Le musée des Beaux-Arts de Nancy à travers 15 magnifiques œuvres

musee-des-beaux-arts-nancy

Donnant sur la place Stanislas, le musée des Beaux-Arts de Nancy est classé au patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO. Idéale pour les amateurs d’art, sa visite permet de revivre l’histoire de la Lorraine à travers ses œuvres de grands artistes.

Et si vous passez par Nancy, l’une des plus belles villes lorraines, lisez notre article : que faire à Nancy

Débutons par le sous-sol et la collection des frères Daum

Connue pour être le berceau de l‘Art Nouveau, la ville de Nancy doit sa renommée à la qualité de ses œuvres et de ses créations verrières.

C’est dans cette ville lorraine que sont nés les plus grands artistes verriers dont les frères Daum, Muller ou encore Émile Gallé.

Si Émile Gallé fut le père fondateur de la verrerie, ce sont les frères Daum qui ont favorisé la diffusion de l’Art nouveau dans le monde entier.

Tout particulièrement, les frères Daum sont connus pour être les experts de la pâte de verre.

Leur savoir-faire inégalable les a permis de remporter un Grand Prix à l’Exposition Universelle de 1900. Ce fut la première cristallerie à avoir habillé le verre de lumière.

Si vous ne savez pas à quoi ressemble la collection Daum, faites un tour dans le sous-sol du musée des Beaux-arts, au cœur des fortifications d’Haussonville.

La collection Daum se compose de près de 950 œuvres, mais seulement 300 d’entre elles sont exposées.

daum-musee-beaux-arts-nancy

Des créations artistiques datant des XIVe et XXe siècles

Exposées dans les 600 m2 du sous-sol du musée de Nancy, les œuvres des frères Daum témoignent de leur parfaite maîtrise du verre.

Chacune pièce présente une excellente maître de l’art verrier et conte l’histoire de notre région.

À lire aussi : notre guide des musées à Nancy.

1) Vase Daum René II, duc de Lorraine (1894)

Voici un vase Daum à l’effigie du Duc de Lorraine, René II (1451-1508).

Les artistes Lorrains avaient pour habitude de témoigner leur attachement à la Lorraine à travers des œuvres symboliques.

Le 24 novembre 1475, Charles le Téméraire, alors Duc de Bourgogne, envahit la Lorraine. Le 5 janvier 1477, la bataille finale a lieu à Nancy, où Charles le Téméraire est tuée par l’armée de René II.

Cette œuvre allégorique réalisée par les frères Daum présente l’effigie équestre de René II, en armure, main levée. La croix de Lorraine, également connue sous le nom de la croix d’Anjou, est un signe de résistance. Cette dernière avait été distribuée aux hommes du Duc de Lorraine afin que ses soldats se distinguent des Bourguignons.

En savoir plus sur la croix de Lorraine ?

=> Verre soufflé-moulé, gravé à l’acide et à la roue, peint à l’émail, réhaussé d’or.

vase-rene-II-duc-de-lorraine-freres-Daum

2) Service Régence (1891), Daum Frères

Dans le sous-sol du musée, vous aurez également tout le loisir d’admirer les beaux services de verre Daum confectionnés en série.

À ses bréviaires, la production de la manufacture Daum était limitée à la gobeleterie et aux services de table. En voici un célèbre exemple, le service Régence.

=> Verre soufflé moulé, taillé, gravé à la roue, rehaussée d’or. Anse, jambe et pied en application.

 
service de verre dore a l'or fin de la cristallerie Daum

3) Vase aux armes de Jeanne d'Arc (1894)

Verre soufflé-moulé, gravé à l’acide, peint à l’émail, rehaussé d’or, monté sur un pied en argent.

En outre, vous pouvez compléter votre découverte avec ces 9 magnifiques vases Daum de l’exposition.

vase-aux-armes-jeanne-arc-daum

Le mobilier de Jean Prouvé mis en valeur dans le musée

Jean Prouvé est l’un des grands designers français du XXe siècle.

