Connaissez-vous les 36 ducs de Lorraine ?

liste-des-ducs-de-lorraine

Nancy, capitale des ducs de Lorraine. Vous connaissez certainement René II, mais qu'en est-il des autres ducs ?

Retour sur le duché de Lorraine (959 – 1766)

Le duché de Lorraine, c’est l’histoire d’un état indépendant, en périphérie du royaume de France, qui se fera absorber par l’état français.

L’année 959 marque la fondation du duché de Lorraine, né du partage de la Lotharingie, ancien royaume de Lothaire II, arrière-petit-fils de Charlemagne.

Le duché de Lorraine sera mentionné comme tel dès 1067 et perdurera pendant sept siècles durant, jusqu’à l’annexion par la France.

Successivement gouverné par ses ducs héréditaires, descendants de Gérard d’Alsace, seigneur de Châtenois, le duché de Lorraine est un état monarchique qui repose sur la succession des pouvoirs et de la couronne au sein de la même famille.

La capitale est la ville de Nancy, où René II y fait construire le palais ducal, qui abrite aujourd’hui le musée lorrain.

Afin de préparer l’annexion du duché par la France, la couronne de Lorraine fut donnée à titre viager à Stanislas Leszczynski, souverain polonais détrôné. Privé de réels pouvoirs politiques, il régna sur le duché jusqu’à sa mort en 1766.

vase-rene-II-duc-de-lorraine-freres-Daum
Vase René II, duc de Lorraine (1894), Daum Frères

1) Adalbert d'Alsace (1047 - 1048)

Fils de Gérard IV de Bouzonville, comte de Metz, et de Gisèle de Franconie.

Mort tué par Godefroid II « le Barbu » qui espère récupérer le duché, sans succès.

2) Gérard Ier (1048 - 1070)

Frère du précédent. Marié à Hedwige de Namur, fille d’Albert Ier, comte de Namur et d’Ermengarde de Basse-Lotharingie.

3) Thierry II « le Vaillant » (1070 - 1115)

Fils du précédent.
Marié en premières noces en 1075 à Hedwige de Formbach († 1085/90), fille de Frédéric, comte de Formbach.

Marié en secondes noces en 1095 à Gertrude de Flandre (v.1070 – 1117), fille de Robert Ier « le Frison », comte de Flandre, et de Gertrude de Saxe.

4) Simon Ier « le gros » (1115 - 1139)

Fils du précédent.
Marié en 1112 à Adélaïde de Louvain, ou de Supplembourg3, († 1158), fille de Henri III, comte de Louvain et de Bruxelles, et de Gertrude de Flandre.

5) Mathieu Ier « le Débonnaire » (1139 - 1176)

Fils du précédent. Blason Lorraine.svgMarié en 1138 à Judith de Hohenstaufen, aussi appelée Berthe, (1123 – 1195), fille de Frédéric II, duc de Souabe, et de Judith de Bavière et de Saxe.

Premier duc à porter les armes de Lorraine. En savoir plus sur le drapeau lorrain ?

6) Simon II (1176 - 1205)

Fils du précédent.
Marié en premières noces à Agnès, fille du comte de Valdentz.

Marié en secondes noces à Ide de Vienne († 1227), fille de Géraud Ier, comte de Vienne et de Mâcon, et de Maurette de Salins.

Sans descendance, abdique en 1205 en faveur de son neveu Ferry II, pour se retirer dans un monastère.

7) Ferry Ier (1205 - 1206)

Frère du précédent.
Marié à Ludmilla Piast de Pologne (v.1150 – 1223), fille de Mieszko III le Vieux, duc de Grande-Pologne, et d’Élisabeth Arpad de Hongrie.

Après l’abdication de son frère en faveur de son fils Ferry II, il s’autoproclame malgré tout duc de Lorraine.

8) Ferry II (1205 - 1213)

Fils du précédent.
Marié en 1188 à Agnès de Bar († 1226), fille de Thiébaut Ier, comte de Bar, et de Laurette de Looz.

9) Thiébaud Ier (1213 - 1220)

Fils du précédent.
Marié en 1215 à Gertrude de Dabo (1190/1205 – 1225), fille d’Albert II de Dabo-Moha, comte de Metz, de Dabo et de Moha, et de Gertrude de Bade.

Mort sans descendance.

10) Mathieu II (1220 - 1251)

Frère du précédent.
Marié en 1225 à Catherine de Limbourg (v.1215 – 1255), fille de Waléran III, comte de Luxembourg et duc de Limbourg, et d’Ermesinde Ire de Luxembourg.

11) Ferry III (1251 - 1303)

Fils du précédent.
Marié en 1255 à Marguerite de Champagne, fille de Thibaut Ier, roi de Navarre et comte de Champagne, et de Marguerite de Bourbon.

12) Thiébaud II (1303 - 1312)

Fils du précédent.
Marié en 1278 à Isabelle de Rumigny (1263 – 1326), fille d’Hugues, seigneur de Rumigny, et de Philippine d’Oulche.

13) Ferry IV « le Lutteur » (1312 - 1328)

Fils du précédent.
Marié en 1304 à Élisabeth d’Autriche (1285 – 1352), fille d’Albert Ier de Habsbourg, Empereur germanique et archiduc d’Autriche, et d’Élisabeth de Görtz.

14) Raoul « le Vaillant » (1328 - 1346)

Fils du précédent.
Marié en premières noces en 1329 à Aliénor de Bar († 1332), fille d’Édouard Ier, comte de Bar et de Marie de Bourgogne.

Marié en secondes noces en 1334 à Marie de Châtillon (1323 – 1363), fille de Guy Ier, comte de Blois et de Chartres, et de Marguerite de Valois.

15) Jean Ier (1346 - 1390)

Fils du précédent. Marié en 1361 à Sophie de Wurtemberg (1343 – 1369), fille d’Eberhard II, comte de Wurtemberg, et d’Élisabeth de Henneberg.

16) Charles II (ou Ier) (1390 - 1431)

Fils du précédent.
Marié en 1394 à Marguerite de Wittelsbach (1376 – 26 août 1434), fille de Robert de Wittelsbach, comte palatin du Rhin puis empereur germanique, et d’Élisabeth de Nuremberg.

17) Isabelle Ire (1431 - 1453)

Fille du précédent. Mariée en 1420 à René d’Anjou (1409 – 1480), duc de Bar et comte de Guise, fils de Louis II, roi de Naples, duc d’Anjou et comte de Provence, et de Yolande d’Aragon.

18) René Ier et Isabelle Ire (1431 - 1453)

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

19) Jean II (1453 - 1470)

Fils des précédents. Marié en 1444 à Marie de Bourbon (1428 – 1448), fille de Charles Ier, duc de Bourbon, et d’Agnès de Bourgogne.

20) Nicolas Ier (1470 - 1473)

Fils du précédent.
Mort sans descendance.

Il aura une fille, Yolande d’Anjou
Duchesse de Lorraine.

Elle abdique la couronne de Lorraine dès qu’elle en hérite en faveur de son fils René II de Lorraine.

21) René II (1473 - 1508)

Fils de la précédente. René II est certainement le plus célèbre des ducs de Lorraine.

Le 5 janvier 1477, les troupes de René II de Lorraine, environ 20 000 hommes, ont rendez-vous le 4 janvier 1477 à Saint-Nicolas-de-Port afin d’affronter le duc de Bourgogne, Charles le Téméraire.

Pour que ses soldats se distinguent des Bourguignons, il leur a fait distribuer de grandes croix d’Anjou à double traverse en lin blanc qu’ils devront coudre sur leurs vêtements.

Le Duc René II est victorieux du duc de bourgogne qui trouve la mort.

En guise de remerciements aux seigneurs, la croix à double traverse devient officiellement le symbole de la Lorraine : c’est la croix de Lorraine que nous connaissons tous !

Ce symbole, nous en avons fait un bracelet, façonné à la main par notre verrier à Nancy :

Lors de cette bataille, René II s’est placé sous la protection de Saint-Nicolas, qui devient le Saint patron de la Lorraine.

Suite à cette bataille, René II veut faire de Nancy une capitale et construit le palais ducal.

Le palais, signature de la puissance ducal, sera occupé par les ducs de Lorraine pendant le XVIe siècle.

Au XVIIe siècle, le palais sera occupé par les rois de France, Louis XIII et Louis XIV.

