Symbolisant le soleil, le rubis est considéré comme le Roi des pierres précieuses, au même titre que le diamant, le saphir et l’émeraude. Cette pierre fabuleuse déploie tout son éclat et sa beauté lorsqu’elle orne nos boucles d’oreilles, bracelets et autres colliers. Partons à la découverte des particularités du rubis…

Caractéristiques de l'aigue-marine

PARTAGEZ CE MINÉRAL

rubis-pierre

Le rubis, pierre de naissance du mois de juillet

Par sa couleur allant du rose clair au rouge intense, le rubis est rapidement assimilé à l’amour, à la passion, à la force et au courage.

En plus de sa splendeur unique sur les bijoux, cette pierre précieuse aurait également de nombreux bienfaits en lithothérapie.

Le rubis est, d’ailleurs, connu comme pierre de naissance pour les personnes nées au mois de juillet, et est attribué à la célébration du 35e anniversaire de mariage.

De son origine à ses vertus les plus insoupçonnées, découvrons les spécificités de cette pierre tant convoitée.

Pour en savoir plus sur la pierre de naissance de juillet, lisez ce guide.

Histoire et origine du rubis

Depuis l’Antiquité, l’on attribuait aux pierres rares et aux couleurs exceptionnelles des pouvoirs et des vertus particulières. Vers l’an500 avant J.-C, les Grecs et les Etrusques amènent le rubis en Europe.

Au Moyen-Âge, les pierres écarlates brillantes étaient nommées « carboncles »,« charboncles » ou encore « escarboucles ». Devenues rapidement très précieuses, ces pierres recevaient de nombreuses vertus protectrices.

Avec le diamant, l’émeraude et le saphir, le rubis fait partie des pierres considérées comme véritablement précieuses.

Sa couleur rouge lui doit la représentation de l’amour et de la passion, mais aussi de la colère et de la haine. Pendant l’époque médiévale, le rubis symbolise le sang et le feu.

Le rubis gagne ainsi rapidement sa place sur les couronnes royales et les heaumes; tandis que la population s’en servait comme pierre de protection contre les maladies et les blessures.

Plus tard, l’Histoire veut que le rubis devienne la pierre des rois. On le vit alors sur une bague de Saint-Louis (le gros rubis à la façon d’une demi-fève), sur la bague qui servait à Charles V pour cacheter ses lettres, ou encore sur l’anneau d’or du duc de Berry, le bijou connu sous le nom de Cœur de France.

L’origine du nom rubis

L’appellation rubis est formée à partir du latin « rubeus », qui signifiait tout simplement « rouge ».

Avant l’avènement de la gemmologie scientifique au XVIIIe siècle, de nombreuses pierres aux couleurs rouges ou rougeâtres étaient mal désignées.

À l’époque, le rubis était connu sous le nom de « Anthrax » (charbon ardent) par les Grecs, et avait une couleur rouge écarlate intense. Cette pierre est une variété de corindon, appartenant au groupe des oxydes.

Après le diamant, la lonsdaléite et la moissanite, le rubis est le quatrième minéral le plus dur avec une dureté de 9 sur l’échelle de Mohs.

Composition chimique du minéral

Le rubis est un oxyde d’aluminium cristallisé. C’est un minéral allochromatique, incolore à l’état pur, mais devant ses couleurs à des éléments chromogènes.

Ainsi, le rubis doit sa couleur rose à rouge par la présence de chrome et de fer ; une forte concentration en fer lui donne une teinte brune.

Il existe des variétés de saphir qui arborent des tonalités rose et orange semblables à celles du rubis, mais qui se distinguent de celui-ci. Ces pierres sont nommées « saphirs de couleur ».

Les tons spécifiques du rubis sont bien connus des experts : ils sont généralement rouge, mais contiennent 20% de couleur secondaire comme le rose, l’orange et le violet.

Où se trouvent les gisements de rubis ?

Si les Romains et les Grecs faisaient déjà mention du rubis du Sri Lanka en 480 avant J.-C, le premier gisement de rubis a existé dans la vallée de Mogok, au Myanmar.

Aujourd’hui, ce gisement est épuisé, mais d’autres ont vu le jour au nord-est du pays, à Mong Hsu.

Aujourd’hui, de nombreux autres gisements de rubis ont été découverts au Sri Lanka, en Birmanie, en Tanzanie, en Thaïlande, au Mozambique, à Madagascar, au Pakistan, en Chine, en Inde, en Afghanistan et au Viêt-Nam.

Néanmoins, les gisements de Birmanie représentent aujourd’hui 90% de la production mondiale de rubis.

Quelles sont les vertus et symboliques du rubis ?

Les experts de la lithothérapie attribuent de nombreuses vertus au rubis. C’est une pierre précieuse qui a des bienfaits sur le plan psychique.

Les vertus du rubis sont mentionnées dès le XVIe siècle par Jean de Renou, médecin attitré de Henri II, Henri III et Henri IV. Ce célèbre médecin confirmait même dans ses ouvrages que « le rubis est grandement cordial (tonique) et qui plus est, résiste puissamment à toutes pourritures et venins ».