Le musée du Beaux-Arts a d’ailleurs tenu à l’honorer en consacrant un nouvel espace dédié à ses œuvres, à l’entrée de ce dernier.

chaise-de-jean-prouve

4) Ensemble de mobilier d'une chambre de la Cité universitaire Monbois Nancy

L’architecte de renom Jean Prouvé a révolutionné le mobilier dans les chambres universitaires.

Cela se reflète à travers le mobilier qu’il a confectionné pour la cité universitaire nancéienne Monbois.

Pour admirer ses œuvres, le musée des beaux-arts a ouvert une galerie consacrée à Jean Prouvé pour faire voyager les visiteurs dans l’univers de l’art contemporain.

Parmi les mobiliers qui y sont exposés, on peut citer des bureaux, des chaises et un escabeau roulant.

On peut également y trouver des éléments d’architecture comme un panneau à hublots et brise-soleil de l’École industrialisée du Cameroun.

mobilier-universitaire-jean-prouve

5) Des mobiliers métalliques fonctionnels et à prix raisonnables

Au-delà d’être un grand architecte et un designer hors pair, Jean Prouvé est avant tout un humaniste qui œuvre dans le social.

Son objectif est de créer des meubles en série et de les proposer à prix raisonnables pour offrir une meilleure condition de vie aux plus démunis.

Il s’est alors spécialisé dans la conception de meubles métalliques à la fois économiques et durables (lit, table, étagère, etc.).

Il propose ce qui se fait de mieux pour que le mobilier puisse résister aux passages de nombreux étudiants.

6) Chaise Métropole N°305, 1950

Structure en tôle d'acier pliée, assise et dossier en aluminium.

La version Métropole N°305 de 1950 sera le modèle le plus largement diffusé. En 1953, les Ateliers Prouvé essaient d'introduire l'aluminium dans le mobilier.

Cependant, le prix de revient plus élevé que celui des fabrications en acier fera que cette version restera à l'état de prototype.

Chaise-Metropole-n305-prouve

Exposition des œuvres des plus grands peintres au musée des Beaux-Arts

Des milliers d’œuvres sont conservés dans le musée des Beaux-Arts de Nancy dont des peintures européennes.

Parmi les plus grands peintres mis à l’honneur XIXe siècle dans la section, il y a le peintre Émile Friant, Claude Gellé et Eugène Delacroix.

7) Émile Friant et son tableau les Amoureux

L’artiste peintre nancéien Émile Friant (1863-1932) est un authentique génie aux multiples facettes.

À la fois dessinateur, peintre de scène de genre et graveur, il s’est démarqué grâce à ses œuvres complexes et ses peintures décoratives.

Plus exactement, il est devenu célèbre pour son chef-d’œuvre appelé « les Amoureux » (en 1888).

Ce tableau met en scène deux personnages qui discutent en étant accoudés au parapet de fer, et ce, au-dessus d’une rivière.

Au centre du tableau, on aperçoit un homme tenant une cigarette et regardant en direction d’une jeune femme. Légèrement penché vers la droite, il porte un paletot gris.

À droite, on distingue une jeune femme vêtue d’une robe noire qui semble écouter attentivement l’homme.

Si vous voulez approfondir vos connaissances sur ce grand peintre, n’hésitez pas à lire notre article sur « en savoir plus sur Émile Friant ».

emile-friand-les-amoureux (1)

8) Eugène Delacroix et sa peinture « La bataille de Nancy »

L’autre grand peintre mis en lumière dans le musée des Beaux-Arts de Nancy est le célèbre Eugène Delacroix. Un spécialiste de la peinture française du XIXe siècle, il s’est fait connaître grâce à ses œuvres romantiques.

Sa peinture la plus connue est celle de la « Bataille de Nancy » évoquant la bataille en elle-même et la mort de Charles le Téméraire.

tableau-bataille-de-nancy-musee-bneaux-arts

9) Claude Gellé et ses peintures impressionnantes

Claude Gallé dit « le Lorrain » est un peintre lorrain dont les œuvres continuent d’inspirer de nombreux peintres hollandais, français et britanniques.