Le duc de Lorraine René II est aussi à l’origine de la construction de l’église des Cordeliers, qui deviendra la nouvelle nécropole de la famille de Lorraine.

coupolle-eglise-des-cordeliers-nancy
Église des Cordeliers à Nancy

22) Antoine Ier « le Bon » (1508 - 1544)

Fils du précédent. Frère aîné de Claude de Guise.

Marié en 1515 à Renée de Bourbon-Montpensier (1494 – 1539), dame de Mercœur, fille de Gilbert de Bourbon, comte de Montpensier, et de Claire Gonzague.

23) François Ier (1544 - 1545)

Fils du précédent.

Marié en 1541 à Christine de Danemark (1521 – 1590), fille de Christian II, roi de Danemark, et d’Isabelle d’Autriche.

24) Charles III (1545 - 1608)

Fils du précédent.

Marié en 1559 à Claude de France (1547 – 1575), fille de Henri II, roi de France et de Catherine de Médicis.

Ce long règne, qui s’étale sur plus de six décennies, lui a permis de créer de la Ville-Neuve de Nancy. Cette extension offre un ensemble fortifié, bastionné, capable de résister aux artilleries.

Il sera également à l’origine de la citadelle de la Mothe, et la fortification de certaines villes comme Stenay en Meuse.

 

25) Henri II « le Bon » (1608 - 1624)

Fils du précédent.

Le Roi Henri II va être confronté à un grand conflit européen, la guerre de 30 ans (1618-1648).

Malgré son désir de rester neutre, la Lorraine va être embarqué dans ce conflit, qui se concluera par un affaiblissement du duché de Lorraine et une occupation : de nombreux villages de Lorraine sont rayées de la carte.

Marié en premières noces en 1599 à Catherine de Bourbon (1559 – 1604), fille d’Antoine de Bourbon et de Jeanne d’Albret, reine de Navarre.

Marié en secondes noces en 1606 à Marguerite de Mantoue (1591 – 1632), fille de Vincent Ier, duc de Mantoue, et d’Éléonore de Médicis.

26) Nicole de Lorraine (1624 - 1625)

Fille du précédent et de Marguerite de Mantoue.

Mariée en 1621 à son cousin Charles de Vaudémont (1604 – 1675), fils de son oncle François, comte de Vaudémont, et de Christine de Salm, et qui devient duc consort (Charles IV) par le testament de Henri II. Séparés en 1635.

Son oncle François conteste sa succession aux duchés, prétendant qu’un testament de René II spécifiait que le duché ne pouvait se transmettre qu’en lignée masculine. Il produit un document, et saisit les États Généraux de Lorraine qui révoquent Nicole.

27) François II 1625

Oncle de la précédente, frère d’Henri II de Lorraine. Cinq jours après sa désignation, abdique au profit de son fils Charles IV, mari de Nicole.

28) Charles IV (1625 - 1634)

Fils du précédent.
Marié en premières noces en 1621 à Nicole de Lorraine (1608 – 1657), fille de Henri II, duc de Lorraine et de Bar, et de Marguerite de Mantoue. Séparés en 1635.

Marié en secondes noces en 1637 à Béatrice de Cusance (1614 – 1663), fille de Claude-François de Cusance, baron de Belvoir et de Saint-Julien, et d’Ernestine van Witthem.

Marié en troisièmes noces en 1665 à Marie Louise d’Aspremont (1651 – 1692).

29) Nicolas-François (19 janvier 1634 - 1er avril 1634)

Frère du précédent.
Marié en 1634 à Claude-Françoise de Lorraine (1612 – 1648), fille de Henri II, duc de Lorraine et de Bar, et de Marguerite de Mantoue.

Après sa fuite de Nancy, abdique en faveur de son frère Charles IV.

30) Charles IV (2 avril 1641 - fin juillet 1641)

Frère du précédent. Récupère le titre de duc pour la seconde fois.

Entre 1641 et 1661, les duchés de Lorraine et de Bar sont occupés par la France.

31) Charles IV (28 février 1661 - 1670)

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

32) Charles V « le Duc sans Duché » (1675 - 1690)

Neveu du précédent, fils de Nicolas-François.
Marié en 1678 à Éléonore d’Autriche (1653 – 1697), fille de Ferdinand III de Habsbourg, Empereur des Romains, et d’Éléonore de Nevers-Mantoue.

