Rapidité, adresse et précision sont les maîtres mots. Le verre soufflé bouche est issue d'une technique verrière remontant à l'an 50 av.J.C. C'est au moyen Orient que cette révolution succède aux méthodes traditionnelles de moulage et de coulage. Elle attendra son apogée durant la Renaissance à travers les fabuleuses créations des verriers de Murano.

Le soufflé (Blowing) consiste à introduire de l’air dans une masse de verre en fusion. Le verrier, à l’aide d’une longue canne creuse métallique, cueille la matière en fusion dans le four à pot ou creuset. Il roule ensuite cette boule rougeoyante sur du marbre afin de la centrer parfaitement. D’un souffle bref, afin d’éviter un reflux d’air chaud, le verrier gonfle la masse vitreuse, créant ainsi une bulle due à la dilatation de l’air.

L’opération de soufflage de l’atelier à chaud est répété tout en maintenant la canne en rotation constante, permettant à la matière visqueuse de s’astreindre de l’attractivité terrestre. Cette opération du verre soufflé bouche permet de créer la paraison, c’est-à-dire la partie haute (le buvant).

Un second verrier, muni d’une autre masse de verre en fusion, ajoute le pied du verre à la paraison. Une fois le verre terminé, il est placé dans une arche de recuit, pour plusieurs heures de refroidissement progressif.

Concernant la réalisation de pièces plus complexes, avec motif, il est possible de réaliser l’opération de verre soufflé bouche dans des moules en métal, aluminium, bronze, fonte ou acier. Un point important est à préciser, les moules doivent être humides lors de leur utilisation.

  • La technique du soufflé Fixe : cette technique permet l’impression de motifs. Elle s’adapte aux formes et aux décors anguleux.
  • La technique du soufflé Tourné : cette technique consiste à souffler tout en exerçant une rotation de la canne. Grâce à ce mouvement continu, les coutures des moules sont éliminées. Elle s’adapte aux formes rondes.

Aujourd’hui, cette technique verrière est l’un des ciments de la verrerie moderne. C’est même devenu un emblème, une porte-drapeau, le souffleur de verre est le verrier star, souvent sur le devant de la scène artistique. Cela s’explique par la beauté des gestes, une admiration certaine pour ses artisans du feu, qui donnent vie à la matière.

En Lorraine, la découverte de ses artisans est un incontournable. Meisenthal, le CERFAV, Saint-Louis ainsi que la cristallerie Lehrer vous proposent de découvrir le balai poétique de ces verriers, témoin d’un art ancestrale.

En savoir plus sur la fabrication du cristal à chaud :

PARTAGEZ L'ART VERRIER

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin