous pouvez voir que ce monument renferme plusieurs trésors. Parmi eux se trouve la chambre de Napoléon Ier.

Au départ cabinet du prince-évêque, cette pièce mythique du palais Rohan a été nommée « chambre à coucher de Napoléon Ier » sous l’Empire français ou Premier Empire. De hautes personnalités françaises y auraient séjourné.

À ne surtout pas manquer durant un voyage à Strasbourg, voici ce que vous découvrirez en entrant dans la chambre de Napoléon au palais Rohan.

chambre-palais-rohan

Retour sur l’histoire du musée ou palais Rohan à Strasbourg, le cabinet devenu chambre de l'Empereur

Le palais Rohan est un monument datant du XVIIIe siècle. Il fut construit entre l’an 1732 et 1742 suivant les plans du premier architecte du roi : « Robert de Cotte ».

Le prince-évêque Armand-Gaston-Maximilien de Rohan avait commandé ce chef-d’œuvre pour remplacer l’ancien palais épiscopal.

Le palais Rohan fut édifié dans un style classique par la suite devenu très tendance après la conquête française de Strasbourg.

Dès l’an 1704, le prince-évêque ordonne l’achat de plusieurs bâtiments à proximité de la Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg.

Puis en 1727, il demanda la démolition des vieux immeubles sur les bords de l’III pour y faire construire le palais Rohan.

Robert de Cotte élabora le plan et Laurent Gourlade dirigea les travaux de construction.

À lire aussi : la Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg.

Palais Rohan, la résidence des quatre cardinaux ou prince-évêques de Strasbourg au XVIIIe siècle

Le chef-d’œuvre architectural et l’architecture officielle du bâtiment était fortement inspiré des hôtels particuliers parisiens, marquant ainsi l’arrivée du goût français dans la ville de Strasbourg.

Tenant une place importante dans l’histoire de Strasbourg, le palais a été appelé « palais Rohan » à cause des quatre princes-évêques de la famille de Rohan qui s’y sont succédé au XVIIIe siècle.

Le palais Rohan servit donc de résidence à ces quatre cardinaux qui sont :

  • Le cardinal Armand-Gaston-Maximilien de Rohan ;
  • Le petit neveu du précédent dit Armand de Rohan-Soubise ;
  • Le cardinal Louis-Constantin de Rohan (cousin du premier) ;
  • Et le cardinal Louis-René de Rohan (le neveu du précédent).

Durant son voyage en Autriche l’an 1744, Louis XV s’est également logé dans le palais Rohan. Il en est de même pour la jeune Marie-Antoinette qui séjourna au palais durant ses déplacements de France à Strasbourg.

À la Révolution française, le palais Rohan servit de lieu de détention avant d’être offert à la municipalité. Cette dernière l’utilisa en tant qu’hôtel de ville.

La municipalité ne parvenant plus à payer les frais d’entretien de la résidence prit la décision de l’offrir à Napoléon Ier.

Ce fut en contrepartie de l’Hôtel de Hanau, l’Hôtel de Ville que nous voyons actuellement sur la place Broglie.

Pour rappel, la place Broglie est la place située en plein centre historique de Strasbourg. Elle est l’une des places les plus importantes de la ville.

En savoir plus sur la place de Broglie.

Le palais Rohan transformé en résidence impériale en 1806

Comme Saint-Cloud et les Tuileries, le palais Rohan est devenu une résidence impériale en 1806. La décision a été prise par le grand architecte de l’Empereur dit « Fontaine ».

Ce dernier a voulu transformer le palais pour offrir au roi une résidence digne de son statut.

Au rez-de-chaussée du palais Rohan se trouva les appartements de Napoléon et l’étage était destiné à Joséphine, son épouse.

L’ancien cabinet du prince-évêque devient la chambre de l’Empereur sur la base des plans pensés et dessinés par l’ébéniste Jacob-Desmalter.

Sur l’ensemble des mobiliers de cette époque, seul le lit de Napoléon reste visible. Récemment, une pendule au télégraphe s’est ajoutée à la collection.

Ceci dit, le décor est resté le même, de la boiserie à la cheminée.

Visitez le palais Rohan pour un meilleur aperçu de cette fameuse chambre de Napoléon Ier.

Le palais Rohan devenu résidence royale après la chute de l’Empire français et construction du palais du Rhin à l'image de l'Allemagne

Après la chute du Premier Empire, le palais Rohan est devenu une résidence royale avant d’être offert à Napoléon III. Mais ce dernier n’y habita pas.

Le bâtiment pouvait très bien accueillir un troisième empereur à l’image du prussien Guillaume II qui l’affectionnait particulièrement.

Ceci dit, il n’y a pas séjourné en raison de l’apparence trop française du palais Rohan.

Il se fit construire un palais, malgré lui, aux airs moins français. Ce palais commandé par Guillaume II se trouve dans le quartier allemand de Strasbourg, l’actuel palais du Rhin.

Classé au titre des monuments historiques depuis le 20 janvier 1920, le palais Rohan est un monument qui en vaut pleinement le détour si vous êtes de passage dans la région du Grand Est.

Tant que vous y êtes, venez voir les trois mythiques musées installés dans ce même bâtiment : le musée des Beaux-Arts, le musée des Arts décoratifs et le musée Archéologique.