Son travail est reconnu à l’échelle mondiale et on lui voue une admiration sans précédent. L’une de ses œuvres les plus prisées est le « Paysage avec une arche rocheuse et une rivière, huile sur toile ».

10) Victor Prouvé et le portrait de Marthe Dron

Victor Prouvé est à la fois peintre, graveur et sculpteur français. Il est membre de l’École de Nancy, et ce, depuis sa création.

Son portrait de Marthe Dron a été réalisé en 1892.

Victor-Prouve-et-le-portrait-de-Marthe-Dron

11) Saint Georges terrassant le dragon par Jules-Claude Ziegler

Jules-Claude Ziegler est un peintre et un photographe français. Il était le directeur de l’école des beaux-arts de Dijon.

Son tableau de Saint-Georges terrassant le dragon (1834) fait partie de sa plus grande collection de peinture.

Saint-Georges-terrassant-le-dragon-par-Jules-Claude-Ziegler

12) Portrait équestre de Madame de Saint-Baslemont par Claude Déruet

Le portrait équestre de Madame de Saint-Baslemont est une œuvre de Claude Déruet créé en 1646.

C’est une représentation d’Alberte-Barbe de Saint-Baslemont ou communément appelée Madame de Saint-Baslemont.

Cette peinture à l’huile est l’une des œuvres les plus cotées du musée des Beaux-arts. Elle commémore l’esprit de résistance d’Alberte-Barbe de Saint-Baslemont.

En effet, lorsque la Guerre de Trente ans s’était étendue dans toute l’Europe, Madame de Saint-Baslemont a tenu à former les habitants des villages aux environs au combat.

Elle s’était également opposée aux tentatives de pillage et d’exaction des armées et les mercenaires qui ont parcouru la région de Neuville.

Portrait équestre de Madame-de-Saint-Baslemont-Claude-Deruet

Une variété d’œuvres d’arts graphiques habille le fonds du musée

Depuis sa construction, le musée des Beaux-arts n’a pas cessé de s’enrichir via des dépôts issus de musées nationaux. Résultat : les œuvres conservées dans le cabinet d’art graphique et les sculptures à contempler sont nombreuses.

Notamment, on peut admirer une large collection d’art graphique dont des dessins, des estampes et des carnets allant du XIVe jusqu’au XXIe siècle. Sans oublier le panel de sculptures d’artistes présentées.

Il y a le « Buste de Mary Cathcart » réalisé par la sculptrice française Marie-Anne Collot ou encore la sculpture de Raymond Duchamp-Villon et d’Auguste Rodin.

Avec son frère, Guy Thuillier, le collectionneur Jacques Thuillier a également fait don de sa collection de dessins et de gravures au musée.

Pour honorer cette donation Thuillier, des dessins d’architecture ont été présentés au Salon du Dessin au Palais Brongniart.

13) François Pompon et sa poule d'eau

François Pompon est un sculpteur français mondialement réputé pour ses sculptures animalières aux formes simples et aux surfaces polies.

On retrouve justement plusieurs de ses œuvres au musée de Nancy dont l’une des plus prisées est la statuette en bronze « Poule d’eau ».

francois-pompon-musee-beaux-arts

14) Jardin de cristal par Aurélie Abadie et Samuel Sauques

Aurélie Abadie et Samuel Sauques forment un duo de choc, connus sous le surnom de « fondeurs de verre ».

Ces artistes se sont spécialisés dans la création d’objets en petites séries et de pièces uniques, et ce, en travaillant la pâte de verre.

L’une de leur création est justement visible au musée des Beaux-arts, « le jardin de cristal ». 

On vous laisse admirer :

jardin-de-cristal

15) La collection Charles Cartier-Bresson

Les passionnés de l’art japonais trouveront aussi leur bonheur dans le musée des beaux-Arts de Nancy.

Pour cause, la collection Charles Cartier-Bresson a été léguée à la ville de Nancy et précieusement conservée dans le musée.

Cette collection se compose d’une centaine d’objets d’art de l’Extrême-Orient, surtout de l’art japonais. Elle regroupe des pièces uniques et variées dont :

  • des rouleaux peints,
  • des sabres, kimonos,
  • masques,
  • des sculptures, en particulier, la sculpture du bodhisattva Jizô
  • armure de samouraï,
  • des estampes de maîtres japonais (Hirochige, Utamaro et Hokusai).