Aujourd’hui encore, ce minéral est connu pour ses vertus vivifiantes. Cette pierre est également utilisée comme pierre de vie, donnant courage et loyauté à son porteur.

Bienfaits sur le plan psychique et émotionnel

Associé au 4e chakra, le chakra du cœur, le rubis symbolise depuis toujours le bonheur, l'amour divin et le feu.

Cette pierre donnerait de l’enthousiasme et de la joie de vivre. Lisez notre guide pour en apprendre davantage sur les 7 chakras.

Les experts confirment également que le rubis favorise la persévérance et la confiance en soi. Accroissant toutes les passions, il renforcerait le courage et la volonté.

Le rubis naturel est également utilisé en lithothérapie pour stimuler la créativité et pour éloigner les mauvais rêves.

Incarnant l’amour et la passion, le rubis augmente les sentiments d’affection envers soi et envers les autres.

Comment nettoyer et recharger un rubis ?

Comme toutes les pierres précieuses ou semi-précieuses, le rubis a besoin d’être nettoyé et rechargé pour pouvoir nous conférer tous ses bienfaits.

Pour le nettoyer, vous pouvez vous servir d’eau distillée, d’eau salée ou d’eau déminéralisée. Vous pouvez également opter pour l’enfouissement ou la purification par l’encens.

Pour recharger votre rubis, vous pouvez juste le mettre à la lumière du jour pendant quelques heures, ou sur un amas de quartz ou d’améthyste.

Rubis ou diamant : le plus cher ?

Depuis quelques années, la cote du rubis dépasse largement celle du diamant blanc, qui a brigué la première place depuis des décennies.

Pour une qualité identique, le carat du diamant blanc avoisine les 266 000 €, tandis que le carat du rubis peut facilement atteindre les 1,06 millions d’euros !

La collection Trésor de rubis de la maison Van Cleef & Arpels est orné d’un rubis birman entouré de diamants. La pierre pèse 25,76 carats, et est montée sur un collier ou une bague.

Rubis ou saphir : le plus cher ?

Le rubis et le saphir sont tous deux des variétés de corindon. Toutefois, le rubis est beaucoup plus rare que le saphir, et est ainsi beaucoup plus cher.

En effet, les pièces de saphir des plus belles qualités ne coûtent généralement qu'environ 10 735 € par carat.

Quel est le pouvoir du rubis en astrologie ?

Le rubis est associé au signe astrologique du Bélier.

Symbolisant la puissance, l’audace, l’instinct, l’impétuosité, le courage et la vitalité, le rubis convient parfaitement aux natifs du Bélier.

Connus comme étant des êtres ambitieux, les natifs du Bélier recevront de l’énergie avec le rubis pour réaliser de grandes choses. Le rubis leur donnerait également plus de tonus pour éviter les états de fatigue.

Pour optimiser les bienfaits du rubis, les natifs du Bélier pourraient se servir d’autres pierres comme l’améthyste, le jaspe rouge, l’onyx ou encore la cornaline rouge.

Parcourez notre guide pour en apprendre un peu plus sur les pierres et le signe astrologique Bélier.

Quel est le prix d'un rubis ?

Le rubis est une pierre précieuse très recherchée, et certains spécimens de très bonnes qualités peuvent coûter une petite fortune. Le prix d’un rubis peut facilement aller de 100 à de milliers euros par carat.

Le rubis brut sang de pigeon est la pièce la plus rare, et donc, la plus chère. Les pièces les plus rares et les plus chères connues proviennent des gisements du Myanmar (anciennement Birmanie).

Le rubis le plus cher au monde est un rubis birman de25,59 carats, qui a été vendu chez Sotheby’s en mai 2015 pour 27 698 190 €, soit 1 082 383 € par carat. La même année, un autre spécimen birman de 15,04 carats a été vendu à 16 737 071 €, soit 1 112 837,00 €par carat chez Christie’s. Les deux spécimens étaient de taille coussin.

Néanmoins, un rubis birman de forme ovale-cabochon de49,14 carats a été vendu à seulement 77 464 €, soit1 576 € par carat chez Sotheby’s.

Attention, la lithothérapie n’est pas une baguette magique. Vous comprenez qu’en lisant nos articles, vous ne recevez pas de conseils médicaux. Rien de ce qui est publié ici ne doit remplacer un rendez-vous médical.

Les bienfaits physiques et spirituels mentionnés sont issus de la lithothérapie, thérapie alternative non reconnue en France. Il est primordial de consulter votre médecin généraliste pour tout problème de santé, lui seul pourra réaliser un diagnostic et vous prescrire les soins adaptés.

Les hypothèses mentionnées sont le fruit d’ouvrages et d’expériences, mais ces dernières ne sont pas validées par la science.

LISTE DES MINÉRAUX

Pierre rose

Autre

LISTE DES CHAKRAS

Nos bijoux made in France

1 rue de la division Leclerc, 54120 BACCARAT
03 83 75 10 55