Vous n’allez pas le regretter avec les images qui resteront gravées à jamais dans votre mémoire.

À lire aussi : 5 musées à découvrir à Strasbourg.

Direction la chambre de Napoléon au palais Rohan avec l'oeuvre Notre-Dame pour immortaliser votre visite de la ville de Strasbourg

Vous l’aurez compris, le palais Rohan est l’un des monuments voir absolument durant une escapade dans la ville de Strasbourg.

La salle du synode, le salon des évêques, la chambre du roi, le salon d’assemblée, la bibliothèque et la chapelle forment les grands appartements de ce palais.

Dans les petits appartements du palais Rohan, vous trouverez l’anti-chambre du prince-évêque, la chambre à coucher de Napoléon Ier et le cabinet de l’hôtel Oesinger.

La chambre à coucher de Napoléon Ier se situe en parallèle de l’appartement royal, sur le côté cour.

D’une dimension plus réduite par rapport à l’appartement du prince-évêque, cette pièce de l’enfilade cardinalice est le plus intime et confortable des pièces du palais.

C’est ce qui lui a d’ailleurs valu l’affectation de chambre à coucher de Napoléon Ier sous l’Empire.

Installé au rez-de-chaussée du palais impérial, le mobilier constituant cette pièce a été réalisé par Jacob-Desmalter en 1807. Seul le lit demeure visible au palais Rohan.

En 1809, ce même ébéniste livre des sièges provenant du salon de la compagnie de l’impératrice au palais Rohan.

Plus aucun empereur n’utilisa la chambre jusqu’en 1829. Une période durant laquelle le roi Charles X s’y logea pendant un certain temps.

Que vous veniez à Strasbourg en famille, entre amis ou en amoureux, prévoyez une visite du palais Rohan et rentrez dans la chambre de Napoléon Ier.

Vous en ressortirez plus savant avec de meilleurs souvenirs dans cette belle ville de France.

horloge-palais-rohan

Horaires d’ouverture, tarifs et prix des billets d’entrée dans les ateliers d'exposition et appartements du palais Rohan à Strasbourg

Durant votre voyage à Strasbourg, venez visiter le palais Rohan !

Il vous ouvre ses portes tous les jours de la semaine, sauf le mardi, de 10 heures à 18 heures.

Le palais reste toutefois fermé le 1er janvier, le vendredi de Pâques, le 1er mai, le 1er et 11 novembre. Et bien évidemment le 25 décembre.

Pour ce qui est du tarif d’entrée, les billets sont disponibles au prix de 6,50€ par adulte et à 3,50€ pour les étudiants âgés de moins de 25 ans ainsi que les seniors de plus de 60 ans.

Voilà, vous avez tout en main pour réussir votre séjour dans cette magnifique ville de France.

LES 10 INCONTOURNABLES SAINT-VALENTIN

NOTRE ACTUALITÉ

NOS DERNIERS ARTICLES

Taureau, Les 5 pierres porte-bonheur
Découvrez les pierres du deuxième signe du zodiaque, nés entre le 21 avril et le 20 mai. Les taureaux se reconnaissent à leur droiture et à leur honnêteté sans égale. Son élément est la «…
Lion, les 5 pierres porte-bonheur
Le Lion est le signe astrologique des personnes nées entre le 23 juillet et le 22 août. Ce 5e signe du zodiaque est illustré par l’animal qu’il incarne, avec pour élément le Feu et pour…
Strasbourg mon amour, le programme 2023
Cette année encore, Strasbourg se met au service de l’Amour et des amoureux : diverses animations seront organisées autour de la Saint-Valentin à Strasbourg. Un avant-goût du programme « Strasbourg, mon amour 2023 »… À la fête des…
Mondial Air Ballons, ce qu’il faut savoir
Envie de réserver votre baptême de l’air cet été durant le Mondial Air Ballons ? Tout ce qu’il faut savoir est dans cet article. Les dates du Mondial Air Ballons en 2023 Le plus grand…

À NE PAS MANQUER

10 pièces en verre de nos ancêtres – Vessière Frères
L’Assemblée générale de l’ONU a proclamé l’année 2022 « Année internationale du Verre ». Pour l’occasion, nous vous présentons quelques pièces de nos ancêtres, verriers à Nancy dès la fin du XIXe siècle. Les frères…
Artisanat local, 5 coups de cœur français (et lorrains)
Vous souhaitez contribuer à la promotion de l’artisanat français et dynamiser notre économie locale ? Ouvrez grand les yeux pour découvrir une sélection 100 % lorraine d’artisanat local. Les régions françaises fourmillent de créateurs inspirés…
Émile Gallé, 22 faits surprenants sur sa vie d’artiste
Émile Gallé évoque une époque créatrice foisonnante d’imagination et de bouillonnement intellectuel. L’envolée des prix autour des vases réalisés de ses mains nous conduit aux plus folles spéculations sur sa vie. Voici ce que vous…

LA ROUTE DU CRISTAL

NOS MEILLEURES VENTES

Les plus Beaux Monuments de Lorraine à visiter 🧡

=> Le meilleur moyen de découvrir la région et d'apprendre son Histoire 🤩