Petite histoire : Charles Cartier-Bresson (1852-1921) est arrivé en 1872 en Lorraine pour construire un nouveau bâtiment pour la filature familiale à Celles-sur-Plaine dans les Vosges.

Puis, en 1890, il a décidé de s’installer de manière définitive à Nancy.

Il est issu d’une famille spécialisée dans l’industrie du textile. Il a débuté sa collection en 1889 lorsqu’il a découvert les arts d’Extrême-Orient grâce à son beau-frère, Paul Brenot.

Et après avoir été mis à l’ombre avant la Seconde Guerre Mondiale, le fonds du musée est remis en lumière pendant l’exposition temporaire en 2011.

En complément de votre journée, visitez la Villa Majorelle à Nancy

Après avoir visité les moindres recoins du musée des Beaux-Arts, si vous avez encore du temps libre, rendez-vous dans la Villa Majorelle à Nancy.

Autrefois appelée « la Villa Jika », elle constitue un vrai symbole de l’architecture Art nouveau français.

Cette villa sert à la fois d’espace de travail et de lieu d’exposition pour Louis Majorelle.

Inscrite monument historique, elle ré-ouvre ses portes après plusieurs années de travaux.

C’est une villa bourgeoise riche en histoire, connue pour son cadre accueillant et son mobilier d’origine préservé.

Une belle collection du musée de l’École de Nancy est exposée dans la Villa Majorelle dont une centaine de pièces de mobilier, des objets d’art et des peintures. Elle retrace l’histoire de l’architecture de l’Art nouveau de Nancy.

C’est aussi une représentation du savoir-faire des artistes nancéiens comme Jacques Grüber (pour les vitraux) ainsi que Francis Jourdain et Henri Royer (pour les peintures).

PARTAGEZ

Un complément, une question, échangeons ensemble !

LE CADEAU 100% LORRAIN

NOTRE ACTUALITÉ

NOS DERNIERS ARTICLES

10 cadeaux pour sa meilleure amie
Que ce soit à l’occasion de son anniversaire ou de Noël, offrez un cadeau original qui raconte votre histoire. Jouant double rôles, le cadeau sert à manifester ses sentiments et marquer votre lien d’amitié. Après…
10 cadeaux de Noël insolites pour femme
Le cadeau pour Noël puise son origine dans l’Antiquité. A l’ère du roi Tatius, il était de coutume d’offrir des cadeaux, notamment, des étrennes, à ses proches, le jour de l’an. Des présents sont posés…
Marché de Noël de Nancy, ce qu’il faut savoir
Depuis des dizaines d’années, les nombreuses villes de France nous proposent des festivités de Noël et de fin d’année des plus authentiques, mythiques et des plus magiques. Le marché de Nancy, la cité ducale, est…
Le top 5 des marchés de Noël en Lorraine
Noël, c’est pour très bientôt ! C’est le moment de choisir les meilleurs marchés de Noël pour parfaire les fêtes et vivre l’esprit de Noël. Noël, c’est avant tout la fête de la Nativité et de…

À NE PAS MANQUER

Émile Gallé, 22 faits surprenants sur sa vie d’artiste
Émile Gallé évoque une époque créatrice foisonnante d’imagination et de bouillonnement intellectuel. L’envolée des prix autour des vases réalisés de ses mains nous conduit aux plus folles spéculations sur sa vie. Voici ce que vous…
Vrai ou Faux vase Gallé ? Voici notre guide
Savez-vous comment reconnaître un vrai vase Gallé ? Notre guide traite de l’authentification d’un vase Gallé en vous expliquant les différences de prix sur le marché. Selon les experts, plus d’un million de vase Gallé…

LA ROUTE DU CRISTAL

NOS MEILLEURES VENTES

Les plus Beaux Monuments de Lorraine à visiter 🧡

=> Le meilleur moyen de découvrir la région et d'apprendre son Histoire 🤩