33) Léopold Ier (1690 - 1697)

Fils du précédent.

34) Léopold Ier (1697 - 1729)

Fils de Charles V de Lorraine et d’Éléonore d’Autriche.
Marié en 1698 à Élisabeth-Charlotte d’Orléans (1676 – 1744), fille de Philippe d’Orléans, duc d’Orléans, et de Élisabeth-Charlotte de Bavière.

35) François III (1729 - 1737)

Fils du précédent.
Marié en 1736 à Marie-Thérèse d’Autriche (1717 – 1780), fille de Charles VI, Empereur des Romains, et d’Élisabeth-Christine de Brunswick-Wolfenbüttel.

36) Stanislas Ier Leszczynski (1737 - 1766)

Stanislas Leszczynski est né en Pologne en 1677.

Il a été élu deux fois roi de Pologne sous le nom de Stanislas 1er, mais renversé et chassé à chaque fois. À vingt et un ans, il épouse Catherine Opalińska (1682-1747) avec qui il aura 2 enfants Anne et Marie.

En 1737, par stratégie le roi Louis XV le place à la tête des duchés de Lorraine et de Bar, et se marie avec sa fille Marie, 7 ans les séparent.

Stanislas régnera sur les duchés de Lorraine et de Bar près de 29 ans (1737-1766) en faisant de la ville de Nancy, la capitale des duchés.

Homme cultivé, un peu trop dépensier, il s’intéressait aux lettres et sciences. Epicurien, on dit qu’il aurait inventé le baba aux rhums …

PARTAGEZ SI VOUS AIMEZ

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Un complément, une question, échangeons ensemble !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOS DERNIERS ARTICLES

La légende du Warabouc en Meuse, l’Homme-Bouc
La Lorraine regorge de contes et de légendes à faire frissonner… Reflets de nos peurs et de notre superstition, ces légendes ont souvent vocation à nous rappeler la confrontation du bien et du mal :…
La légende du Graoully, tout un symbole à Metz
À Metz, le Graoully est partout : à l’intérieur de la crypte de la Cathédrale Saint-Étienne, sur les blasons des équipes sportives, ou encore suspendu au-dessus de la rue Taison. Retour sur cette histoire chrétienne…
Comment et pourquoi méditer ? 5 étapes à la maison
L’attention est peut-être notre ressource la plus précieuse. Vous avez sûrement déjà entendu parler de la méditation de pleine conscience ? Comment et pourquoi la pratiquer ? Voici la réponse à vos questions. Qu’est-ce que…
Zoom sur les fontaines de la Place Stanislas
Impossible de passer à côté. Les magnifiques fontaines de la Place Stanislas sont l’oeuvre de Guibal et Jean Lamour. Plus de 200 ouvriers ont participé au projet … Le rôle des fontaines à Nancy Les…

LES PLUS LUS

Émile Gallé, 22 faits surprenants sur sa vie d’artiste
Émile Gallé évoque une époque créatrice foisonnante d’imagination et de bouillonnement intellectuel. L’envolée des prix autour des vases réalisés de ses mains nous conduit aux plus folles spéculations sur sa vie. Voici ce que vous…
Artisanat local, 5 bonnes raisons d’acheter français
Finalement, acheter français, ça sert à quoi ? Artisanat local, savoir-faire français, sentiment d’appartenance, consommation éco-responsable… autant d’impacts positifs au rendez-vous. Chez nous, ces valeurs nous ressemblent et nous rassemblent. Fiers de participer au “made…
Vrai ou Faux vase Gallé ? Voici notre guide
Savez-vous comment reconnaître un vrai vase Gallé ? Notre guide traite de l’authentification d’un vase Gallé en vous expliquant les différences de prix sur le marché. Selon les experts, plus d’un million de vase Gallé…

LA ROUTE DU CRISTAL

C'EST MADE IN FRANCE

QUE RECHERCHEZ-VOUS

RECEVEZ L'HISTOIRE DES 22 PLUS GRANDS VERRIERS FRANÇAIS

Vos données personnelles ne seront jamais cédées ni revendues. En vous inscrivant, vous acceptez notre politique de confidentialité. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.