- Dites-lui Je t'aime avec l'un de nos bracelets -

Cristallisez votre amour !

LA FABRICATION DU CRISTAL, L’ATELIER À FROID

La fabrication du cristal est divisée en deux grandes étapes, deux grands ateliers : celui à chaud et celui à froid. Le travail à froid regroupe toutes les opérations exécutées sur le cristal après la recuisson. Ces étapes, nombreuses et indispensables à la beauté du produit fini, font la renommé de nos cristalliers. Nous allons le voir, chacune d'elle donne lieu à un savoir-faire à part entière.

La taille du cristal :

La taille est une étape essentielle à la fabrication du cristal. Il faut plus de dix années d’expérience pour devenir un bon tailleur. L’artisan verrier réalise d’abord, c’est-à-dire le marquage des différents axes à tailler. L’ébauche et la taille sont réalisées à l’aide de meule de carborundum, puis de grès et de diamant tournant à très grande vitesse. Parmi les tailles les plus célèbres, nous pouvons citer la taille à côte plate et la taille diamant.

En savoir plus sur la taille du cristal ?

taille du verre vin de la cristallerie Lehrer
Taille réalisée par les artisans de la cristallerie Lehrer en Moselle

Le lustrage et le polissage du cristal :

Le polissage permet d’obtenir un nouvel éclat. Ce travail gomme les traces d’outils, de moule, et confère à la matière sa brillance tant recherchée.

Il existe deux options de polissage :

  • Celui chimique, qui se matérialise par un bain d’acide fluorhydrique.
  • Le polissage manuel, dit mécanique : le verrier travail le cristal au contact d’une meule lustrante.
    Cette étape intervient en fin de cycle de production.

En savoir plus sur le lustrage et polissage cristal ?

taille du verre Alsace par la cristallerie Lehrer
Polissage de la taille d'un verre à vin Roemer

La gravure sur cristal :

La gravure sur cristal, à différencier de la taille, est un travail minutieux, délicat, effleurant la surface de la pièce.

Plusieurs techniques s’offrent au graveur :

  • La gravure à la pointe de diamant, traditionnelle, qui est utilisée pour la signature des pièces en cristal.
  • La gravure à la roue, plus technique, se pratique grâce à l’action de différentes molettes de différentes compositions et diamètres.
  • Enfin, la gravure par sablage, en réalisant le décor en négatif. Par simple projection de matière sous pression, souvent du corindon, la matière attaque la partie non protégée, laissant alors un effet « gravure » particulièrement précis.

En savoir plus sur la gravure du cristal ?

gravure-verre-vessiere-cristaux
Gravure par projection de matière - Vessiere Cristaux à Baccarat

L'émaillage :

L’émaillage est une merveilleuse technique décorative de l’atelier à froid, qui a connu son apogée durant l’art nouveau. De part la complexité de sa mise en place, du talent nécessaire, et certainement d’un effet de mode, les émaillages sont très rares dans les collections actuelles. De par son prestige, elle s’adresse aux créations de la verrerie d’art.

L’émailleur applique au pinceau ou au tampon, sur la surface du verre, des émaux colorés et fusibles à basse températures. Le décor doit ensuite être recuit afin de se fixer.

En savoir plus sur l’émaillage ?

La dorure :

La dorure sur cristal s’est révélé être l’une des techniques préférées de Louis XVIII, qui ne manquait jamais une occasion de profiter de ses verres Baccarat. La cristallerie éclairera les décennies suivantes d’une magie de rouge et d’or.

Dans un premier temps, une gravure est réalisée au sein de l’atelier à froid. Cette dernière sera recouverte d’un filet d’or 24 carats, puis subira une nouvelle cuisson. La dernière étape consiste à polir la dorure à l’aide d’une pierre d’agate. C’est le brunissage.

En savoir plus sur la dorure ?

Le satinage et sablage :

Le satinage et le sablage offre à la matière un aspect mat, brut, c’est une technique verrière de l’atelier à froid que nous apprécions grandement pour la création de nos bracelets.

Il existe deux techniques pour créer cet effet :

  • Immersion dans un bain d’acide.
  • Sablage manuel par projection de corindon sous pression.

En savoir plus sur le satinage et sablage du cristal ?

Le bouchage à l'éméri :

Vous allez enfin comprendre l’expression « bouché à l’éméri » ! Cette technique s’adresse aux flacons et carafes. L’éméri est un minerai très abrasif. Le bouchage à l’éméri consiste à ajuster au millimètre la surface d’un bouchon au goulot, afin de le rendre complètement hermétique.

En savoir plus sur le bouchage à l’émeri ?

Quelles sont les défauts du cristal ?

À la sortie du four, la pièce en cristal peut présenter des défauts, qui s’explique soit par un problème dans la composition, soit par une réaction lors de la manipulation du verre en fusion.

  • Bouillons ou bulles, qui se forment à l’intérieur et à la surface du cristal.
  • Cheveux d’ange qui représentent un filament parcourant la matière.
  • Calcinures, fissures qui apparaissent en surface, particulièrement difficile à déceler à chaud.
PARTAGEZ L'ART VERRIER
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin